Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Médiation : l'avis d'une future avocate Auvergnate, Caroline Bénézit

Publié le par Claude Borghetto

Médiation : l'avis d'une future avocate Auvergnate, Caroline Bénézit

En Janvier , Actumediation avait interwievé Maître Blanc- Barbier , avocate expérimentée du Barreau de Clermont- Ferrand.

Aujourd'hui , pour son 5e portrait , Actumediation se tourne vers une future avocate , déjà diplômée en médiation , Caroline Bénézit .

Bonjour Caroline ! Pouvez - vous vous présenter?

Je m'appelle Caroline Bénézit, j'ai 24 ans, je suis élève-avocate au sein de l'école des avocats du sud est et j'ai suivi la formation du diplôme universitaire de médiation de l'école de droit de Clermont-Ferrand.

Future avocate , pourquoi avoir choisi de vous former en médiation?

La médiation comme les autres MARD se développent chaque jour un peu plus. Il était donc nécessaire d'être formé non seulement pour être sensibilisée à l'une de ces nouvelles pratiques, mais également pour être en mesure de pratiquer moi-même des séances de médiation.

Un diplôme était-il nécessaire?

Un diplôme était bien entendu nécessaire afin d'être correctement formée et d'asseoir une certaine légitimité à la pratique de la médiation puisqu'il n'existe pas de diplôme national.

Comment voyez- vous l'avenir de la médiation?

Une volonté du législateur de favoriser la résolution amiable des litiges est clairement affichée (pour exemple, décret n°2015-282 du 11 mars 2015). De fait, la médiation devrait pouvoir gagner en notoriété. Espérons que les gens y soient sensibles et privilégient ce mode de résolution amiable.

Un message à envoyer aux futurs avocats comme vous?

La médiation c'est cool : formez-vous ! :)

Médiation : l'avis d'une future avocate Auvergnate, Caroline Bénézit

Pour contacter Caroline Bénézit :

Adresse : 3 rue d'enfer 63000 Clermont -Ferrand ou Secourieux 15170 Celles

Mail : caroline.benezit@gmail.com

Tèl. 06 48 09 19 63

Caroline est aussi membre du Club Actumediation , club de médiateurs Auvergnats indépendants et diplômés.

Publié dans galerie de portraits, news

Partager cet article

Repost0

Voleurs d'énergie , quelle fatigue.....

Publié le par Claude Borghetto

Voleurs d'énergie , quelle fatigue.....

Je viens de boucler un dossier, délicat , dont la spécificité était de comporter un free rider .

Vous ne savez pas ce qu'est un free rider ?

Mais si ! Vous savez bien ....Les personnes qui ont l'art et la manière pour monter dans le bus sans payer, s'incruster dans une soirée sans être invité ou ....profiter d'un projet sans avoir bougé un orteil !

Que ceux qui n'ont jamais vu ça lèvent le doigt !

Les free riders ou passagers clandestins sont partout : dans le bus , au spectacle ou à votre barbecue en tant que "voisin- qui- ne -faisait- juste -que -passer " !

Mais si vous passez , restez donc !

Noooooon !!!

ASSEZ !

Dans notre milieu , en médiation , je crois que c'est pire qu'ailleurs .

La médiation est à la mode , comme les chaussures compensées , et chacun de vouloir mettre en place "un esprit" médiation ....

Sauf que....

A la veille de mes vacances donc de mon "repos forcé" , je m'interroge sur ma fatigue et vous interpelle sur la vôtre :

Combien de personnes avez - vous dans votre entourage qui profitent , pillent et parfois saccagent vos projets .... sans états d'âme?

Estimez - vous que ces personnes vous ont fatigué?

Oui?

Fatigué par le temps qu'elles vous ont fait perdre ? Par l'énervement ?

Alors vous et moi , on est sur la même longueur d'ondes !

On parle tout le temps des" voleurs de projets" , "voleurs d'idées" mais quid des voleurs d'énergie ?

Message aux voleurs de toutes sortes : si vous n'avez pas d'idées , on ne vous en veut pas mais pitié ! N'allez pas sur les projets des autres pour en plus leur poser problème !!

Et si vous cherchez une "locomotive" , essayez d'être un "wagon" correct .

Le vol d'énergie devrait être un délit .

A tous , bonnes vacances et surtout bon repos : pour moi , c'est ce soir , ouf !

Voleurs d'énergie , quelle fatigue.....

Publié dans news

Partager cet article

Repost0

Peur? Non , bien sûr....

Publié le par Claude Borghetto

Peur? Non , bien sûr....

Je ne peux pas vous dire qu'Actumediation est aujourd'hui catholique , comme je l'ai écrit en soutien aux communautés juives , belges ou parisiennes .

Je suis catholique .

Ce nouvel attentat contre la communauté catholique me touche donc directement.

Ce que Daech n'a pas compris , c'est qu'aucun attentat , aucun acte de barbarie aussi violent soit-il , comme celui d'aujourd'hui , ne nous impressionnera et nous divisera .

"N'ayez pas peur" ! nous avait dit Jean Paul II.

Nous n'avons pas peur.

Impressionner un croyant est une tâche très difficile .

La France sait décliner le verbe "Résister" et les croyants plus que les autres .

Nous continuerons calmement , sereinement et en toute confiance en l'avenir, à nous rendre dans nos lieux de culte respectifs : églises , mosquées , temples , synagogues sont des lieux de paix et ouverts à tous .

Daech a perdu : le dialogue interreligieux est encore plus vif qu'avant les attentats .

Le respect qu'ont les croyants entre eux est tellement fort , tellement puissant qu'une petite organisation comme Daech ne peut rien contre cela : que voulez - vous faire contre 1 milliard et demi de catholiques dans le monde ? Les chrétiens représentent 32% de la population mondiale , nos amis musulmans 23%.

Plus les catholiques sont persécutés , plus les prières s'intensifient et plus la Foi est forte .

Daech ne peut rien contre la puissance de la Foi et la volonté inaltérable de préserver la fraternité. La politique de la main tendue n'est pas prête de s'arrêter .Nous ne recevons d'ordres de personne . Encore moins des intimidations. Que les choses soient claires .

Ce mot" fraternité ", présent de manière récurrente dans les discours des croyants , fait aussi écho à notre devise républicaine .

Nous sommes libres , égaux et décidés à préserver un esprit de fraternité .

Ainsi soit-il.

Peur? Non , bien sûr....

Et voilà la réponse des catholiques niçois à Daech :

Publié dans news

Partager cet article

Repost0

Quand le Club Actumediation reçoit le major 2016 du DU Médiation Ecole de Droit-UDA...

Publié le par Claude Borghetto

Laure Chatron , Major 2016 du DU Médiation Ecole de Droit-UDA , était l'invité le 11 Juillet dernier du Club Actumediation , club de médiateurs Auvergnats indépendants et diplômés.

C'était bien dans l'esprit du Club , très attaché à la méritocratie, que d'inviter un major!

Laure Chatron , future avocate (on l'espère pour elle ! ) , a souhaité aborder le thème suivant : comment l'avocat peut -il collaborer au développement de la médiation?

Après nous avoir rappelé le décret du 11 Mars 2015 , elle s'est interrogée sur son impact et a rapidement évoqué la délicate question de la formation des avocats à la médiation, notamment pour accompagner le client .

Elle a aussi rappelé que le choix des dossiers qui partent en médiation doit être fait par le médiateur et non par l'avocat .

Le problème récurrent de la terminologie ( médiation /conciliation ) a été abordé : Laure Chatron ,juriste en droit de l'urbanisme, de la construction et de l'immobilier , s'étonnait des confusions permanentes dans les livres de Droit. On espère que les nombreux éditeurs concernés prendront acte de cette modification importante voire incontournable à faire dans leurs prochaines éditions !

Dans la même logique , elle s'étonnait de l'absence de cours en médiation à l'Université et notamment en Licence .Là encore , une réflexion à entendre et surtout à engager du côté des différents Doyens et Directeurs d'études !

Enfin , elle s'interrogeait sur la question de la responsabilité des avocats à l'avenir qui ne conseilleraient pas à leurs clients les modes alternatifs et plus particulièrement la médiation.

Beaucoup d'interrogations débattues à la Brasserie ! Débats enrichis aussi par la présence de plusieurs avocats (Maître Blanc Barbier , Maître Vert du Barreau de Clermont - Fd)

Quand le Club Actumediation reçoit le major 2016 du DU Médiation Ecole de Droit-UDA...

Le Club est aussi très heureux de vous annoncer que Laure Chatron a rejoint le Club Actumediation !

Petite photo de groupe avec les derniers , comme d'habitude , avant de se quitter ....

Petite photo de groupe avec les derniers , comme d'habitude , avant de se quitter ....

Bel été à tous et bon repos, bien mérité, à tous les médiateurs !

Publié dans news, café médiation

Partager cet article

Repost0

Médiation animale : une table ronde d'intérêt général à Clermont Fd !

Publié le par Claude Borghetto

L'animal était à l'honneur pour la 8e table- ronde du DU Médiation Ecole de Droit-UDA et contrairement à la photo , tout le monde a pu s'exprimer !

La tradition dans le DU Médiation Auvergnat qui organise 4 tables rondes chaque année est d'accorder la dernière table de l'année universitaire à une cause d'intérêt général.

En 2015 , le harcèlement scolaire , en lien avec la médiation , était le sujet choisi , très douloureux pour les victimes et leurs familles et évidemment très préoccupant pour tous les éducateurs .Nous espérons que cette table aura été utile ....

Même utilité évidente pour la 8e table ronde car si l'animal était à l'honneur , c'est bien aussi pour un coup de projecteur sur le travail remarquable réalisé par les accompagnateurs au service de patients ou autres mais dans tous les cas de personnes en difficulté .

Le tiers -animal , "passeur d'émotions" , fascine les médiateurs humains que nous sommes , simples "passeurs de mots " , en toute humilité et c'est donc avec une attention soutenue que l'auditoire a écouté Didier Vernay , neurologue , fondateur du DU RAMA à Clermont Fd qui a démarré cette table- ronde.

Si j'ai souvent comparé le médiateur à un accoucheur , Didier Vernay a lui présenté l'animal comme un " déverrouilleur " ! L'animal montre la façon de procéder , un élan à l'interaction apparaît , l'organisation gestuelle , les postures étant importantes .

Il y a un partage de compétences avec les animaux comme le chien , le chat , le dauphin ou encore le perroquet .

Sans surprise pour les amoureux des animaux , nous avons appris que l'intelligence affective est développée chez les animaux et l'attachement n'est pas réservé aux humains.

Après la mise en route habituelle par Claude Borghetto , Responsable DU Médiation  , intervention passionnée et passionnante de Didier Vernay , neurologue.

Après la mise en route habituelle par Claude Borghetto , Responsable DU Médiation , intervention passionnée et passionnante de Didier Vernay , neurologue.

Laeticia Chamard , Claude Borghetto, Didier Vernay et Cécile Cardon

Laeticia Chamard , Claude Borghetto, Didier Vernay et Cécile Cardon

Claude Borghetto et Laeticia Chamard

Laeticia Chamard , praticienne en relation d'aide par la médiation animale et coach en développement personnel , nous a présenté la pratique de la médiation animale en milieu carcéral.

Des explications sur la spécificité du milieu carcéral étaient nécessaires : le style de vie en détention aggrave, voire crée, les problématiques puisqu'il s'agit d'un lieu où règne la violence , l'infantilisation , la promiscuité , la perte d'autonomie.La stimulation sensorielle diminue , les rapports sociaux sont modifiés.

Un chiffre édifiant : 80% des personnes ont des troubles psychiatriques en prison.

L'objectif est donc de recréer le lien social : il faut "tomber les masques" , se dévoiler et là , le chien apparaît comme un prétexte. Sans surprise , on apprend que le contact physique avec le chien est important (par exemple le toilettage) et la verbalisation tout autant, sachant que les prisonniers ont souvent eu un chien , leur confident dans la rue.

De nombreux effets sont à noter : apaisement sur les détenus , notamment par les caresses , la responsabilisation et la libération de la parole.

Encore plus important en milieu carcéral que dans tout autre milieu ,Laeticia a rappelé que l'animal a un accueil inconditionnel .

Claude Borghetto et Cécile Cardon

Enfin Cécile Cardon , coach professionnel et comportementaliste équin , formatrice et praticienne en relation d'aide par la médiation animale, a présenté l'animal en tant que passerelle entre nos émotions et notre intentionnalité et donc un animal qui devient un vecteur de développement personnel .

Le cheval vit en groupe comme nous et il fascine!

Nous avons appris qu'un langage clair et transparent avec lui s'impose. Animal intuitif mais non rancunier et non manipulateur , il va "discuter", c'est à dire tester .Et Cécile nous prévient : il n'aime pas qu'on soit statique !

Avec le cheval , une activité de groupe est possible et il pourra tenir un rôle d'animal porteur , on l'a deviné , très important dans des maladies comme la SEP ( sclérose en plaques) .

Nous avons vu à travers des exemples concrets, comment un animal permet un autre dialogue avec des personnes en situation de handicap ou fragilisés par la maladie et aussi le sens de la présence animale dans le développement personnel .

Médiation animale : une table ronde d'intérêt général à Clermont Fd !

Bel été à tous !

Et des idée de balades pour l'été !

Et des idée de balades pour l'été !

Publié dans news, table ronde

Partager cet article

Repost0

Attentat de Nice : quand des enfants meurent ....

Publié le par Claude Borghetto

Je ne vous dirai pas aujourd'hui qu' Actumediation est niçois, comme j'ai pu l'écrire en soutien à la communauté juive , belge ou parisienne .

Actumediation est en colère .

Tout simplement et comme tout le monde .

A l'heure où le bilan des enfants tués ou polytraumatisés à Nice s'alourdit d'heure en heure depuis hier soir, on ne peut que s'interroger.

Soyons clairs et osons dire les choses à la jeunesse musulmane qui , pour certains de ses membres , est sur le point de basculer dans une radicalisation aveugle et sanglante .

Quand on tue un enfant , on est un monstre .

Quand on tue un bébé , on est un barbare .

Détruire des familles , gratuitement , un soir de fête nationale propice aux rassemblements amicaux et familiaux et qui fait lien , dans un acte indicible pour un pseudo mal -être de jeunes lié à un pseudo islamisme est absolument abject.

Rien , strictement rien , ne justifie ce type d'actes qui ne relèvent bien évidemment et qu'exclusivement de la psychiatrie .

Alors , je le dis très simplement , avec mon âme d'éducatrice bienveillante mais ferme :

Vous , jeunes musulmans modérés , vous devez crier votre colère à l'égard de cet islamisme cynique dont vous êtes d'ailleurs les premières victimes et mettre en place les stratégies nécessaires afin d'envoyer un signal fort à la France , nation endeuillée , triste, meurtrie mais qui vous aime et continuera à vous aimer .

La France est comme une mère qui aime tous ses enfants : la bienveillance est de mise , le coeur est large mais la main est ferme .

Cela porte un nom , cela s'appelle de l' Education dont l'étymologie latine est là pour nous rappeler l'essentiel : "educare " qui veut dire "nourrir" , des nourritures intellectuelles mais aussi affectives au sens où l'entend Boris Cyrulnik.

Mais c'est aussi "e-ducere" , c'est à dire "conduire hors de" , "élever" donc permettre à un jeune de "s'élever".

Tout éducateur digne de ce nom est là pour élever et révéler le meilleur d'un jeune : que celui - ci puisse donc, avec l'aide de son "tuteur" , "s'élever" , " se révéler" déjà à lui -même , qu'il devienne acteur social et puisse ainsi choisir son devenir sans être un objet subissant influence et modelage d'organisations obscures.

A vous les jeunes , la balle est dans votre camp: que voulez - vous ?

Courage aux niçois .Toutes nos pensées profondes et émues aux familles des victimes .

Notre coeur est vers vous et avec vous.

Attentat de Nice : quand des enfants meurent ....

Publié dans news

Partager cet article

Repost0

4e café médiation du Club Actumediation à Clermont Ferrand

Publié le par Claude Borghetto

4e café médiation du Club Actumediation à Clermont Ferrand

Dans un souci de rigueur , le Club Actumediation a souhaité consacrer son 4e café médiation à la délicate question des limites de la médiation.

C'est autour d' Amina Bangoura , médiatrice diplômée ( DU Médiation Ecole de Droit-UDA promotion 2015) et membre du Club , que la présentation s'est faite , son sujet de mémoire portant sur la médiation pénale .

Amina Bangoura finalise actuellement un Master Droit de l 'Administration de la Justice et un stage au Parquet de Riom dans lequel elle participe à une étude sur l 'efficience des alternatives aux poursuites au sein des TGI d Auvergne.

Comme l'on peut s'en douter , elle envisage de passer le concours de la magistrature.

Après un rappel sur la définition et la déontologie de la médiation, elle a évoqué les bornes auxquelles va se heurter la médiation.

  1. 1ère borne selon elle : les blocages et les résistances des personnes par méconnaissance de ce processus ;
  2. 2e borne : ce qui relève du domaine de la psychologie à savoir ce qui touche aussi bien la personne du médiateur comme celle des médiés. C'est évidemment toute la question de la résonance pour le médiateur mais aussi les questions de troubles de la personnalité pour les médiés.
  3. 3e borne : l'intégration de certains domaines dans le champ de la médiation . Quid de la matière pénale?

Amina Bangoura a rappelé que la médiation pénale a été introduite par la loi du 4 Janvier 1993 , article 41 du Code de procédure pénale .

Pourtant , elle n'est pas considérée comme de la médiation au sens strict : pourquoi?

Selon Amina , il y aurait 3 axes de réflexion qui naturellement ont alimenté les débats de ce café Médiation .

  1. la médiation pénale ne respecterait pas la philosophie de la médiation à cause des intérêts de la société qui sont en jeu .
  2. la médiation pénale ayant une logique propre adopte une éthique qui se doit de diverger de celle de la médiation telle qu' entendue au sens strict
  3. la posture du médiateur serait difficile à tenir .

Amina Bangoura a développé chaque point et donné sa vision personnelle ce qui a évidemment suscité de nombreux échanges au sein du groupe .

Belle intervention , très rigoureuse et joli moment de convivialité , comme d'habitude dans les cafés médiation du Club Actumediation !

Le 5e café médiation du Club Actumediation aura lieu lundi 11 Juillet 2016 à 18h à la brasserie L'Auguste autour de Laure Chatron , Major 2016 du DU Médiation Ecole de Droit-UDA .

Laure Chatron abordera le sujet suivant :

Comment l'avocat peut-il collaborer au développement de la médiation ?

Inscription sur club@actumediation.com

Publié dans news, café médiation

Partager cet article

Repost0

5e Café Médiation du Club Actumediation à Clermont Fd : et le major est.....

Publié le par Claude Borghetto

5e Café Médiation du Club Actumediation à Clermont Fd : et le major est.....

Pour son 5e café Médiation , le Club Actumediation reçoit lundi 11 Juillet , Laure Chatron , Major 2016 du DU Médiation Ecole de Droit-UDA !

Laure Chatron, Juriste en droit de l'urbanisme, de la construction et de l'immobilier , prépare actuellement le concours d'entrée du Barreau et on l'espère , sera une avocate qui pourra exercer en médiation en pleine maîtrise de son sujet .

Rappelons que l'avocat est un partenaire naturel du médiateur : en amont du processus pour le conseil juridique que le médiateur , tiers neutre et impartial , ne peut pas faire et en aval pour finaliser au mieux et dans l'intérêt des parties la rédaction de l'accord .

Elle abordera lors de ce café médiation la problématique suivante :

Comment l'avocat peut-il collaborer au développement de la médiation?

Lieu : brasserie L'Auguste à Clermont Fd ( Place de Jaude)

Date : lundi 11 Juillet

horaire : 18-19h

Tarif : 5 euros l'apéritif

Inscription obligatoire : club@actumediation.com

Bienvenue en médiation à Laure et à la promotion 2016 du DU Médiation Ecole de Droit-UDA !
5e Café Médiation du Club Actumediation à Clermont Fd : et le major est.....

Publié dans news, café médiation

Partager cet article

Repost0

Médiation / Baccalauréat : même combat !

Publié le par Claude Borghetto

Médiation / Baccalauréat : même combat !

Acte 1 : Baccalauréat

Pour la 1ère fois de ma carrière , j'ai mis 20 à une copie de Bac, en Economie , sur un sujet d'actualité passionnant mais complexe et technique s'il en est : vous l'avez deviné , l 'Europe est "sortie" au Bac 2016 et ce n'est pas un jeu de mots !

J'ose dire, en toute simplicité et humilité , que je n'aurais certainement pas mieux fait que ce candidat : riche, dense et maîtrisée , cette copie est remarquable .

Une heure après , mon stylo de correctrice se lance avec enthousiasme sur la copie suivante qui , malheureusement , par le jeu des grilles d'évaluation de Bac auxquelles je suis tenue , se retrouve avec une très bonne note ( 16/20) , note autrefois exceptionnelle mais très courante maintenant....Cette copie est , à mon avis , plus que moyenne .

Mon stylo rouge , déprimé , usé par 25 ans de carrière , doit écrire , et je le dis sincèrement , à contrecoeur , la note de 16 sur 20 sur une copie qui aurait eu , à mon avis, pas plus de 12 ou 13 il y a 20 ans...

Quelle différence y a -t-il , maintenant au Bac , entre un candidat à 16 et un à 20 ?

Il n'y a plus de fossé entre un candidat moyen + et un excellent candidat . Je trouve cela vraiment regrettable pour ne pas dire déprimant .

Sur un CV , lors d'un recrutement , le candidat à 16 /20 va pouvoir prétendre à un regard positif et bienveillant sur son travail , presque autant qu'un candidat à 20/20.

C'est injuste . Tout simplement injuste .

Je voudrais dire à ce candidat ,que je ne connais pas bien évidemment et qui a obtenu 20 avec moi, que j'ai vu la profondeur de son analyse , la justesse de ses propos , la richesse de sa culture , la qualité de son écriture .

Mademoiselle X , Monsieur Y , je vous le dis : vous êtes brillant ! Votre copie mérite 30/20 mais je ne peux pas vous majorer.

Acte 2 : Cour d'appel

Des médiateurs vont tous se trouver à égalité sur des listes déposées en Cour d'Appel , par le jeu , non pas de grilles d'examen ,mais de "bouts de formation" et sans aucune validation de niveau puisqu 'aucun diplôme n'est exigé.

C'est pire que le Bac. Inacceptable .

Où est la différence entre la copie de Bac à 20 et celle à 16?

Où est la différence entre un DEMF/ Master Médiation ( +de 500 h de formation) et des confrères formés au mieux en quelques jours , au pire en quelques heures?

Cette pseudo - égalité n'est pas acceptable .

Oui , je le dis sans états d'âme : j'aime et je défends la méritocratie et qu'elle soit absente à ce point là , m'est insupportable.

Le déni de méritocratie devrait être un délit !

Monsieur le Procureur , au secours !

En France , en 2016 , on meurt de l'égalitarisme .

L'égalité de droit est indiscutable , notre devise républicaine n'est pas négociable.

Il n'y a pas deux justices dans ce pays .Flashé sur l'autoroute , nous avons tous la même sanction : amende et retrait de points .

Mais soyons raisonnables , ouvrons les yeux et surtout , arrêtons de tout mélanger.

Je n'ai aucun pouvoir au Bac. J'obéis à ma hiérarchie.

Les Présidents de Cour d'Appel , eux, ont une marge de manoeuvre : que veulent -ils en faire ?

Quant à mes étudiants du DU Médiation à Clermont Fd , ils connaissent la musique du DU et je crois l'apprécient : le major aura une place en table ronde , sera l'invité du prochain café médiation du Club Actumediation le 11 Juillet prochain et aura une interview sur Actumediation.

Ah mais !

Partager cet article

Repost0

Brexit en médiation : à éviter !

Publié le par Claude Borghetto

Brexit en médiation : à éviter !

1957 : traité de Rome

Six pays fondateurs dont la France se mettent autour d'une table , unis par une même volonté politique : établir des liens commerciaux rendant impossible toute nouvelle guerre entre la France et l'Allemagne .

Traumatisés , survivants de deux guerres mondiales en à peine 25 ans , les protagonistes étaient motivés dans un même esprit pacifiste , un même élan en l'occurence l'apaisement autour d'un même projet : une Europe unie et pacifiée.

1973 : arrivée du Royaume Uni après deux vetos du Général de Gaulle en 1963 et 1967

Là où le général de Gaulle , certainement visionnaire, avait dit "non" , Georges Pompidou va dire oui. On connaît la suite .

De broutilles en querelles en passant par d'innombrables concessions strictement commerciales à l'égard de nos vrais/faux partenaires britanniques , l'Europe n'avance plus , recule et se fracture .

Quel lien avec la médiation , allez - vous me dire ?

A vrai dire , je ne peux m'empêcher de faire le parallèle avec les propos tenus par certains d'entre nous , se voulant "rassembleurs" , "porteurs de projets" où tout le monde pourrait et devrait trouver sa place dans des centres/unités de médiation ouverts à tous ou presque.

Pourtant , tout le monde le sait : sur les projets , il faut les bonnes personnes .

S'il n' y pas transparence sur les intentions , des fondations établies sur les mêmes convictions profondes, portés par les mêmes valeurs , où voulez - vous aller ensemble ?

La différence est une richesse mais il faut un référentiel commun.

La loyauté entre partenaires s'impose : elle suppose un éclaircissement sur les intentions de chacun dans une transparence absolue .

Et, oui , je confirme : il faut être capable , comme l'a fait le Général De Gaulle , de dire "non" à un faux partenaire dont la loyauté n'est qu'apparente....

Pour éviter une situation ubuesque comme l'Europe actuelle accouchant d'une souris britannique semant la pagaille et enlisée dans un vrai/ faux projet politique , la médiation doit se structurer et faire le tri et avec ses médiateurs et avec ses partenaires .

D'où ma question à certains en médiation : que voulez - vous VRAIMENT ?

Il faudra nous le dire , clairement .

Parce que pour faire un bout de chemin avec nous , il faut que les choses soient dites.Maintenant.

Evitons le Brexit en médiation. Clarifions rapidement.

Publié dans news

Partager cet article

Repost0

<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 > >>