Neutralité des médiateurs : jusqu'où va -t-elle ?

Publié le par Claude Borghetto

Ce matin , un DG , ami,  s'est ému sur Linkedin  que je relaye un article consacré à un collectif de chercheurs alarmés par les propositions de certains candidats dont Marine le Pen.

La remarque que m'a faite ce DG était sans aucune animosité à mon égard  , bien évidemment : elle marquait simplement ,  je crois , une certaine  surprise sur ce qu'il considère une perte de neutralité de ma part.

Voilà ce qu'il m'écrit : "Pas de politique sur LinkedIn ! Et surtout pas vous ! Mediateur c'est avant tout neutre ! Bien à vous "

Face à son étonnement et peut être le vôtre  , je pense qu'une explication sur la neutralité des médiateurs s'impose .

Je la lui dois. Je vous la dois.

La neutralité du médiateur fait partie intégrante de sa déontologie qui  pourrait se résumer ainsi : neutralité , impartialité , responsabilité et confidentialité . L'indépendance des médiateurs est absolue et n'est pas négociable . Sinon , ce n'est pas de la médiation.

Tout ceci est d'ailleurs  inscrit dans le Code National de Déontologie des médiateurs. 

Neutralité professionnelle et participation citoyenne du médiateur.

Mais , soyons clairs : la  neutralité , obligatoire , non négociable , du médiateur  est évidemment professionnelle .

Rappelons qu'un médiateur est un citoyen à part entière qui participe  de facto à la vie de la Cité .

Certains médiateurs du Club Actumediation sont  élus ou encartés à certains partis politiques . Donc non seulement , ils votent mais en plus ,  ils s'engagent.

Je n'ai jamais refoulé du Club ces personnes et je ne le ferai jamais.

Pourquoi ?

Mais tout simplement parce que la neutralité obligatoire du médiateur est exclusivement professionnelle .

Et effectivement , vous devez signaler le comportement d'un médiateur qui , au cours d'une médiation , aurait perdu sa neutralité, par exemple, en conseillant l'une des parties.

Il y a d'ailleurs , pour cela , une Commission de Déontologie au Club Actumediationhttp://www.actumediation.com/2017/04/commission-de-deontologie-du-club-actumediation.html ) , qui peut être saisie par toute personne  ( partie , prescripteur , partenaire)  qui constaterait cette perte de neutralité .Ce serait un manquement grave de la part de ce médiateur.

Je le rappelle donc : les médiateurs ont une neutralité professionnelle et sont des citoyens à part entière.

Au Club Actumediation , il y a des gens de gauche , de droite , écolos , centristes ,  catholiques , musulmans , juifs , fonctionnaires , professions libérales  et même des  retraités qui sont d'ailleurs les plus occupés !!

C'est normal et le Club est très fier d'avoir une représentation aussi large de la société !

Nous sommes des professionnels du lien et nous démontrons ainsi que même très différents , nous sommes capables de porter des projets ensemble.

Mais attention ! Nous vivons comme vous, au rythme d'une élection.Par exemple , nous respirons le même air que vous donc nous avons les mêmes préoccupations écologiques que vous.

Nous avons les mêmes inquiétudes que vous sur la perte de nos droits  et sur l'avenir de la France .

Donc nous avons aussi le Droit de nous exprimer lorsque nous sommes inquiets.

Evidemment , nous vous avons tellement habitués à cette neutralité professionnelle et elle est tellement intériorisée chez nous que nous nous exprimons rarement sur le plan politique , religieux etc....

Mais ne confondons pas ce qui relève d'une intériorisation de pratiques professionnelles de ce qui relève des droits fondamentaux .Ce n'est pas la même chose .

Tout citoyen Français a sa liberté d'expression. Un médiateur est un citoyen Français . Un médiateur a donc sa liberté d'expression.

Surpris ?

Non , vous le savez bien ....

La réaction de ce DG me fait presque plaisir : cela prouve , et c'est formidable , qu'il a une haute idée de la médiation et donc du comportement des médiateurs . Génial ! Les professionnels de la médiation ne peuvent que s'en réjouir !

Surtout quand cela est fait de telle manière , aussi gentiment et avec bienveillance !

Professionnalisation de la médiation.

Par ailleurs , la médiation se professionnalise et tant mieux !

Les médiateurs seront amenés , de plus en plus ,  à protéger leurs intérêts professionnels qui relèvent d'ailleurs souvent de l'intérêt général  et il ne faudra pas s'en étonner !

Que dire d'un candidat à l'élection présidentielle qui souhaiterait tout simplement supprimer la médiation ??

Les médiateurs devraient -ils se taire au nom de leur neutralité ??

Bien sûr que non !

Médiateur , c'est un métier et sans tomber dans un corporatisme excessif, oui , bien sûr, nous jetons un coup d'oeil sur ce que disent les différents candidats sur la médiation.Et nous réagissons ! Dans notre intérêt et ce que nous pensons,  aussi , être de l'intérêt du justiciable . Parce que nous le perdons jamais de vu, bien évidemment !

Pourquoi?

Mais tout simplement  parce que notre métier est un VRAI métier mais pas un métier tout à fait comme les autres ....Donc il faut s'adapter .

Où est la vraie perte de neutralité ?

Quand l'Etat met en place une médiation en matière de litiges à la consommation et qu'il y a une gratuité imposée pour le consommateur et  donc un financement exclusif par une partie seulement soit  le professionnel , franchement , on ne se soucie pas de la neutralité du médiateur , là !

Pourtant , tous les médiateurs expérimentés vous diront que l'impartialité passe par le cofinancement  donc une médiation  dont le financement est imposée à la charge exclusive d'une des parties est contraire à l'esprit même de la médiation et provoque , de facto , une perte de neutralité du médiateur .

Ben oui  , y a un truc qui va pas , suis bien d'accord avec vous ...

Je suis heureuse de ce débat ! Ce DG a eu raison d'intervenir : il ne faut pas  hésiter à nous interpeller  sur toute question nous concernant.

Un p'tit bisou ?

Oui , s'il est en jaune et bleu !

Bon , je file enfiler mon maillot....

ça y est , c'est fait !

Bon , on la fait cette demie ? Suis prête à entrer en mêlée , moi !

Publié dans news

Commenter cet article