Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

9 articles avec galerie de portraits

Médiation et conflits au travail : interview d'Alain Leroi , ancien juge départiteur.

Publié le par Claude Borghetto

Actumediation a eu le plaisir de réaliser l'interview d'Alain Leroi , bien connu au Conseil de Prud'hommes de Clermont-Ferrand puisqu'ancien juge départiteur et juge d'instance au TGI de Clermont Ferrand. 

Alain Leroi nous a donc présenté la fonction du juge départiteur et le rôle qu'il peut avoir en médiation , celle-ci étant parfaitement adaptée à un grand nombre de litiges individuels au travail. A préciser aussi  que la médiation est aussi possible dans les conflits collectifs au travail.

Interview passionnante , à écouter attentivement pour tous ceux intéressés par les relations au travail !

Publié dans galerie de portraits, news

Partager cet article

Repost 0

Portrait de médiateur : Sébastien Chaput

Publié le par Claude Borghetto

Je suis  très heureuse de vous présenter un jeune confrère , membre du Club Actumediation , club de médiateurs Auvergnats indépendants et diplômés.

Sébastien Chaput est en recherche d'emploi donc n'hésitez pas à diffuser largement ce portrait !

Vous pouvez le rencontrer jeudi 11 Mai : il  présentera et animera le 10e café Médiation du Club Actumediation.

Rendez - vous à 18h , jeudi 11 Mai à l'épicerie M à Clermont Ferrand pour discuter avec Sébastien de la médiation pénale.

Sébastien , quel est votre parcours ?

 

 

 

 

Après le baccalauréat j'ai obtenu une Licence en Droit Privé Général, à la Faculté de Droit de Clermont-Ferrand, en 2011. Par la suite, j’ai poursuivi ma formation juridique par un Master en Droit Pénal et Carrière Judicaire, ainsi qu’un Certificat en Sciences Criminelles au sein de l’Université Montesquieu Bordeaux 4, non sanctionnés de diplômes. Ayant dû un temps arrêter mes études, j’ai repris ces dernières en 2015, année au cours de laquelle j’ai obtenu un Diplôme Universitaire en Médiation, sous la direction de Madame Claude Borghetto, ainsi qu’un Master 1 en Sécurité Publique à l’École de Droit de Clermont-Ferrand, Université d’Auvergne.

J’ai également pris l’initiative d’effectuer un stage en médiation pénale, auprès de Madame Nathalie Capel, au sein de l’association « Action Socio-judiciaire Auprès des Victimes et Auteurs d’Infractions Pénales », entité privée, habilitée par le Procureur de la République et dirigée par Madame Cidalia Ribeiro. La réalisation de ce stage m’a permis de découvrir au plus près la pratique de la médiation pénale, qui présente quelques particularités par rapport à la médiation familiale ou d'entreprise. Notamment la présence du Procureur de la République, qui bien qu'implicite se fait malgré tout ressentir. Ce stage m'a également été d'une grande aide pratique quant à la rédaction de mon mémoire dans le cadre du DU. La médiation pénale permet d’offrir aux parties un espace de parole souvent nécessaire, voire indispensable, dans une situation conflictuelle engendrant violences et souffrances, tout en contribuant à la restauration du lien social et au désengorgement des tribunaux. Elle revêt donc un aspect tout à la fois humain, social et juridique très intéressant, ce qui m’a conforté dans l’idée d’exercer en qualité de médiateur pénal.

 

 

 

 

Pourquoi avez - vous fait le choix de vous former  en médiation?

 

 

 

 

 

La médiation étant une discipline à part entière, y être formée est indispensable afin de permettre son application par de véritables professionnels, spécialement diplômés en médiation et disposant donc des techniques indispensables à maîtriser pour un médiateur digne de ce nom. En outre, ces techniques ne peuvent être apprises que par le biais d'une réelle formation, que ce soit un master, un DU ou encore le DEMF en matière familial. De plus la médiation n'étant pas reconnu à sa juste valeur, tout le monde peut se déclarer médiateur du jour au lendemain, et ce avec ou sans formation, ce qui est parfaitement scandaleux! Imagine-t-on un seul instant que n'importe qui puisse se déclarer avocat, notaire ou huissier??! Cela ne vous choquerai-t-il pas? Auriez vous confiance en ces pseudos professionnels non formés et non diplômés? Seraient-t-ils crédibles? J'en doute fort. La formation permet donc à la médiation d'être dispensée par des professionnels qui savent de quoi ils parlent, qui ne confondent pas médiation et conciliation par exemple, qui maîtrisent les techniques et le processus de médiation. Voilà pourquoi la formation en médiation est indispensable, et ce n'est évidemment pas avec des "pseudos formations expresses" de quelques heures seulement que l'acquisition des techniques de médiations et de maîtrise de son processus peuvent se faire.

 

 

 

Quelle image associez-vous à la médiation ?

 

 

 

 

J'associe à la médiation une image de respect mutuel, d'impartialité, de responsabilité, d'indépendance, de neutralité, de bienveillance, de confidentialité, le secret étant garanti pour les médiés. La médiation permet aux individus de retrouver confiance en eux, de leur montrer que nous, médiateurs, leurs faisons également confiance quant à la résolution de leur conflit par eux mêmes.

La médiation me fait penser au calme et à la sérénité d'une mer d'huile, avec bien sûr quelques agitations, la médiation n'est pas une science exacte et les relations humaines ne sont jamais ni lisses ni parfaites, pour aboutir à une destination inattendue. A la différence d'un procès qui me donne l'image d'une longue traversée en pleine mer et en pleine tempête pour une destination le plus souvent loin de toutes attentes.

 

 

Que vous souhaiter pour 2017 ?

 

 

 

 

 

 

Étant d'une formation plutôt pénaliste, un poste de médiateur pénal, ou intervenant socio- judiciaire, pour lequel je suis prêt à suivre les formations dispensées par l'association citoyens et justice, me conviendrait parfaitement.

 

 

 

 

 

 

 

Vous êtes élu Président de la République en 2017 : quelle serait votre mesure phare en médiation?

 

 

 

 

Moi Président de la République, je donnerai ses lettres de noblesses à la médiation. A l'instar de nos partenaires avocats, je ferai de la médiation une véritable profession libérale, et non une simple activité secondaire dans la vie professionnelle d'un médiateur.

Moi Président de la République, j'imposerai la création d'un ordre des médiateurs.

Moi Président de la République, j'imposerai une véritable formation à quiconque souhaite s'inscrire à l'ordre des médiateurs et exercer ès qualité.

 

 

Publié dans galerie de portraits

Partager cet article

Repost 0

Portrait de médiateur : Nathalie Passelaigue

Publié le par Claude Borghetto

Nathalie Passelaigue est membre du Club Actumediation, club de médiateurs Auvergnats indépendants et diplômés.

Médiatrice , elle est aussi à la tête de R Safety Training .

Je suis ravie de vous la présenter !

 

Nathalie , présentez-nous R SAFETY TRAINING.

 

 

R SAFETY TRAINING est une société de formation et de conseil dans le domaine des ressources humaines et plus particulièrement dans les domaines de la pédagogie et de la gestion des compétences et des conflits.

La société a été créée en 2015 pour répondre en premier lieu aux besoins des aéroports soumis à une réglementation européenne exigeant des formations dans les domaines pré-cités. L’activité s’élargit dès 2017 à l’ensemble des secteurs d’activité.

La société est enregistrée auprès de la Direccte en tant qu’organisme de formation. Elle diffuse chaque année un catalogue de formation et propose également des offres sur mesure.

Les interventions traitent des thèmes suivants :

  • Concepteur et animateur de formation,
  • Responsable formation,
  • Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences,
  • L’Entretien professionnel,
  • Performance humaine et coordination des équipes,
  • Gestion des conflits,
  • Techniques de communication,
  • Gestion du stress,
  • Elaboration d’un projet professionnel.

Pour plus d’informations : www.r-safety-training.com

n.passelaigue@r-safety-training.eu

06/81/88/92/57

 

Pourquoi avoir souhaité développer une activité en médiation?

 

 

R SAFETY TRAINING travaille dans le champ des ressources humaines et la médiation est un véritable outil au service des ressources humaines qui devrait être systématiquement intégré par l’entreprise dans le traitement des conflits.

En raison des évolutions du travail, les conflits sont le lot quotidien de l’entreprise et présents à tous les niveaux : dans les relations inter services, entre collègues, entre niveaux hiérarchiques, avec les clients, les fournisseurs… En tant que manager, je me suis souvent questionnée sur la meilleure manière d’aborder le conflit et surtout de me positionner.

La médiation apporte une réponse intéressante en ce sens qu’elle offre l’opportunité de ne pas rompre la relation tout en permettant aux acteurs d’être pleinement autonomes et responsables de la résolution de leur conflit. Des compétences que tout employeur souhaite développer dans ses équipes. La confidentialité de la démarche ainsi que la souplesse et la rapidité de mise en œuvre sont aussi à ne pas négliger.

 

La médiation en images : quelle image représente  , pour vous , le mieux la médiation ?

 

La poignée de main est un symbole largement utilisé pour représenter la médiation et que je trouve approprié. Elle signifie un accord entre deux personnes, relatif à une question professionnelle spécifique. Les personnes ne sont plus dans l’émotionnel. Elles ne sont pas devenues pour autant « des amies ». Elles ont simplement trouvé les bases d’un accord pour continuer à travailler ensemble. Elles estiment que cet accord respecte leurs besoins fondamentaux et que la relation est équilibrée.

Si vous étiez Présidente en 2017, quelle serait votre première mesure phare en médiation ?

 

Je prendrai des mesures visant à mieux encadrer la pratique de médiation. En effet, toute personne peut aujourd’hui se déclarer « médiateur » ce qui laisse le champ libre à tous types de pratiques. La médiation touche à l’humain et nécessite des compétences dans des domaines tels que la psychologie, la communication, la sociologie et également de la maturité et de l’humilité. Une règlementation relative à l’accès à cette profession et au maintien des compétences est indispensable.

Des mesures facilitant le recours à la médiation serait également importantes car la médiation n’est pas suffisamment mise en œuvre par l’entreprise. Des actions de communication sont nécessaires pour expliquer les caractéristiques de la médiation, notamment au regard des autres modes amiables de résolution des différends. La mise à disposition d’un conseil de premier niveau et des coordonnées de médiateurs faciliteraient les démarches de l’entreprise et la prise en compte du conflit le plus tôt possible.

On vous retrouve en café Médiation prochainement !

Présentez-nous le café médiation du 16 mars prochain

 

Le café médiation du 16 mars sera consacré à la médiation en entreprise. La médiation sera présentée comme un outil à disposition des services ressources humaines pour apporter une réponse au conflit dans un mode préventif ou curatif tout en favorisant l’autonomie et la responsabilisation des acteurs. Les caractéristiques de la médiation et notamment les différences fondamentales entre la médiation et les autres modes alternatifs de règlement des différends seront présentés. Ce sera bien sûr un moment d’échanges et de mises en commun des expériences de chacun.

Et pour retrouver le Club Actumediation , c'est ici !

Publié dans galerie de portraits

Partager cet article

Repost 0

Médiation : l'avis d'une juriste, Laure Chatron

Publié le par Claude Borghetto

Médiation : l'avis d'une juriste, Laure Chatron

Laure Chatron , jeune femme de 24 ans , est diplômée d'un Master 2 en Droit de l'urbanisme, de la construction et de l'immobilier de l'Université de Bordeaux. Elle prépare actuellement l'examen d'entrée à l'école des avocats. Elle est également diplômée du DU Médiation de l'Ecole de Droit de Clermont-Ferrand dont elle est sortie major de la promotion 2016.

Laure Chatron , pourquoi vous êtes - vous formée à la médiation?

Suite à diverses discussions avec des professionnels du monde de l'aménagement du territoire et de l'immobilier, je me suis intéressée aux modes de résolution amiable des conflits.

En effet, j'ai pu observer divers dossiers pour lesquels les justiciables ne tenaient pas réellement à aller en justice pour la problématique auxquels ils faisaient face, mais ils ne pensaient pas avoir d'autres choix. (Exemple récurrent: les conflits de voisinage)

Pourquoi se former à la médiation en tant que juriste ou avocat ?

Dès lors qu'on ne connaît pas soi-même les modes de résolution amiable des conflits et leurs différences, nous ne pouvons pas les conseiller à des personnes dont le conflit pourrait pourtant en relever.

La formation est indispensable à l'exercice de ces modes de résolution amiable car chaque mode de résolution amiable est différent de l'autre et ne sera pas adapté à tout conflit.

La formation est adaptée à tout juriste et avocat de toute spécialité.

Pourquoi le DU Médiation de l'Ecole de Droit de Clermont-Ferrand?

Le DU Médiation de Clermont a la particularité de former tant de manière générale à la Médiation (différences avec les autres MARC, médiation administrative, médiation familiale, médiation pénale, techniques de la médiation, etc) au travers de son tronc commun qu'à des médiations plus spécifiques que sont la Médiation des entreprises et la Médiation scolaire.

Cette formation vous ouvre sur le monde qui vous entoure. Vous n'en sortirez pas de la même manière que vous y êtes entrés: vous apprendrez tant sur vous, que sur les autres et le monde qui vous entoure. En effet cette formation est tridisciplinaire : Droit, sociologie et psychologie.

Quel avenir pour la Médiation?

D'un point de vue relationnel, la médiation est pertinente et doit se développer de manière à éviter à ce que le conflit soit source de rupture de tout contact, alors même qu'avec une médiation, ce contact serait toujours possible si souhaité. La médiation paraît moins traumatisante qu'un procès.

D'un point de vue pratique, la médiation est amenée à se developper suite au décret de 2015 tendant à obliger une tentative de mode de résolution amiable du conflit avant tout recours juridictionnel.

D'un point de vue pédagogique, il est nécessaire que la formation se développe au plus large public possible de manière à sensibiliser par la suite des personnes de tous milieux et de toutes professions. Du reste, une formation diplômante tel que le DU Médiation UDA permet de légitimer la profession de médiateur qui ne peut s'improviser.

On souhaite évidemment le meilleur à Laure Chatron , bel exemple de juriste , future avocate , ayant souhaité une véritable expertise en médiation par le biais d'une formation diplômante.

Partager cet article

Repost 0

Médiation : l'avis d'une future avocate Auvergnate, Caroline Bénézit

Publié le par Claude Borghetto

Médiation : l'avis d'une future avocate Auvergnate, Caroline Bénézit

En Janvier , Actumediation avait interwievé Maître Blanc- Barbier , avocate expérimentée du Barreau de Clermont- Ferrand.

Aujourd'hui , pour son 5e portrait , Actumediation se tourne vers une future avocate , déjà diplômée en médiation , Caroline Bénézit .

Bonjour Caroline ! Pouvez - vous vous présenter?

Je m'appelle Caroline Bénézit, j'ai 24 ans, je suis élève-avocate au sein de l'école des avocats du sud est et j'ai suivi la formation du diplôme universitaire de médiation de l'école de droit de Clermont-Ferrand.

Future avocate , pourquoi avoir choisi de vous former en médiation?

La médiation comme les autres MARD se développent chaque jour un peu plus. Il était donc nécessaire d'être formé non seulement pour être sensibilisée à l'une de ces nouvelles pratiques, mais également pour être en mesure de pratiquer moi-même des séances de médiation.

Un diplôme était-il nécessaire?

Un diplôme était bien entendu nécessaire afin d'être correctement formée et d'asseoir une certaine légitimité à la pratique de la médiation puisqu'il n'existe pas de diplôme national.

Comment voyez- vous l'avenir de la médiation?

Une volonté du législateur de favoriser la résolution amiable des litiges est clairement affichée (pour exemple, décret n°2015-282 du 11 mars 2015). De fait, la médiation devrait pouvoir gagner en notoriété. Espérons que les gens y soient sensibles et privilégient ce mode de résolution amiable.

Un message à envoyer aux futurs avocats comme vous?

La médiation c'est cool : formez-vous ! :)

Médiation : l'avis d'une future avocate Auvergnate, Caroline Bénézit

Pour contacter Caroline Bénézit :

Adresse : 3 rue d'enfer 63000 Clermont -Ferrand ou Secourieux 15170 Celles

Mail : caroline.benezit@gmail.com

Tèl. 06 48 09 19 63

Caroline est aussi membre du Club Actumediation , club de médiateurs Auvergnats indépendants et diplômés.

Publié dans galerie de portraits, news

Partager cet article

Repost 0

Regard d'expert juridique sur la médiation : Dominique Andrieux , Directeur des Progrès groupe Limagrain

Publié le par Claude Borghetto

Regard d'expert juridique  sur la médiation :  Dominique Andrieux , Directeur des Progrès groupe Limagrain

Présenter Dominique Andrieux en Auvergne est parfaitement inutile !

Bien connu en tant que Directeur juridique Limagrain , 4e semencier mondial , sa fonction a récemment évolué pour devenir Directeur des Progrès au sein du même groupe .

La veille de notre interview , je présentais la médiation ( et notamment la différence avec l'arbitrage) aux membres de l' Interclubs Eco du grand Clermont en signalant la nécessité de mettre des clauses de médiation lors de la rédaction de tout contrat .

Il était donc évident de demander son avis , le lendemain de cette présentation , à Dominique Andrieux sur l'intérêt de la médiation par rapport à l'arbitrage et son regard pointu d'expert juridique sur les clauses de médiation était évidemment très attendu !

Interview passionnante et , surtout , à écouter très attentivement pour les juristes et chefs d'entreprise !

Prochain portrait d'Actumediation :
Caroline Bénézit , Médiatrice diplômée ( DU Médiation Ecole de Droit-UDA) et future avocate !

Publié dans news, galerie de portraits

Partager cet article

Repost 0

Médiation : regard d'un magistrat , Jean Marc Houée

Publié le par Claude Borghetto

Médiation : regard d'un magistrat , Jean Marc Houée

Recevoir Jean - Marc Houée est évidemment un honneur pour Actumediation mais aussi un grand plaisir !

Magistrat coordonnateur du Pôle famille et Vice - Président du TGI de Clermont- Ferrand , Jean- Marc Houée a une solide expérience de la médiation en tant que Juge aux affaires familiales , la médiation familiale étant l'une des formes les plus abouties de la médiation.

Cette expertise lui vaut aussi d'être chargé d'enseignement dans le DU Médiation Ecole de Droit-Université d'Auvergne .

Son avis sur le processus de médiation, le partenariat avocat / médiateur , l'avenir de la médiation était donc très attendu !

Le prochain portrait d'Actumediation sera consacré à Dominique Andrieux , Directeur juridique Limagrain !

Publié dans galerie de portraits, news

Partager cet article

Repost 0

Médiation : la parole est à l'avocat !

Publié le par Claude Borghetto

Actumediation est heureux de vous présenter , pour son 2e portrait , une avocate du Barreau de Clermont Ferrand , Maître Blanc Barbier .

L'avocat est un partenaire naturel du médiateur , idée à laquelle souscrit largement Maître Blanc Barbier. Mais cette avocate expérimentée du Barreau de Clermont Fd revendique aussi l'étiquette de "prescriptrice" en médiation car elle oriente régulièrement ses clients vers la médiation .

Bien connue dans le milieu de la médiation clermontoise , elle est reconnue et respectée par les médiateurs diplômés : fidèle à ses convictions , elle défend une médiation de qualité articulée autour de l'expertise du médiateur qualifié , en partenariat avec l'avocat .

Avec une priorité : l'intérêt du client .

Les médiateurs apprécieront .Le justiciable aussi !

Rendez - vous en Février pour le prochain portrait d' Actumediation : Jean- Marc Houée , Juge aux affaires familiales , magistrat coordonnateur du Pôle famille au TGI de Clermont Fd !

Pour contacter Maître Blanc Barbier :

Cabinet Blanc Barbier Lichon

3 Rue Pierre Besset - 63000 CLERMONT-FERRAND

Mail : blancbarbierlichon@gmail.com

Téléphone: 04 73 31 02 40

Partager cet article

Repost 0

Portrait de médiateur en Auvergne : Audrey Bordes

Publié le par Claude Borghetto

Portrait de médiateur en Auvergne  : Audrey Bordes

Dans cette nouvelle rubrique d' Actumediation intitulée "Galerie de portraits" , nous retrouverons une fois par mois des acteurs de la médiation Auvergnate que j'aurai plaisir à mettre en avant , principalement pour leur volonté de développer la médiation Auvergnate avec efficacité !

Actumediation soutient les médiateurs diplômés ! Aujourd'hui , nous partons donc à la découverte d'Audrey Bordes , médiatrice diplômée dont vous pouvez retrouver ici le parcours : http://www.actumediation.com/clubactumediation.

Le mois prochain , portrait d'un avocat , partenaire naturel du médiateur, qui nous donnera son point de vue sur la médiation !

Nouvelle génération de médiateurs : portrait d'Audrey Bordes , médiatrice diplômée.

Publié dans galerie de portraits, news

Partager cet article

Repost 0