Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Médiation : regard d'un magistrat , Jean Marc Houée

Publié le par Claude Borghetto

Médiation : regard d'un magistrat , Jean Marc Houée

Recevoir Jean - Marc Houée est évidemment un honneur pour Actumediation mais aussi un grand plaisir !

Magistrat coordonnateur du Pôle famille et Vice - Président du TGI de Clermont- Ferrand , Jean- Marc Houée a une solide expérience de la médiation en tant que Juge aux affaires familiales , la médiation familiale étant l'une des formes les plus abouties de la médiation.

Cette expertise lui vaut aussi d'être chargé d'enseignement dans le DU Médiation Ecole de Droit-Université d'Auvergne .

Son avis sur le processus de médiation, le partenariat avocat / médiateur , l'avenir de la médiation était donc très attendu !

Le prochain portrait d'Actumediation sera consacré à Dominique Andrieux , Directeur juridique Limagrain !

Publié dans galerie de portraits, news

Partager cet article

Repost 0

Déclaration d'amour à nos paysans

Publié le par Claude Borghetto

Déclaration d'amour à nos  paysans

Actumediation est neutre , dans la grande tradition de la médiation.

Mais le soutien au monde paysan , sans réserve , inconditionnel , est obligatoire aujourd'hui. Impossible de se taire . Impossible de fermer les yeux. Trop de suicides dans le monde agricole .

Nous venons tous de la terre : enfants , petits- enfants , arrières petits- enfants de paysan.

Nous sommes tous des "terriens" car , à un moment ou à un autre , il y a un paysan dans notre arbre généalogique .

La terre , notre terre .

Je n'aime pas le mot "agriculteur" , je préfère le mot "paysan" , si noble .

"Agriculteur" , pour moi, c'est un mot" dérivé " comme la dérive actuelle du monde paysan .

Mon grand- père , paysan dans le Cantal, travaillait 7 jours sur 7 , 15h par jour , au service de ses terres et aussi et surtout , de ses bêtes , pour le bien- être de sa famille et l'éducation de ses chères filles dont ma mère , enseignante .

Lorsqu'il est mort , il a laissé un patrimoine à ses enfants.

Que vont laisser nos paysans actuels aux leurs ? Des dettes....

Les Auvergnats aiment la terre et la pierre . Ils y investissent massivement ou , devrais-je dire , ils s'y investissent .

Car la terre , c'est l'affect , l'émotion.

Mettre ses mains dans la terre , la laisser filer entre ses doigts quand elle est noire , superbe , c'est un vrai bonheur , simple , absolu .

Se pencher pour la toucher , la ramasser , la caresser , c'est un acte à la fois digne et tendre car on ne pose jamais un regard neutre , insignifiant , sur une poignée de terre .

Je connais des hommes qui la caressent comme ils touchent une femme : avec respect , émotion , tendresse .

Une poignée de terre , c'est une poignée d'amour , une vraie !

Un lever de soleil sur un champ tout juste labouré , c'est un diamant , l'émotion à fleur de peau.....On ne se lasse pas de contempler ce travail d'art.

Le paysan , artiste de la Terre , notre terre .

N'abandonnons ni nos paysans ni notre terre car c'est notre avenir .

Paysans , je vous aime .

Merci pour ce que vous faites , merci pour votre acharnement à maintenir vos terres , notre Terre .

Merci.

Partager cet article

Repost 0

La médiation réservée ? Non, ouverte à tous !

Publié le par Claude Borghetto

La médiation réservée ? Non, ouverte à tous !

Sortie de déjeuner avec un Président de TGI : " les médiateurs fleurissent comme les jonquilles au Printemps ! " , me dit-il .

Nous sommes bien au Printemps , Monsieur le Président , mais ce sont les centres de médiation qui fleurissent ...bizarrement .

On ne compte plus , en France , les centres de médiation mis en place par nos amis avocats et notaires .

Formidable ! Sauf que ....

Tout d'abord , on ne peut pas laisser penser que la médiation est réservée aux juristes.

Lorsque j'ai décidé de créer un diplôme d'université en médiation en Auvergne , j'ai choisi Clermont Fd parce que...c'est là où j'habite et l'Ecole de Droit parce que les DU Médiation sont quasiment tous implantés en faculté de Droit .

Pourquoi? Tout simplement à cause des partenaires naturels que sont les avocats et notaires et des prescripteurs que sont les magistrats .Mais ces DU pourraient , sans souci , être implantés en faculté de Psychologie ou de Sociologie , au vu du contenu d'une formation en médiation.

Alors faut-il être bon en Droit pour être médiateur ?

Pas forcément ! Une formation en médiation , c'est 70% voire 80% de psycho- sociologie , communication etc....et seulement 20 à 30% de Droit ( rédaction d'accord , homologation etc...)

Pourquoi un aussi faible pourcentage ?

Parce que la médiation , ce n'est pas du Droit !

C'est une discipline à part entière , qui emprunte à la Psychologie, à la Sociologie. et au Droit.Et , par ailleurs , nos amis avocats et notaires sont là en amont ( conseil juridique interdit au médiateur) et en aval ( rédaction d'accord ) du processus de médiation pour sécuriser le justiciable . Et c'est très important : ils sont incontournables !

Quid des juristes ?

Les juristes sont les bienvenus ...quand ils se forment à la médiation , comme les autres !

J'ai toujours défendu la place des avocats en formation alors que celle - ci est très critiquée ( les avocats ne seraient pas faits pour la médiation ....) : des avocats , médiateurs diplômés , cela existe ! ( cf table ronde du 6 Avril prochain à Clermont Fd) et certains sont excellents et ont largement fait leurs preuves !

Mais il est inacceptable de dire , par peur de perdre un contentieux ou autre raison, que parce qu'on est avocat ou notaire , on peut exercer en médiation sans formation conséquente .

vu sur Linkedin , propos tenus par des avocats :

« En réalité, de la médiation, on en fait tous tous les jours dans nos consultations, mais les pouvoirs publics veulent développer la médiation dans différents domaines, et il n'est pas bon de ne pas accompagner ce mouvement".

Chers avocats , vous ne faites pas de la médiation au quotidien dans vos consultations. Au vu de ce qu'est la médiation , c'est tout simplement impossible .

"Le CNB recommande de s'emparer des MARD"

La médiation n'est pas un trophée : elle se mérite et il faut travailler pour cela.

Elle n'est réservée à personne .

Elle est ouverte à tous : cadres d'entreprise , psychologues , ingénieurs , fonctionnaires , étudiants de toutes les facs , avocats , travailleurs sociaux , huissiers , enseignants , notaires , CPE ,élèves (!) , cadres administratifs , commerciaux , experts , cadres éducatifs , Proviseurs , employés de banque , greffiers , coachs , magistrats ......

Vous êtes tous les bienvenus en médiation et tout d'abord en formation en médiation .

Il y a en France une douzaine de DU Médiation , tous de grande qualité , Master Médiation à Lyon , centres de formation agréés pour le DEMF ( diplôme d'Etat en médiation familiale).

La France est maintenant suffisamment équipée en formation diplômante : encore faut-il avoir envie de mettre les mains dans le cambouis !

Allez hop ! Au boulot !

Non non , vous n'êtes pas fatigués....

Si si , vous avez le temps.....

La médiation réservée ? Non, ouverte à tous !

Partager cet article

Repost 0

Médiation : quelle vache !

Publié le par Claude Borghetto

Médiation : quelle vache !
Médiation : quelle vache !
Médiation : quelle vache !
Médiation : quelle vache !

Simple et sincère .

Voilà les commentaires à la sortie du film " La vache" ce soir à Clermont .

Je n'ai pas l'habitude d'écrire sur des films ; les rares fois où je me suis exprimée hors champ de la médiation concernait , malheureusement , les attentats.

Mais là , je ne résiste pas !

Auvergnate , petite fille de paysans donc terrienne , ce film me parle .

Jacqueline, "notre vache " , c'est à dire le héros principal du film (!) se présente comme un "pont " entre une communauté villageoise algérienne et la France rurale mais aussi parisienne par le Salon de l'agriculture à Paris .

Car il s'agit bien de cela : un paysan algérien rêve d'emmener sa vache au Salon de l'Agriculture , la Mecque des paysans ! Et il va y arriver grâce au regard bienveillant de tous ( Algériens d'abord puis Français ) sur ce rêve pas si impossible que ça : traverser la Méditerranée puis la France entière avec une vache !

Or , la médiation est souvent représentée par une poignée de mains ou...un pont !

Quelques heures plus tôt , avant de partir au cinéma une consoeur me disait , en toute simplicité et avec une franchise appréciable , ne pas vraiment comprendre les tables rondes en médiation animale. Ne surtout pas utiliser le terme " Médiation" pour une intervention...animale !

Je comprends ....que ma consoeur ne comprenne pas .

Mais j'avoue avoir été curieuse , intriguée puis carrément conquise et par l'animal et par le film !

Pour Télérama , "cette variante contemporaine de La Vache et le Prisonnier est un conte de fées, optimiste et réconciliateur."

Jacqueline , "animal médiateur" ?

Bien sûr , dans ce film , nous sommes avec une vache sympathique , joviale mais qui n'est certainement pas comparable avec l'animal , tiers utilisé dans le cadre de la médiation animale .

Pourtant , à l'heure des tensions entre Orient et Occident , notre vache tarine ( pas Auvergnate mais Tarentaise) est une véritable " passeuse d'émotions" à l'image du médiateur "passeur de mots" .

J'ai souvent l'habitude de dire à mes étudiants que je forme des gynécos car un médiateur est un "accoucheur" , capable de lever les blocages, les non- dits et d'abaisser les défenses afin de libérer une parole nécessaire pour parvenir à un accord .

Jacqueline , notre vache , a permis aux héros du film d'accoucher de vérités parfois difficiles à exprimer ( une femme et des enfants pour Djamel Debbouze , le beauf -frère ) , de lever les barrières sociales ( Lambert Wilson en comte ruiné ) , de rassembler derrière Fatsah Bouyahmed , le héros principal , débordant de sincérité , une France entière , provinciale et Parisienne en osmose télévisuelle avec le bled en Algérie !

Hé bien , je vais vous dire une bonne chose : la sincérité , ça fait du bien !

Ce soir , pas d'entrecôte à table ......

Partager cet article

Repost 0

3e café Médiation du Club Actumediation à Clermont Fd Jeudi 24 Mars 2016

Publié le par Claude Borghetto

3e café Médiation du Club Actumediation à Clermont Fd Jeudi 24 Mars 2016

Le club Actumediation qui regroupe des médiateurs Auvergnats indépendants et diplômés vous invite à son 3e café Médiation !

Quand ? Jeudi 24 Mars 2016 entre 18h30 et 19h30

Où ? A la brasserie L'Auguste , place de Jaude à Clermont Fd

Qui ? Des médiateurs diplômés qui viennent à votre rencontre pour vous faire découvrir la médiation et échanger avec vous offrant ainsi une garantie de compétence !

Pour quel thème ? Le déroulement d'une médiation

Audrey Bordes , Médiatrice diplômée ( DU Médiation Ecole de Droit-UDA) , présentera le thème pendant les 10 premières minutes afin de faciliter les échanges ultérieurs .

Apéritif: 5 euros

Inscription obligatoire ( nombre de places limité) sur : club@actumediation.com

Simple et convivial , comme d'habitude !

Publié dans news, café médiation

Partager cet article

Repost 0

Médiation : qu'attend-on de l'Etat ?

Publié le par Claude Borghetto

Médiation : qu'attend-on de l'Etat ?

Lorsque j'étais étudiante en Master Médiation , je me souviens d'avoir travaillé la médiation , l'avoir malaxée , l'avoir digérée , l'avoir comparée.... pour finalement en tomber amoureuse !

Sincèrement .

Définitivement .

Quelle belle discipline ! Qui s'enseigne à l'Université.... et avec quel bonheur !

Mais qu'en faisons -nous ? Que voulons - nous en faire ?

Et quel rôle pour l'Etat ?

L'Etat , ce bel inconnu qui un soir , a déclaré sa flamme à dame Médiation .... l'a emporté sur son beau cheval puis l'a enfermée dans le donjon de son château.....

Puis- je aller chercher un chevalier blanc pour libérer dame Médiation ?

Mon chevalier s'appelle Alexis de Tocqueville , noble de cette belle région qu'est la Normandie parti en 1831 à la découverte du régime démocratique Américain , curieux et passionné de cette belle et sauvage Amérique . Beaucoup de rencontres ont émaillé son voyage : juristes , publicistes , hommes politiques , hommes d'Eglise ou responsables d'associations philantropiques .

Qu'en a -t-il rapporté ?

Un ouvrage " De la démocratie en Amérique" ( 1ère partie publiée en 1835 et 2e partie en 1840).

Sa problématique était la suivante :

La démocratie étant un fait irrésistible, quelles en sont les conditions et les conséquences ? Comment éviter les risques de servitude que comporte la démocratie ? Comment rendre compatibles égalité et liberté ?

Dans le tome 2 , Tocqueville montre que dans une société démocratique règne une passion pour l'égalité qui doit l'emporter sur le goût de la liberté .Les citoyens aiment la liberté plus comme condition du bien- être que pour elle même. Il est donc à craindre que , dans certaines circonstances et en cas de mauvais fonctionnement des institutions, les gens soient prêts à sacrifier la liberté dans l'espoir de consolider leur bien être.

Tocqueville n'hésitait pas à évoquer des citoyens apathiques qui délaissent au pouvoir central le soin des affaires publiques , sans volonté ni désir d'exercer le moindre contrôle .

Apathie qui viendrait d'une part de l'individualisme et d'autre part de la bienveillance et de la douceur d'un pouvoir central qui aurait la volonté de les maintenir en situation d'êtres mineurs , irresponsables , incapables d'exercer leur sens critique :

"Pouvoir immense , tutélaire qui se charge seul d'assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort. Il est absolu , détaillé , régulier , prévoyant et doux. Il ressemblerait à la puissance paternelle si , comme elle, il avait pour objet de préparer les hommes à l'âge viril; mais il ne cherche , au contraire , qu'à les fixer irrévocablement dans l'enfance; il aime que les citoyens se réjouissent , pourvu qu'ils ne songent qu'à se réjouir. Il travaille volontiers à leur bonheur ; mais il veut en être l'unique agent et le seul arbitre ; il pourvoit à leur sécurité , prévoit et assure leurs besoins , facilite leur plaisir , conduit leurs principales affaires [....] , que ne peut-il leur ôter entièrement le trouble de penser et la peine de vivre? C'est ainsi que tous les jours , il rend moins utile et plus rare l'emploi du libre arbitre ; qu'il renferme l'action de la volonté dans un plus petit espace , et dérobe peu à peu à chaque citoyen jusqu'à l'usage de lui - même. "

On voit bien ici comment Tocqueville insiste sur le danger que les individus ont à se placer sous la tutelle permanente de l'Etat mais il évoque aussi la nécessité d'un tiers entre l'Etat et l'individu.

Au vu des derniers textes en médiation de la Consommation et de ceux à venir , on peut s'interroger sur la question de l'autonomie des citoyens, cette notion étant étroitement associée à celle de responsabilité et de liberté , piliers fondamentaux de la médiation.

Les médiés doivent être des sujets libres, conscients et ne doivent pas faire l'objet de déterminismes multiples qui conditionneraient leur réflexion et surtout leurs décisions , hors médiation pénale évidemment placée sous l'autorité du Procureur .

Parallèlement , les médiateurs diplômés indépendants souffrent de l'absence de règlementation en matière de diplômes et se trouvent sur un "marché" sans aucune barrière d'entrée , confrontés à une concurrence de plus en plus vive venant de toutes parts dont celle de l'Etat.

D'où ma question :

Que voulons - nous faire , en France, en médiation et quel rôle pour l'Etat ?

Partager cet article

Repost 0

Médiation /Coiffure : comparatif !

Publié le par Claude Borghetto

Médiation /Coiffure : comparatif !

Un contentieux en coiffure arrive sur mon bureau .

Conflit salarié /employeur , classique , avec de la rupture conventionnelle dans l'air .

Toutefois , le dossier arrive sur mon bureau à Clermont , la médiation avait sa chance !

Idée qui peu à peu se profile dans la tête de la salariée : se mettre à son compte .

Mais elle ne peut pas .

Pourquoi?

Parce qu'elle n'a pas les diplômes !

Mais pourtant , elle exerce , me direz - vous , puisqu'elle était salariée dans un salon de coiffure !

Oui , mais....

Plongée dans le monde de la coiffure : vous me suivez ?

Allez c'est parti ! On va sur l'ONISEP , bible des profs/étudiants /élèves !

Alors , pour être coiffeur , il faut un CAP, ce qu'avait ma cliente.

C'est visiblement le minimum requis pour exercer le métier. Il se prépare , en général, en 2 ans, après la 3e. Les titulaires du CAP qui souhaitent se spécialiser ont le choix entre deux MC (mention complémentaire) qui se déroulent , chacune, en 1 an .On est déjà à 3 ans !

Mais pour ouvrir un salon de coiffure , c'est encore plus compliqué : il faut un brevet professionnel ou un brevet de maîtrise en coiffure qui se préparent en 2 ans en alternance.

Houla ! Je vous entends soupirer....Trop dur les études de coiffure ?

Bon alors , on va faire plus simple : vous pouvez devenir médiateur !

2 diplômes sont nécessaires pour être coiffeur et pour l'ouverture / exploitation de votre futur salon alors qu'en médiation , RIEN !

Elle est pas belle , la vie ?

Ben oui , on peut quand même pas comparer les exigences du métier de coiffeur avec celles du médiateur !

Un brushing mal " cadré " , c'est une St Valentin bousillée !

Une coupe au carré ...arrondie , c'est l'horreur !

Une permanente ...provisoire , c'est votre conjoint qui dépose le bilan!

Un balayage qui s'égare, c'est une bagarre générale !

Couper , colorer , mettre en forme les cheveux , c'est un vrai métier , Môssieu !

Rien à voir avec l'amateurisme du médiateur , mon p'tit gars !

Et je ne vous parle pas de la coloration !

Une couleur ratée , c'est un arc en ciel de désespoir ! Siiiiii !

On ne parle pas ici seulement du professionnalisme du coiffeur mais aussi de son art , de l' EXPLOSION de sa créativité , Môssieu ! C'est énooooorme , comme dirait l'ami Fabrice !

Vu sur un site de coiffure : "Les clients ne confient pas leur tête à n'importe qui! Ils ont besoin d'être rassurés, cajolés, dorlotés".

Mais les médiateurs aussi sont des cajoleurs :on vous fait tous les calins que vous voulez ....à 200 euros l'heure !

Mais, Môssieu , on ne "caline un client" que si on est formé pour cela ! C'est le cas en coiffure !

En médiation , pas de diplôme exigé donc pas de calins ! C'est la règle !

Vous faites des calins à qui vous voulez , mais pas au client ! On facture , ici , Môssieu , les coiffeurs sont des professionnels sérieux diplômés , pas des médiateurs amateurs non diplômés !

Bon , profil bas ...Suis qu'une petite médiatrice...qui va devoir reconsidérer sa coiffeuse adorée , Sophie , qui a beaucoup de mérite vu sa tête ...

Allez , je vous fais un petit shampoing ? Ah mince , faut que je pense à m'inscrire au CAP , je n'ai qu'un Master Médiation....

Médiation /Coiffure : comparatif !

Partager cet article

Repost 0

Médiation/ Médiateur : colère froide.

Publié le par Claude Borghetto

Médiation/ Médiateur : colère froide.

Entretien avec un directeur général de CCI :

Lui : si j'ai un problème avec un médecin , je vais à l'Ordre. Avec un expert - comptable , je vais aussi à l'Ordre . Avec un médiateur , je vais où?

Moi : nulle part , Monsieur le Directeur , car il n'y a pas d'Ordre de médiateurs . Toutefois , le Code de Procédure Civile précise qu'un médiateur judiciaire ne doit pas avoir fait l'objet d'une condamnation, d'une incapacité ou d'une déchéance mentionnée sur le bulletin n° 2 du casier judiciaire et ne pas avoir été l'auteur de faits contraires à l'honneur, à la probité et aux bonnes moeurs ayant donné lieu à une sanction disciplinaire ou administrative de destitution, radiation, révocation, de retrait d'agrément ou d'autorisation. Cela fait partie des conditions pour être médiateur judiciaire ( art 131-5 du Code Procédure civile) .

De plus , Monsieur le Directeur , nous avons un Code de Déontologie pour la profession,c'est important et les médiateurs s'engagent à le respecter !

Ah oui?!!!!

  • vu en table ronde : un confrère vous explique qu'il est diplômé alors qu'il est en cours de formation , ne maîtrise pas son affaire et .....vous fiche en l'air la table ronde .
  • vu en recrutement : un confrère a une petite formation de quelques jours , il vous affirme qu'il est diplômé et peut enseigner la médiation...et vous fiche en l'air le recrutement.
  • vu en café Médiation : un confrère n'a pas fini sa formation , raconte n'importe quoi tout en laissant penser qu'il est médiateur diplômé ...et vous fiche en l'air le café Médiation.
  • vu sur un blog de médiateur : " vous pouvez mettre entre parenthèses un dépôt de plainte". Super ! Je vais raconter au Procureur qui vient en table ronde le 9 Mars à Clermont qu'on "le met entre parenthèses" ! Il va adorer le "pénal sauce médiateur"!
Alors je vous pose une question très simple :

Avez - vous envie d'être opéré par un chirurgien qui n'a pas fini ses études ?

Avez-vous envie d'être défendu par un avocat non diplômé qui découvre le Code Pénal?

Non ?

Alors , dites vous que c'est la même chose en médiation.

On ne développera pas la médiation avec un tel bazar .

Je suis en colère et c'est pourtant ma fête aujourd'hui.

Quand les Volcans d'Auvergne se réveillent....

La sonde " Médiation"   commence sérieusement à nous gratouiller en Auvergne ....

La sonde " Médiation" commence sérieusement à nous gratouiller en Auvergne ....

Partager cet article

Repost 0

Médiation et St Valentin : et si on faisait une déclaration d'amour aux entreprises?

Publié le par Claude Borghetto

Médiation et St Valentin : et si on faisait une déclaration d'amour aux entreprises?

Invitation jeudi 11 Février 2016 du Directeur régional de la Banque de France et des DCF ( Dirigeants commerciaux de France ) en Auvergne.

Pour faire quoi ? Ecouter le bilan 2015 et les perspectives 2016 des entreprises en Auvergne - Rhône - Alpes .

Quelle thématique ? "2016 : le retour de la confiance et de l’investissement "?

Lien avec la médiation? Important , ma p'tite dame !

Les entreprises doivent se mettre à la médiation en matière de litiges à la consommation donc autant savoir si elles vont bien puisqu'elles doivent tout payer !

Aie ! Tout payer ?

Ben oui....

Question d'un étudiant : qu'est ce qui garantit l'impartialité du médiateur ?

Réponse du prof : en partie , le cofinancement !

L'étudiant interloqué : c'est normal qu'une des parties doive tout payer sur une médiation imposée ??

Réponse du prof (embarrassé ) : Hum.....Ce ne sont pas les médiateurs qui ont décidé et les gens ne sont pas toujours compétents en médiation.....

L'étudiant ( lueur malicieuse dans le regard) : texte rédigé par des médiateurs....non diplômés ?

Réponse ( furieuse) du prof : même pas ! Pas un seul médiateur à l'horizon !

Bon alors , revenons à nos moutons :comment vont les chefs d'entreprise en Auvergne?

Font comme ils peuvent , les pôv gars...

Vu sur le site de la BDF et entendu jeudi soir en conférence- débat :

"L'indicateur résumé du climat des affaires se dégrade à nouveau dans l'industrie régionale"

Et les services marchands ? Pas trop mal...

Et puis , ma pôv dame , attention ! si on dit que ça va pas , on "trouble " les investisseurs , faut faire gaffe à ce qu'on dit, aux anticipations , faut être OPTIMISTE !

Alors on leur dit quoi aux chefs d'entreprise pour la médiation ?

Vous vous fichez de moi ? Ils ont une légère reprise dans certains secteurs et un fléchissement dans d'autres et vous voulez leur parler d'une médiation imposée et entièrement à leur charge financièrement ??

Oui mais moi , je suis médiatrice et pour reprendre Céline Dion , je veux qu'ils "tombent en amour" avec moi ! "The power of love" , vous connaissez ?

C'est la Saint valentin quand même ! Faut se faire un cadeau entre amoureux !

Cadeau de St Valentin d'une médiatrice aux chefs d'entreprise : Clause de médiation à mettre dans vos contrats et qui garantira le passage à une médiation NORMALE.

(Pour le reste , désolée , je peux rien faire ....)

"Les différends qui viendraient à se produire à propos de la validité, l’interprétation, l’exécution ou la cessation du présent contrat seront soumis, avant toute procédure judiciaire, à la médiation d’une personne qualifiée et indépendante choisie d’un commun accord par les parties, en vue de rechercher une solution amiable .

A cet effet, les parties s’engagent à participer au moins à une réunion de médiation .

Les frais de médiation seront supportés par chacune des parties à parts égales."

Et voilà ! Joli cadeau de St Valentin , non ?

Pas de chocolats aujourd'hui 14 Février 2016 mais une clause de médiation !

C'est mieux , non ? Et puis les chocolats , ça fait grossir et comme j'ai toujours des vues sur George Clooney... Comment ça il a épousé une avocate ??? Nooooooon !!

Médiation et St Valentin : et si on faisait une déclaration d'amour aux entreprises?

Partager cet article

Repost 0

Médiation gratuite , à voir......

Publié le par Claude Borghetto

Médiation gratuite , à voir......

C'est combien le porte - clés ?

2 euros cinquante , Madame .

Vous me faites un petit prix ? C'est la fin des soldes .....

Allez , je vous le fais à 2 euros .

Tout a un prix .Même les portes - clés et même en période de soldes .

Tout a un prix parce que tout a un coût .

La médiation a donc un prix parce qu'elle a un coût .

Coût du bureau , coût d'une assurance, coût du papier et de l'encre , coût de l'ordinateur, coût de la formation, coût de ....l'URSSAF et de la CFE !

Un médiateur est libre de ses honoraires. S'il veut ponctuellement travailler gratuitement , au cas par cas , cela le regarde et ne regarde que lui .

S'il veut faire un geste commercial à l'égard d'un client , il l'assume .

Mais , de manière générale , tout travail mérite rémunération , indépendamment de la question du coût de production et de l'éventuelle déresponsabilisation liée à la gratuité .

J'ai beaucoup , beaucoup de mal , avec les médiations gratuites ....

Publié dans news

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>