Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

9 articles avec mediation en entreprise

Retrouvez le Club Actumediation sur France Bleu Pays d'Auvergne pour parler médiation en Entreprise - Claude Borghetto

Publié le par Claude Borghetto

Au boulot , en entreprise , à 9h vendredi dernier  , vous n'avez pas pu nous écouter ?

Pas de souci !

Retrouvez l'émission de vendredi 13 Octobre 2017 en réécoute sur France Bleu Pays d'Auvergne , la radio qui aime la médiation,  avec Nathalie Combre et...bibi !

Merci Nathalie pour l'émission, merci Lucie pour l'invitation !

Un p'tit bisou ?

Bien sûr , en bleu !

Le Club Actumediation voit la vie en bleu !

 

Heu....En jaune et bleu, oups !

Prochain café Médiation du Club Actumediation 

Jeudi 7 Décembre autour d'Audrey Bordes à 18h à l'épicerie M

Thème : la déontologie en médiation ( secret professionnel, responsabilité du médiateur, indépendance , neutralité etc...)

Inscription jusqu'à la veille pour le café : club@actumediation.com

Partager cet article

Repost 0

12e café médiation du Club Actumediation : et on a parlé contentieux en entreprise !

Publié le par Claude Borghetto

12e café médiation du Club Actumediation : photo  autour de Peri Martin ( au centre) avec ceux qui ont échangé...tard !!

12e café médiation du Club Actumediation : photo autour de Peri Martin ( au centre) avec ceux qui ont échangé...tard !!

Jeudi 21 Septembre , nous nous sommes retrouvés autour de Peri Martin , médiateur diplômé indépendant , membre du Club , ancien directeur financier Europe d'une multinationale , pour un café médiation consacré à la médiation en entreprise.

En homme d’entreprise, Peri a engagé la réflexion sur la délicate question de la gestion du contentieux en entreprise :  procédure ou médiation ? L'entreprise doit-elle porter l'affaire en justice dans une logique gagnant /perdant ou faire appel à un médiateur donc opter pour une logique gagnant / gagnant ? Quelle gestion optimale du contentieux en entreprise ?

Peri Martin nous  a donc présenté un outil d'aide à la décision qui peut, certes, être utilisé par les services juridiques, mais pas seulement.

Dans un premier temps , il a rappelé  les principaux avantages de la médiation pour une entreprise.

Ses principaux arguments sont les suivants :

  1. La confidentialité
  2. La possibilité de construire avec l’autre partie et sous l’animation du médiateur une solution créative
  3. La possibilité pour les parties de ne pas perdre la face - ce qui est très important dans certaines cultures
  4. La flexibilité du processus
  5. La rapidité
  6. Les faibles coûts … ou du moins la maîtrise des coûts
  7. Et surtout, la médiation permet à l’entreprise de conserver la relation avec ses partenaires (salariés, clients, fournisseurs, banques …)

Dans un deuxième temps, Peri a présenté un outil d’aide à la décision, inspiré en partie par des références nord-américaines (ex: International Trademark Association, Institute for Conflict Management), permettant aux juristes d’entreprise d’intégrer dans leur stratégie l’opportunité de faire appel ou non à la médiation par rapport à un procès.

Cet outil consiste en synthèse à analyser, pour le différend donné, 7 critères :

1.  La nature de la relation entre les parties

   Facteurs nettement en faveur d'une médiation :

  • Nous voulons préserver / créer des relations avec l'autre partie
  • Le différend est survenu à cause d’un changement de circonstances, une erreur commise par inadvertance, une incompréhension entre les parties

   Facteurs qui interrogent sur l'opportunité :

  • Quelle que soit la résolution de ce conflit, nous ne prévoyons pas d'avoir des relations dans le futur avec l'autre partie.
  • Le différend est survenu à cause d'une mauvaise foi, d'une faute délibérément frauduleuse.

2.  La nature du différend

Facteurs nettement en faveur d'une médiation :

  • Les aspects juridiques et/ou business sont très techniques ou complexes. Il y a un risque qu'un jugement rendu ne soit pas pertinent faute d'avoir permis une bonne compréhension des différents aspects du litige.

Facteurs qui interrogent sur l'opportunité :

  • Les enjeux juridiques et/ou business sont relativement clairs et se résument essentiellement à l'analyse des faits

3.  La probabilité de gagner :

Facteurs nettement en faveur d'une médiation :

  • En justice, la probabilité d'avoir une décision favorable est inférieure à 40 - 50 %

Facteurs qui interrogent sur l'opportunité :

  • Nous avons de bonnes raisons de croire que l'issue d'un procès nous sera favorable avec une probabilité supérieure à 50 - 60 %

4.  La confidentialité

Facteurs nettement en faveur d'une médiation :

  • Les enjeux sont sensibles et nécessiteraient la divulgation de secrets commerciaux ou des d'informations intéressant nos concurrents.
  • Si nous perdons un procès sur cette affaire et que l'information devient publique, nous serions fortement pénalisés (impact négatif sur notre image de marque, réduction de nos possibilités de référencement …).

Facteurs qui interrogent sur l'opportunité :

  • Les enjeux ne sont pas susceptibles d'exiger la divulgation de questions confidentielles ou sensibles.
  • Une publicité concernant un procès relatif à cette affaire aurait effet favorable pour notre entreprise.

5.  Les effets du différend

Facteurs nettement en faveur d'une médiation :

  • Nous devons résoudre ce problème de façon rapide (une décision d'investissement est en jeu, le lancement d'un nouveau produit ...)
  • En cas de procès, les frais seraient trop importants / enjeux
  • Un jugement en notre défaveur aurait des conséquences extrêmement graves vis-à-vis de nos intérêts.

Facteurs qui interrogent sur l'opportunité :

  • Nous n'avons pas intérêt à conclure rapidement
  • En cas de procès, les frais ne seraient pas trop importants / enjeux
  • Un jugement en notre défaveur n'aurait pas de conséquences très graves vis-à-vis de nos intérêts.

6.  La nature de la solution recherchée

Facteurs nettement en faveur d'une médiation :

  • La solution recherchée ne peut pas se réaliser dans le cadre d'un procès. Elle demande une solution créative (ex : un accord de licence, une modification des canaux de distribution …)
  • Nous ne pouvons pas courir d'aléa juridique et devons garder le contrôle de la décision finale
  • Le différend doit faire intervenir des juridictions de plusieurs pays

Facteurs qui interrogent sur l'opportunité :

  • Nous avons besoin d'une solution qui ne peut se réaliser que grâce à un procès (ex: recherche d'une jurisprudence, besoin d'une injonction …)
  • Nous sommes pratiquement certains de gagner et seul un procès positif en notre faveur et rendu public sera de nature à protéger nos intérêts à long terme.
  • Le différend est limité à un seul (ou un petit nombre) de pays

7.  La position des Juristes & Avocats de l’autre partie concernant la médiation

Facteurs nettement en faveur d'une médiation :

  • Les juristes et/ou avocats de l'autre partie sont favorables à une médiation pour cette affaire

Facteurs qui interrogent sur l'opportunité :

  • Les juristes et/ou avocats de l'autre partie ne sont pas favorables à une médiation (ex : méconnaissance du processus, pour des raisons d'intérêt commercial de la part des avocats) pour cette affaire

Cet outil décrit donc les principales questions qu’il faut se poser avant de prendre une décision.

Attention ! Pour être mis en pratique par une entreprise, cet outil devra bien entendu être adapté au contexte et à la typologie de cette entreprise.

On se retrouve

  • Vendredi 13 Octobre à 9h10 sur France Bleu pour continuer le débat sur la médiation en entreprise !

  • Jeudi 7 Décembre à 18h à l'Epicerie M pour le prochain café Médiation !

Audrey Bordes , médiatrice diplômée indépendante , animera le 13e café médiation consacré à la déontologie en médiation !

 

Partager cet article

Repost 0

Médiation commerciale , médiation familiale : mêmes exigences !

Publié le par Claude Borghetto

Je lis ici et là des choses qui me crispent un peu , me laissent perplexe sur la délicate question de l'expertise / compétence en médiation et qui demandent , à mon avis , un rectificatif.

Chers confrères , par pitié, attention à ce que vous écrivez.

Lorsque je lis qu'un "médiateur commercial, par exemple, doit faire respecter une confidentialité totale y compris sur l’existence même de la médiation, alors qu’un médiateur familial n’est pas soumis aux mêmes impératifs de confidentialité" , j'avoue avoir des palpitations. 

La confidentialité  est totale à la fois sur les propos tenus et documents fournis , et ce sur toutes les médiations ( commerciale , familiale , administrative etc...) !

Chers clients , soyez rassurés !

L'espace de médiation est totalement verrouillé, rien ne sortira.

C'est la responsabilité du médiateur qui est ici engagée. Pas de jurisprudence , à ma connaissance , à signaler mais attention ! Cela pourrait venir ....Les conventions d'entrée en médiation le précisent : le médiateur, les parties et leurs conseils sont tenus à cette confidentialité tout au long du processus .Ceux qui travaillent avec moi , et ils se reconnaîtront , le savent : je suis redoutable sur cette question.

On ne parle même pas aux juges-prescripteurs , c'est dire !

Comment voulez-vous libérer la parole si les gens savent que tout est répété ? C'est du bon sens ! 

Médiation familiale : vous voulez mettre l'inceste du grand -père sur la place publique ?

Je vous signale qu'on parle sexualité dans certaines médiations familiales : vous voulez  " balancer " l'impuissance de monsieur à tous vents?

Là , vous allez direct à la procédure....entre les parties et le médiateur !!

Allons , allons , soyons  sérieux.

En médiation  familiale , la confidentialité est la même qu'en commerciale et , par pitié , cessons de faire fuir les clients avec de tels propos !

Le médiateur est un professionnel tenu au secret...professionnel ! C'est clair , non?

Le secret professionnel est un concept  ju-ri-di-que ! Donc entier , total , non négociable et qui ne prend pas plusieurs couleurs au gré... de la couleur des médiations . Je ne comprends même pas qu'on soit obligé d'expliquer cela.

En ce qui concerne le profil des médiateurs , c'est très simple : la médiation est ouverte à tous , aucun profil n'est favorisé et en aucun cas , elle est réservée aux juristes . Par contre , la formation en médiation ( et non pas en Droit comme les conciliateurs de Justice)  est obligatoire ( directive européenne et Code National de Déontologie) . Certains magistrats voire certaines juridictions exigent le diplôme ( je pense à la médiation familiale) : j'en suis ravie car cela installe définitivement la médiation sur la voie de la  professionnalisation.

Par ailleurs , il n'y a pas de " profils, une approche et des compétences radicalement différents" entre médiateurs. Le processus de médiation  est évidemment le même pour toutes les médiations quelle que soit leur nature ( judiciaire ou conventionnelle , commerciale , familiale, etc...) : entretiens préalables ( si possible avec les avocats)  , entretiens individuels et séance de médiation commune appelée plénière ( sans les avocats) puis rédaction de l'accord si possible avec les avocats .

Personnellement , je confie systématiquement la rédaction des accords aux avocats. Pour  moi , c'est très simple : l'avocat a un rôle fondamental en médiation en amont ( conseil) et en aval de la médiation ( rédaction de l'accord) . Je tiens énormément à la qualité de l'articulation entre conseil et médiation et donc à la qualité du partenariat  avocat- médiateur.

Il y a des approches  différentes entre conciliateur ( proposition de solutions) , arbitre ( qui tranche sur le litige) et médiateur ( tiers totalement neutre qui ne suggère rien ) mais pas entre médiateurs. Du moins quand ils sont diplômés.... 

En ce qui concerne le " titre officiel et professionnel de médiateur" , la question est effectivement délicate mais il faut préciser que les médiateurs sont maintenant de plus en plus à être diplômés et que toutes les régions sont équipées en formation diplômante ( DU , Master , DEMF) : http://www.actumediation.com/2017/05/le-club-actumediation-sur-france-bleu-jeudi-22-juin-a-17h30.html

A préciser aussi que les experts sont naturellement les bienvenus en médiation et cela ne pose, bien évidemment , aucun souci.

Par ailleurs , un médiateur qui tranche , cela n'existe pas : c'est le fondement même , l'essence de la médiation qui s'exprime ainsi. Et c'est efficace , of course , puisqu' un accord trouvé par les parties elles mêmes , est un accord qui tient .

Un p'tit bisou?

Oui , si vous arrêtez de faire fuir les clients....

Pfff , je file au jardin , vous m'avez donné la migraine....

Les médiateurs diplômés en Auvergne , c'est ici !

Partager cet article

Repost 0

Vous êtes médiateur interne ? Vous n'êtes pas médiateur.

Publié le par Claude Borghetto

Vous êtes cadre en entreprise ?  Vous dirigez un service ? Secteur privé ? Public ?

Faut qu'on parle.

Vous et moi , il faut impérativement qu'on discute parce que je sens la mauvaise humeur me gagner. Hum.....

 

Le médiateur  , c'est un tiers neutre , impartial , qualifié et INDEPENDANT.

Non parce que j'vous le dis franchement : j'en ai assez.

Si , j'en ai assez.

Arrêtez de me dire que vous êtes médiateur quand vous êtes installé  dans VOTRE entreprise , dans VOTRE structure .

Vous êtes payé par votre entreprise , salarié de celle - ci , pour réfléchir sur une nouvelle gestion des conflits , en interne .

Ben , c'est bien !

Bravo à vous et à votre entreprise si vous avez engagé la réflexion sur la délicate question des relations sociales.

MAIS ...Oui , il y a un mais....

VOUS N'ETES PAS MEDIATEUR.

C'est écrit assez gros ou faut que je vous le passe en caractères gras et au stabilo rouge?!!

Grrrr !

La médiation est une véritable discipline. Médiateur , c'est un véritable métier encadré par un Code National de Déontologie.

Est -ce que les formations en médiation vous sont fermées? Bien sûr que non !  Exactement comme les conciliateurs viennent chercher des méthodes chez nous , vous pouvez vous former chez nous mais vous n'utilisez pas le titre de médiateur  si vous travaillez en interne .

On vous demande juste un peu de rigueur : un médiateur n'est pas un conciliateur parce qu'il ne suggère pas et ne propose pas . Ce n'est pas non plus un arbitre car il ne tranche pas sur le litige. Et ce n'est pas non plus un pseudo "médiateur interne" car il est indépendant .

Oui , vous avez bien lu : I-N-D-E-P-E-N-D-A-N-T 

Vous comprenez bien que l'indépendance du  tiers médiateur est fondamentale : elle est en lien direct avec sa neutralité et impartialité .

Conclusion : vous êtes un pacificateur.

Votre entreprise compte sur vous et vous doit beaucoup ! Bravo !

Pas médiateur. Pacificateur .

 

 

Tiens,  vous voulez que je vous dise : vous êtes  la nouvelle star des modes amiables  de résolution de conflits  !

Le George Clooney de Justice 21e siècle !

Pacificateur , j'vous dis !

 

 

 

Un p'tit bisou ? Of course , George !

Heu....vous êtes marié ?

Les vrais médiateurs indépendants , c'est ici !

Partager cet article

Repost 0

Médiation et conflits au travail : interview d'Alain Leroi , ancien juge départiteur.

Publié le par Claude Borghetto

Actumediation a eu le plaisir de réaliser l'interview d'Alain Leroi , bien connu au Conseil de Prud'hommes de Clermont-Ferrand puisqu'ancien juge départiteur et juge d'instance au TGI de Clermont Ferrand. 

Alain Leroi nous a donc présenté la fonction du juge départiteur et le rôle qu'il peut avoir en médiation , celle-ci étant parfaitement adaptée à un grand nombre de litiges individuels au travail. A préciser aussi  que la médiation est aussi possible dans les conflits collectifs au travail.

Interview passionnante , à écouter attentivement pour tous ceux intéressés par les relations au travail !

Partager cet article

Repost 0

Médiation : combien pesez- vous ?

Publié le par Claude Borghetto

Médiation la semaine dernière incluant une jeune- fille : celle -  ci me demande , inquiète , si elle aura le même poids que les autres parties , nettement plus âgés.

Evidemment !

La médiation place les parties dans une relation égalitaire .

Vous êtes jeune ? Et alors ? Vous aurez le même poids et donc le même temps de parole  que les autres , of course!

Vous êtes une femme ? Ah là , il y aura peut être un chouia d'avance pour vous car vous êtes plus intelligente ...

Non , je plaisante !!  Evidemment que vous aurez le même poids , pfff !

Le médiateur est un tiers , indépendant , neutre et impartial , au service des parties , de TOUTES  les parties , pour vous aider à sortir de l'impasse.

Vous comprenez donc que la relation égalitaire est fondamentale en médiation  et que le médiateur mettra tout en oeuvre pour l'installer et  la garantir .

Et en entreprise ?

Pareil !

Vous êtes en conflit avec Limagrain? 2.5 milliards d'euros pour la petite boîte Auvergnate  qui monte , qui monte...6.7% de progression de CA pour le 4e semencier mondial.

Oui et alors ?

Votre CA est de 12223 euros et cinquante centimes.

Oui et alors ?

C'est pas un souci: votre temps de parole sera respecté et Limagrain ne pèsera pas plus lourd que vous dans la médiation.

Vous êtes aussi fâché avec Michelin ? Ah oui, quand même....On frôle les 25 Milliards à tous les 2....

Bon , les Auvergnats étant  des gens intelligents et gentils , vous pouvez  régler ça en bonne intelligence donc en médiation et vous aurez le même poids qu'eux.

Puisque je vous le dis !

 

Arrêtez de pleurer.

Prenez un kleenex et mouchez - vous. Et partez en médiation.

La médiation est un processus structuré  mis en place par un professionnel qualifié INDEPENDANT.

Il vous garantit  donc non seulement  la sécurité des personnes mais aussi un parfait équilibre des parties. Encore faut-il qu'il soit qualifié et indépendant....

Bon , maintenant lâchez cet éclair au chocolat , puisque je vous dis que vous n'avez plus besoin de grossir pour peser face à Limagrain et Michelin.

Et aussi la petite religieuse au café que je devine dans l'autre main, pffff ....

 

Un p'tit bisou ?

Of course !

 

Les médiateurs Auvergnats indépendants et qualifiés  , c'est ici  !

http://www.actumediation.com/clubactumediation

Partager cet article

Repost 0

Médiation,conciliation,négociation,arbitrage : un même arbre généalogique ?

Publié le par Claude Borghetto

Vous descendez d'où ?

A Bastille.

Non , vous descendez d'où ? Pas vous descendez !!

Ah oui ! Ben , je sais pas , suis médiatrice ....

Pépé Conciliateur m'a dit que j'avais été conçu en 1995 .

A Paris ?

Non , dans le Code de procédure civil.

Ah oui , c'est pas mal non plus....

Le souci , c'est que j'ai un arbre généalogique très compliqué : des cousins qui me viennent de partout  alors j'ai demandé à pépé de m'expliquer d'où je viens. 

Pépé Conciliateur est très âgé : il est né en 1978 , le jour du printemps , un 20 Mars !

Il en est très fier ! Il dit toujours qu'avec lui sont arrivés les beaux jours ...du Droit ! C'est comme le printemps arabe mais ça s'appelle le Printemps du Droit .

D'ailleurs Pépé conciliateur dit que comme il est le premier à avoir fait un printemps, les arabes lui ont demandé conseil pour faire leur printemps . Ben oui , il peut , il est conciliateur .....

Pépé  est né par l'opération du Saint Esprit .Enfin en Droit , ça s'appelle un décret .

Pépé  Conciliateur est sûr de lui  : je suis bien sa petite-fille , née en 1995 à la clinique de gestion des conflits.

Mémé Négociation dit que j'ai pris beaucoup de choses d'elle , notamment  les yeux ( communication non verbale) , les pieds , très solides car nous sommes souvent debout et surtout le calme.

Leur fils , mon papa , est arbitre ce qui fait dire à Pépé Conciliateur que Mémé Négociation l'a trompé avec un joueur de rugby qui aurait mal tourné , qui serait  devenu arbitre par dépit amoureux et se serait vengé en décidant de tout pour tous.

Un arbitre , quoi....

Pépé  Conciliateur ne décolère pas : lui , il est gratuit , il a fait bénévolement l'amour avec Mémé Négociation et il dit  que Papa arbitre , son fils , ne lui ressemble pas .

Que Papa arbitre  travaille à 400 euros l'heure, ça,  Pépé Conciliateur ,  il le digère pas , ouille! 

Faut vous dire que Mémé Négociation  est très bavarde : elle parle , elle parle , elle parle ...Elle négocie tout , tout le temps et pour tout . Mais elle est très gentille : elle se fâche avec personne . Ben oui , elle veut pas perdre le marché....

Papa Arbitre est très autoritaire : si on lui demande son avis , c'est pas pour rien . Il veut qu'on s'y tienne . C'est un homme  aussi très orgueilleux .Mon papa , c'est le plus fort . Un expert quoi ....

Comment je suis née ?

D'une psychothérapie de Papa Arbitre  , très mal dans sa peau  à cause du conflit avec Pépé conciliateur et qui a eu besoin de s'allonger sur un divan : c'est comme ça qu'il a rencontré Maman Psychologie ! Elle l'a beaucoup écouté et l'a rejoint sur le divan .  C'est donc ainsi  que je suis née et on m'a appelée Médiation ! J'ai pris des 2 côtés: un peu d'autorité de papa arbitre mais toute la souplesse et l'écoute de  Maman Psychologie. 

Pas mal , non ?  Je suis très jolie,  je plais à beaucoup de monde !

 

Le souci , c'est qu'on a hérité et évidemment , chez nous , c'est comme dans toutes les familles .Quand il faut partager , c'est très compliqué.....

Et le partage de la gestion des conflits , c'est très , très compliqué....

Pépé Conciliateur , c'est le patriarche.Il dit que tout vient de lui: le printemps du Droit, c'est lui ! Donc c'est lui le patron et il décide pour tout le monde .Mais bon , il décide gratuitement.

Allez , je me sens bien avec vous , je vais vous faire une confidence ! J'ai eu une aventure  torride avec un avocat  et comme on n'avait pas mis de protection ( juridique)  , j'ai accouché  d'une superbe petite - fille appelée procédure participative .

Elle est mignonne , je vous assure , mais  quand elle parle , personne ne la comprend. Son père  affirme que ça ne peut pas venir de lui : ben oui , il est avocat....

Mais ça vient de qui , alors ??

Noooon , ne me regardez pas comme ça ! Je vous assure , je n'ai pas d'amant !! Mon copain Notaire ? Mais je n'ai jamais couché avec lui !

C'est juste un ami, siiiii !

Un p'tit bisou?

Oui, si personne regarde....

Partager cet article

Repost 0

La médiation en entreprise à l'honneur du 9e café Médiation du Club Actumediation

Publié le par Claude Borghetto

Nathalie Passelaigue , médiatrice indépendante membre du Club Actumediation , a présenté la médiation en entreprise lors du 9e café médiation du Club. Elle a souhaité la mettre en relation avec cette notion chère aux médiateurs : la responsabilisation.

Un préambule s'imposait sur sur les  causes de conflit en entreprise :

  • la tertiarisation des activités : mondialisation des échanges , développement du numérique, travail en équipes hétérogènes.
  • le positionnement du manager : elle note une évolution des pratiques managériales  en parallèle d'un niveau d'instruction plus élevé.

Nathalie note donc une  modification du seuil de perception du conflit et des peurs dues aux mouvances de l’environnement.

La qualité des relations est un critère de réussite et en même temps les relations sont soumises à plus de pression.

Le conflit est perçu par les professionnels comme très présent dans l’entreprise, négatif, pas toujours pris en compte.

A noter aussi  que la culture occidentale est normée et ne tolère pas le désaccord.

Les personnels ne savent pas comment gérer les émotions et les managers ne sont pas suffisamment formés à la gestion des relations.

 

Le conflit peut  se révéler  d'une très grande violence : on se souvient tous du DRH d'Air France et du directeur du groupe sur le site d'Orly  qui ont dû être évacués  après l'intrusion des salariés lors du CCE. La direction avait alors  annoncé qu'une plainte serait déposée pour violence aggravée. Aie....

Nathalie Passelaigue a alors rappelé que la médiation est bien présente dans le Code du Travail et elle a  rappelé la différence entre conciliation , médiation , arbitrage .

Les cas de harcèlement moral  peuvent relever de la médiation  ainsi que les litiges relatifs à l’exécution ou la rupture du contrat d’apprentissage. La loi du 6 août 2015 (dite « loi MACRON » et  décret du 20 mai 2016 ) encouragent la médiation en matière prud’homale.

Pour Nathalie Passelaigue , les apports positifs du médiateur , tiers neutre, impartial et indépendant sont indéniables : 

  • Responsabilisation des parties amenées à puiser dans leurs ressources pour trouver leurs propres solutions,
  • Développement de l’autonomie,
  • Continuité des relations,
  • Expression des souffrances, libération psychologique.

Merci à tous  pour leur présence et la qualité incontestable des échanges et merci à Nathalie pour ce brillant café !

Prochains rendez - vous du Club :

  • Mercredi 3 Mai à 17h30 sur France Bleu pays d'Auvergne : je serai accompagnée d'Eric Maillaud , Procureur de la République TGI Clermont Fd pour parler de la médiation pénale.
  • Jeudi 11 Mai à 18h à l'Epicerie M à Clermont  pour le café médiation consacré à la médiation pénale animé par Sébastien Chaput. 
La médiation en entreprise à l'honneur du 9e café Médiation du Club Actumediation

Partager cet article

Repost 0

Table - ronde Médiation en entreprise : 4 Mars 2015 - Clermont Ferrand

Publié le par Claude Borghetto

Thème : la médiation au service de l'entreprise , quels bénéfices humains , économiques et sociétaux ?

L'essor de la médiation en entreprise est tel qu'il a amené l'équipe pédagogique du DU Médiation Ecole de Droit-UDA à s'interroger sur la mise en oeuvre de celle - ci , les motivations et attentes des chefs d'entreprise à son égard , les enjeux juridiques et surtout les bénéfices qu'une structure peut en retirer .

Les chefs d'entreprise , artisans , commerçants , les consultants , DRH , cadres commerciaux , actuels et futurs, les étudiants de Master pourront ainsi échanger sur ces questions avec des professionnels de la médiation.

Intervenants

Myriam Bacqué

  • Médiatrice et consultante juridique internationale en médiation auprès des Nations Unies
  • Coresponsable pédagogique du Diplôme d’Université en « Médiation et Règlement des Conflits » de la faculté de Droit, de Science Politique et de Gestion de La Rochelle.

Coordonnées :

MAISON DE LA COMMUNICATION - 3 rue Alfred KASTLER - 17000 La Rochelle

Téléphone fixe : 05 17 81 04 18

Portable : 06 71 57 06 10 Courriel : m.bacque@maisondelacommunication.fr Site WEB : www.maisondelacommunication.fr

Dominique Andrieux

  • Directeur Juridique Groupe Limagrain
  • Ancien avocat associé Fidal
  • Délégué Régional AFJE ( Association Française des Juristes d'Entreprise)
  • Médiateur

Alain Leroi

  • Vice - Président du Tribunal de grande instance de Clermont - Ferrand en charge du tribunal d'instance
  • Juge départiteur en matière prud'homale

Programme

Mot d'introduction par Claude Borghetto ,Responsable pédagogique du DU Médiation Ecole de Droit-UDA

Intervention de Myriam Bacqué

  • Présentation de la médiation , sa philosophie et ses avantages
  • Le travail du médiateur
  • Les coûts et les délais en médiation

Myriam Bacqué illustrera son propos par deux études de cas et un accord projeté et commenté.

Intervention de Dominique Andrieux

  • Le regard du Directeur juridique sur la gestion du contentieux ( délais et coûts)
  • La médiation comme outil de gestion des relations humaines
  • Médiation et RSE ( responsabilité sociétale de l'entreprise)

Intervention d'Alain Leroi

Le vécu du magistrat : intérêt de la médiation pour le juge départiteur en matière prud'homale

Partager cet article

Repost 0