Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

43 articles avec cafe mediation

15e café Médiation du Club Actumediation, Association de médiateurs indépendants et diplômés à Clermont Fd , par Sabine Hamoumou

Publié le par Claude Borghetto

15e café Médiation du Club Actumediation, Association de médiateurs indépendants et diplômés à Clermont Fd , par Sabine Hamoumou

Vous êtes sensible au climat social en entreprise ou ailleurs et vous avez envie de comprendre comment il peut évoluer et avec quels acteurs. Quel rôle , par exemple , la médiation pourrait jouer.

Le 15e café Médiation du Club Actumediation est pour vous ! 

Il aura lieu Mercredi 25 Avril 2018  et sera présenté par Sabine Hamoumou , Médiatrice diplômée,  Master Justice, Procès, Procédure parcours Médiation de l'Université Lumière Lyon 2, membre du Club Actumediation . Son mémoire de Master portait justement sur la médiation et les RPS.

On vous attend au Royan à Clermont entre 18 et 19h , autour d'un verre , comme d'habitude !

Attention ! Inscription obligatoire car nombre de places limité : clubactumediation@orange.fr

Publié dans café médiation

Partager cet article

Repost0

14e café Médiation du Club Actumediation - Amina Bangoura - La place du juge en médiation

Publié le par Claude Borghetto

Le Club Actumediation vous présentera jeudi 15 mars 2018 son 14e café Médiation dans un nouveau lieu : le Royan à Clermont -Ferrand, avec toujours le même créneau horaire : 18-19h !

Amina Bangoura , médiatrice diplômée et indépendante , vous présentera le thème suivant :  la place du juge en médiation , ce qui amènera certainement beaucoup d'échanges avec vous !

On vous attend au Royan jeudi 15 mars 2018 entre 18 et 19h, en toute simplicité et convivialité , autour d'un verre , comme d'habitude !  ( consommation obligatoire)

Inscription : club@actumediation.com

14e café Médiation du Club Actumediation - Amina Bangoura - La place du juge en médiation

Attention ! Amina Bangoura , indisponible, sera remplacée par ...moi !  Je vous attends nombreux  !

Inscription par mail : club@actumediation.com

Publié dans café médiation

Partager cet article

Repost0

13e café Médiation du Club Actumediation : Audrey Bordes nous présente la déontologie en médiation !

Publié le par Claude Borghetto

Audrey Bordes entourée des personnes qui ont bien voulu poser pour la photo souvenir !

Audrey Bordes entourée des personnes qui ont bien voulu poser pour la photo souvenir !

Le 7 décembre dernier a eu lieu le 13e café Médiation du Club Actumediation , club de médiateurs Auvergnats indépendants et diplômés .

Audrey Bordes nous a présenté la déontologie en médiation ce qui donné lieu à des échanges fort instructifs !

Retrouvez  des extraits de sa présentation ci dessous !

Extraits du café Médiation du 7 Décembre 2017

avec Audrey Bordes , médiatrice diplômée !

 

Qu’est-ce que la médiation ?

Historiquement, nous pouvons noter des prémices à la médiation d’aujourd’hui, nous pouvons par exemple citer les missions pacificatrices des ambassadeurs, comme l’atteste le livre de Abraham de WICQUERT (1681), L’ambassadeur et ses fonctions. Dans cette œuvre, nous retrouvons des notions communes et actuelles, telles que la confidentialité, rester neutre et impartial.  La pensée de la médiation permet de mettre en lumière les rapports humains. Le médiateur doit avoir une attitude empathique tout en maintenant un rapport neutre et impartial.

L’écoute a toute son importance aussi, que ce soit pour le médiateur envers ses médiés, comme entre les médiés eux-mêmes. De manière extensive, nous pouvons dire que la médiation se rapproche de l’art de la maïeutique en ce sens où le médiateur est un accoucheur. Il va avoir pour mission de recueillir les propos, blessures des personnes afin de les aider à trouver une solution.

Extraire ces blessures permet également d’épurer la rage ou la colère ou tout autre aspect pouvant impacter le bon déroulement de la médiation. Je me permets au passage de rappeler que le médiateur n’est pas un psychologue.

 

Aujourd’hui, on peut la définir comme est un moyen de régler amiablement les litiges entre personnes, qu’elles soient privées, c'est-à-dire des personnes comme vous et moi, ou bien des personnes morales, c'est-à-dire les entreprises. La médiation est également un processus structuré, c'est-à-dire qu’il est conduit par le médiateur (professionnel diplômé) à-travers différentes étapes. Ces étapes sont l’entretien individuel (recevoir les médiés individuellement pour pouvoir comprendre le différend, le ressenti de chacun afin de pouvoir mieux appréhender la personnalité de chacun) et le déroulement des séances.

Ainsi, la médiation obéit à des règles déontologiques. 

 

« Déontologie » vient du grec ancien –déon (ce qu’il faut faire /devoir) et –logos (discours, parole). Le juriste anglais BENTHAM a permis à ce terme d’arriver en France à-travers une traduction de l’une de ses œuvres en 1825. La déontologie se définit aujourd’hui comme un ensemble de règles que doivent suivre les professionnels. Chaque corps de métier a ainsi ses règles à suivre, et pour cela un code de déontologie existe. Ce code va déterminer les droits et devoirs du professionnel, applicable à lui-même, envers ses confrères et aussi envers ses clients.

 

La médiation est également dotée d’un Code national de déontologie du médiateur, qui fut présenté en 2008 au Palais Bourbon. Ce code est composé de différents chapitres permettant de régir la profession, et les obligations du médiateur. Il est question notamment des règles garantes de la qualité du médiateur (formation etc.), du processus, des responsabilités ou encore des sanctions.  Il définit la médiation comme « est un processus structuré reposant sur la responsabilité et l’autonomie des participants qui, volontairement, avec l’aide d’un tiers neutre, impartial, indépendant et sans pouvoir décisionnel ou consultatif, favorise par des entretiens confidentiels, l’établissement et/ou le rétablissement des liens, la prévention, le règlement des conflits. ».

Cette définition est appuyée par l’ordonnance du 16 Novembre

Neutralité , impartialité et indépendance du médiateur.

La neutralité permet, tout en restant bienveillant, de maintenir une distance nécessaire. Cette distance va permettre de tenir les rênes de la médiation, mais aussi de ne pas pencher pour l’un ou l’autre des médiés. A cet égard, il est essentiel de rappeler que le médiateur peut refuser ou arrêter une médiation en cours s’il sent que sa neutralité n’est pas assurée. La neutralité du médiateur est le fait pour ce dernier de ne pas influencer les médiés, la décision est la leur, la solution trouvée leur appartient. De plus, une solution qui nous semble être la meilleure ne l’est pas probablement pas pour eux. Le fait est que la solution trouvée doit être pérenne et durable, et elle ne peut être envisagée ainsi que si elle émane des personnes concernées.

L’impartialité consiste à adopter un comportement égal pour chacun des médiés. Cette impartialité va se voir dans le rapport avec eux, mais aussi dans le déroulement de la médiation. Par exemple, nous pourrons le traduire par « J’aurais une écoute et une attitude équidistance ». Le devoir du médiateur à être impartial l’aidera dans sa mission de rétablir le dialogue apaisé enter les médiés.

Le médiateur est un tiers indépendant, en ce sens où il n’est attaché à aucune autorité, aucun organisme. Il n’est pas non plus le médiateur de l’une des parties. Ce principe permet donc d’assurer une relation égalitaire entre le médiateur et les médiés. De fait, un médiateur qui pourrait avoir un lien avec l’une des parties doit, par éthique et déontologie, refuser la médiation. En effet il ne saurait être attaché financièrement ou affectivement à l’un de ses clients.

Confidentialité du médiateur.

La confidentialité est un devoir important du médiateur, car cela permet d’assurer aux médiés que le différend, ainsi que le traitement pour le régler restera entre les parties concernées. Pour des litiges entre les entreprises, la confidentialité représente un atout majeur, car leur nom ne sera pas associé à tels litiges. Pour les conflits familiaux aussi, parfois un conflit peut remonter sur plusieurs générations, aussi la confidentialité apporte un aspect sécuritaire très important pour ces différends où l’affect a une dimension majeure. 

A cet égard, un médiateur qui ne saurait être discret ne peut exercer cette profession. Il en va de l’éthique comme du rapport de confiance nécessaire entre lui et ses clients. Le principe de confidentialité est inscrit dans le Code national de déontologie, mais également dans le code de procédure civile, au visa de l’article 131-14 : « les constatations du médiateur et les déclarations qu’il recueille ne peuvent être ni produites ni invoquées dans la suite de la procédure sans l‘accord des parties ni en tout état de cause dans le cadre d’une autre instance ». Même sans être mentionnée, le devoir de confidentialité transparaît dans la rédaction de cet article. Toutefois, dans la l’ordonnance du 16 Février 2011, modifiant la loi du 8 Février 1995, l’article 21-3 dispose bien que « la médiation est soumise au principe de confidentialité ».

De fait, les propositions, les constations, les échanges, qu’ils soient oraux ou écrits, tout est placé sous l’empire de la confidentialité. Les partenaires naturels du médiateur tels que les juges, ou les avocats ne peuvent s’enquérir ou exiger du médiateur de donner des informations quant au déroulement de la médiation. En effet, nous pouvons dire que l’accord est signé, mais nous n’avons pas à dire où il en est, ni son contenu.

De plus, si les parties souhaitent faire homologuer leur accord pour lui donner force exécutoire, le juge pourra apprécier celui-ci sur le fond, et ainsi veiller à sa conformité au regard du Droit.

Prochain café médiation autour d'Amina Bangoura

Jeudi 15 mars 2018 au Royan à Clermont Fd

( Attention ! changement de lieu ! )

Thème : la place du juge en médiation

13e café Médiation du Club Actumediation : Audrey Bordes nous présente la déontologie en médiation !

Publié dans café médiation

Partager cet article

Repost0

Portrait d'Audrey Bordes , médiatrice diplômée et indépendante,membre du Club Actumediation.

Publié le par Claude Borghetto

Ravie de vous présenter Audrey Bordes , membre du Club Actumediation , club de médiateurs Auvergnats indépendants et diplômés!

Je me présente Audrey Bordes, je suis originaire de l'Allier et suis venue à Clermont Fd pour mes études supérieures en Droit. Actuellement je suis en Master 2 Culture juridique mention droit privée, sous la direction de Messieurs Laurent-Bonne et Dounot. Je souhaite être juriste d'entreprise , mais envisage aussi de passer le concours de l'ENM. 

J'ai effectué mon DU Médiation sous la direction de  Claude Borghetto et l'ai obtenu avec mention AB.

 

Pourquoi la médiation ?

Issu de formation juriste, il me semblait intéressante d'avoir également une approche de règlement des litiges amiable. Sur l'aspect philosophique, la médiation me plaisait aussi. A l'issue de cette formation et quelques années après , je ne peux que vous assurer que je ne regrette en rien ce choix, et que je suis d'autant plus convaincue de celui-ci .

 

L'apport de cette formation ?

Hormis l'aspect évident d'un point de vue professionnel, j'ai beaucoup grandi et beaucoup appris sur moi et sur les rapports humains grâce à cette formation. Encore aujourd'hui, j'en suis très reconnaissante, et j'utilise ses apports tant dans ma vie privée que dans ma vie professionnelle. En effet , à côté de mes études, je suis surveillante dans un lycée. 

 

J'encouragerai toute personne à suivre cette formation , tant pour ses apports divers, professionnels et personnels, mais aussi pour comprendre réellement la médiation. Aujourd'hui, nous ne pouvons que regretter les amalgames sur la médiation, qui est désormais étendue à toutes choses. Mais la médiation reste et demeure un processus structuré, encadré, et effectuer par des professionnels diplômés. 

 

Vous pourrez faire connaissance avec Audrey Bordes dans le cadre du 13e café Médiation du Club Actumediation qu'elle animera  jeudi 7 Décembre à18h à l'Epicerie M , centre ville de Clermont Fd . ( http://www.epiceriem.fr/)

 

Portrait d'Audrey Bordes , médiatrice diplômée et indépendante,membre du Club Actumediation.

Partager cet article

Repost0

12e café médiation du Club Actumediation : et on a parlé contentieux en entreprise !

Publié le par Claude Borghetto

12e café médiation du Club Actumediation : photo  autour de Peri Martin ( au centre) avec ceux qui ont échangé...tard !!

12e café médiation du Club Actumediation : photo autour de Peri Martin ( au centre) avec ceux qui ont échangé...tard !!

Jeudi 21 Septembre , nous nous sommes retrouvés autour de Peri Martin , médiateur diplômé indépendant , membre du Club , ancien directeur financier Europe d'une multinationale , pour un café médiation consacré à la médiation en entreprise.

En homme d’entreprise, Peri a engagé la réflexion sur la délicate question de la gestion du contentieux en entreprise :  procédure ou médiation ? L'entreprise doit-elle porter l'affaire en justice dans une logique gagnant /perdant ou faire appel à un médiateur donc opter pour une logique gagnant / gagnant ? Quelle gestion optimale du contentieux en entreprise ?

Peri Martin nous  a donc présenté un outil d'aide à la décision qui peut, certes, être utilisé par les services juridiques, mais pas seulement.

Dans un premier temps , il a rappelé  les principaux avantages de la médiation pour une entreprise.

Ses principaux arguments sont les suivants :

  1. La confidentialité
  2. La possibilité de construire avec l’autre partie et sous l’animation du médiateur une solution créative
  3. La possibilité pour les parties de ne pas perdre la face - ce qui est très important dans certaines cultures
  4. La flexibilité du processus
  5. La rapidité
  6. Les faibles coûts … ou du moins la maîtrise des coûts
  7. Et surtout, la médiation permet à l’entreprise de conserver la relation avec ses partenaires (salariés, clients, fournisseurs, banques …)

Dans un deuxième temps, Peri a présenté un outil d’aide à la décision, inspiré en partie par des références nord-américaines (ex: International Trademark Association, Institute for Conflict Management), permettant aux juristes d’entreprise d’intégrer dans leur stratégie l’opportunité de faire appel ou non à la médiation par rapport à un procès.

Cet outil consiste en synthèse à analyser, pour le différend donné, 7 critères :

1.  La nature de la relation entre les parties

   Facteurs nettement en faveur d'une médiation :

  • Nous voulons préserver / créer des relations avec l'autre partie
  • Le différend est survenu à cause d’un changement de circonstances, une erreur commise par inadvertance, une incompréhension entre les parties

   Facteurs qui interrogent sur l'opportunité :

  • Quelle que soit la résolution de ce conflit, nous ne prévoyons pas d'avoir des relations dans le futur avec l'autre partie.
  • Le différend est survenu à cause d'une mauvaise foi, d'une faute délibérément frauduleuse.

2.  La nature du différend

Facteurs nettement en faveur d'une médiation :

  • Les aspects juridiques et/ou business sont très techniques ou complexes. Il y a un risque qu'un jugement rendu ne soit pas pertinent faute d'avoir permis une bonne compréhension des différents aspects du litige.

Facteurs qui interrogent sur l'opportunité :

  • Les enjeux juridiques et/ou business sont relativement clairs et se résument essentiellement à l'analyse des faits

3.  La probabilité de gagner :

Facteurs nettement en faveur d'une médiation :

  • En justice, la probabilité d'avoir une décision favorable est inférieure à 40 - 50 %

Facteurs qui interrogent sur l'opportunité :

  • Nous avons de bonnes raisons de croire que l'issue d'un procès nous sera favorable avec une probabilité supérieure à 50 - 60 %

4.  La confidentialité

Facteurs nettement en faveur d'une médiation :

  • Les enjeux sont sensibles et nécessiteraient la divulgation de secrets commerciaux ou des d'informations intéressant nos concurrents.
  • Si nous perdons un procès sur cette affaire et que l'information devient publique, nous serions fortement pénalisés (impact négatif sur notre image de marque, réduction de nos possibilités de référencement …).

Facteurs qui interrogent sur l'opportunité :

  • Les enjeux ne sont pas susceptibles d'exiger la divulgation de questions confidentielles ou sensibles.
  • Une publicité concernant un procès relatif à cette affaire aurait effet favorable pour notre entreprise.

5.  Les effets du différend

Facteurs nettement en faveur d'une médiation :

  • Nous devons résoudre ce problème de façon rapide (une décision d'investissement est en jeu, le lancement d'un nouveau produit ...)
  • En cas de procès, les frais seraient trop importants / enjeux
  • Un jugement en notre défaveur aurait des conséquences extrêmement graves vis-à-vis de nos intérêts.

Facteurs qui interrogent sur l'opportunité :

  • Nous n'avons pas intérêt à conclure rapidement
  • En cas de procès, les frais ne seraient pas trop importants / enjeux
  • Un jugement en notre défaveur n'aurait pas de conséquences très graves vis-à-vis de nos intérêts.

6.  La nature de la solution recherchée

Facteurs nettement en faveur d'une médiation :

  • La solution recherchée ne peut pas se réaliser dans le cadre d'un procès. Elle demande une solution créative (ex : un accord de licence, une modification des canaux de distribution …)
  • Nous ne pouvons pas courir d'aléa juridique et devons garder le contrôle de la décision finale
  • Le différend doit faire intervenir des juridictions de plusieurs pays

Facteurs qui interrogent sur l'opportunité :

  • Nous avons besoin d'une solution qui ne peut se réaliser que grâce à un procès (ex: recherche d'une jurisprudence, besoin d'une injonction …)
  • Nous sommes pratiquement certains de gagner et seul un procès positif en notre faveur et rendu public sera de nature à protéger nos intérêts à long terme.
  • Le différend est limité à un seul (ou un petit nombre) de pays

7.  La position des Juristes & Avocats de l’autre partie concernant la médiation

Facteurs nettement en faveur d'une médiation :

  • Les juristes et/ou avocats de l'autre partie sont favorables à une médiation pour cette affaire

Facteurs qui interrogent sur l'opportunité :

  • Les juristes et/ou avocats de l'autre partie ne sont pas favorables à une médiation (ex : méconnaissance du processus, pour des raisons d'intérêt commercial de la part des avocats) pour cette affaire

Cet outil décrit donc les principales questions qu’il faut se poser avant de prendre une décision.

Attention ! Pour être mis en pratique par une entreprise, cet outil devra bien entendu être adapté au contexte et à la typologie de cette entreprise.

On se retrouve

  • Vendredi 13 Octobre à 9h10 sur France Bleu pour continuer le débat sur la médiation en entreprise !

  • Jeudi 7 Décembre à 18h à l'Epicerie M pour le prochain café Médiation !

Audrey Bordes , médiatrice diplômée indépendante , animera le 13e café médiation consacré à la déontologie en médiation !

 

Partager cet article

Repost0

13e café Médiation du Club Actumediation Jeudi 07 Décembre 2017 à Clermont Fd

Publié le par Claude Borghetto

 

Et on finit l'année avec un café Médiation porte-bonheur , le 13e !

Autour d'Audrey Bordes , Médiatrice , Secrétaire générale du  Club Actumediation, nous traiterons d'un sujet  qui vous interpelle très souvent et sur lequel le Club est très vigilant : la Déontologie en Médiation !

On dit le médiateur neutre et impartial : concrètement , ça veut dire quoi?

Qu'est- ce que le médiateur peut répéter ? Quelle confidentialité pour les échanges et les documents fournis ? 

De quoi le médiateur est-il responsable ?

Son indépendance va jusqu'où ?

Nous répondrons à toutes vos interrogations , promis !

On se donne rendez- vous jeudi 07 Décembre 2017 , à 18h , à l'Epicerie M ,à Clermont , comme d'habitude , autour d'un verre !

Inscription ( obligatoire) jusqu'à la veille : club@actumediation.com

13e café Médiation du Club Actumediation Jeudi 07 Décembre 2017 à  Clermont Fd

Prochains rendez-vous du Club Actumediation

 

Vous recherchez un médiateur indépendant et diplômé?

Club Actumediation !

Publié dans café médiation

Partager cet article

Repost0

Portrait de médiateur en Auvergne : Peri Martin, membre du Club Actumediation

Publié le par Claude Borghetto

Vous savez combien je suis heureuse de vous présenter des confrères sur Actumediation !

Aujourd'hui , portrait de notre prochain intervenant en café médiation ( 21 Septembre à 18h à Clermont): Peri Martin , médiateur diplômé, membre du Club Actumediation , club de médiateurs  Auvergnats , indépendants et diplômés.( http://www.actumediation.com/clubactumediation).

 

Peri Martin, quel est votre parcours ?

 

Diplômé d’une école d’ingénieur (Ecole Centrale de Lyon) et de commerce (HEC-MBA), j’ai travaillé dans trois pays (Brésil, Etats-Unis et France) en exerçant plusieurs postes dans la finance : négociation de contrats à l’export, des postes de management. Au fil de ma carrière mes intérêts se sont déplacés des aspects techniques vers l’animation d’équipes avec le souci de contribuer à rendre mes coéquipiers plus motivés, plus performants, mais aussi mieux épanouis. De plus en plus, j’ai exercé un rôle de coaching et d’aide à la gestion de carrières. De par mon expérience et ma personnalité, on m’a aussi souvent demandé d’intervenir dans des situations conflictuelles entre des services ou des personnes afin de contribuer à trouver un accord.

En 2011, m’approchant de la retraite, j’ai voulu définir ce que je ferai dans la seconde moitié de ma vie professionnelle. Je pourrais faire comme la plupart de mes collègues, travailler comme consultant ou devenir coach, mais j’aurais l’impression de continuer à faire toujours la même chose. A ce stade de ma vie, mes intérêts me motivaient plutôt vers une activité liée à la psychologie tout en pouvant capitaliser mon expérience dans l’entreprise.   

C’est pour cette raison que tout en continuant à travailler, j’ai initié des études en psychologie et en médiation. En 2016, l’année même de ma retraite, j’ai obtenu ma Licence en Psychologie à Paris 8 et le Diplôme Universitaire en Médiation de l'Ecole de Droit de Clermont-Ferrand. Je poursuis actuellement à Paris un Master en psychologie.

 

Pourquoi se former à la médiation en tant que financier ?

 

Contrairement à une idée reçue, la finance n’est pas une discipline tournée exclusivement vers les chiffres. Certes il vaut mieux être bon en mathématiques, mais les problèmes financiers ont souvent une dimension juridique, parfois fiscale et toujours humaine. Comme dans la médiation, les décisions financières engagent l’avenir, demandent de la créativité, des compétences en négociation tout en respectant une certaine éthique.

Par exemple dans la négociation de contrats à long terme ou de partenariat, l’intérêt du financier est certainement de protéger les intérêts de son entreprise, mais aussi de savoir prendre en compte les intérêts de l’autre partie afin d’obtenir un accord équilibré et pérenne.

 

Quels sont les principaux avantages de la médiation pour une entreprise ?

 

 

Les avantages de la médiation sont très nombreux pour une entreprise. Les principaux arguments sont :

  1. La confidentialité
  2. La possibilité pour les parties de ne pas perdre la face - ce qui est très important dans certaines cultures
  3. La flexibilité du processus
  4. La rapidité
  5. Les faibles coûts … ou du moins la maîtrise des coûts
  6. Et surtout, la médiation permet à l’entreprise de conserver la relation avec ses partenaires (salariés, clients, fournisseurs, banques …)

 

Présentez-nous le café médiation du 21 septembre prochain !

 

 

Le café médiation du 21 septembre sera consacré à la médiation en entreprise. Plus particulièrement j’aurai l’occasion de partager un outil d’aide à la décision pour les juristes d’entreprises.

En effet, de plus en plus souvent, la question que les juristes se posent aujourd’hui est : « Mon entreprise doit-elle porter cette affaire en justice ou faire appel à un médiateur ? »

L’outil présenté décrit les principales questions qu’il faut se poser avant de prendre une telle décision. Pour être mis en pratique par une entreprise, il devra bien entendu être adapté à la typologie de cette entreprise.

Ce café médiation sera bien sûr un moment d’échanges et de mises en commun des expériences de chacun.

Prochains rendez- vous du Club Actumediation 

 

  • Jeudi 07 Décembre à 18h autour d'Audrey Bordes pour le 13e café Médiation sur le thème de la déontologie en Médiation.

 

Vous nous suivez ?

Partager cet article

Repost0

Le Club Actumediation sur France Bleu Pays d'Auvergne vendredi 13 Octobre 2017 : quelle chance !

Publié le par Claude Borghetto

Oui , vous avez bien lu !

France Bleu accueillera le Club Actumediation , club de médiateurs Auvergnats indépendants et diplômés , vendredi 13 Octobre à 9h dans Les Experts avec Lucie Agostinho !

 

Merci  Lucie ! Et merci à France Bleu , la radio qui aime la médiation !

Nous étions déjà très heureux  d'être invités régulièrement pour présenter nos cafés Médiation ! Nous sommes évidemment ravis d'avoir un format plus long et notamment  pouvoir répondre à vos questions !

Nous vous  espérons  nombreux à nous écouter pour évoquer la médiation en entreprise: je serai accompagnée de Peri martin , médiateur membre du Club Actumediation,  qui animera le 12e café Médiation du Club jeudi 21 Septembre à 18h ( Inscription : club@actumediation.com) .

Peri et moi même répondrons à vos questions sur tout ce qui vous interpelle en entreprise , fait débat , concernant ce formidable outil qu'est la médiation judiciaire ou conventionnelle en entreprise .

On le rappelle inlassablement : il n'y pas de questions idiotes ! 

La médiation est une nouvelle discipline , souvent confondue avec les autres modes amiables de résolution de conflits ( conciliation , arbitrage etc...). Donc pas de gêne , surtout pas  ! C'est là l'occasion de préciser certaines informations ou de venir carrément à la pêche aux infos !

Pas de honte à demander , re-demander des explications , précisions et autres agaceries.... sur la médiation en entreprise , nouveau mode de gestion de conflits !

Sim-pli-ci-té et con-vi-via-li-té , les mots-clefs du Club Actumediation ! Oui , on peut parler conflits , dans l'expertise mais simplement et même avec humour ! Et ça se passe sur France Bleu ! On est bien en Auvergne , non ?

 

Promis ? Vous nous écouterez ?

Le Club Actumediation sur France Bleu Pays d'Auvergne vendredi 13 Octobre 2017 : quelle chance !

Partager cet article

Repost0

11e café Médiation à Clermont Fd autour de Claude Borghetto : on a parlé formation en médiation !

Publié le par Claude Borghetto

Et voilà , c'est fait !

Au moment où les diplômes des uns et des autres se remettent et les inscriptions/ réinscriptions se font , il fallait engager la réflexion sur la formation en médiation  donc un café médiation consacré à cela !

Et là ! Ouille ! Je plaide coupable : au lieu des 10 mns consacrées habituellement à la présentation , j'ai poussé bien involontairement à 30-40 mns et personne ne m'a interrompue !

 

M'enfin , j'vous fais peur ?!!

Merci à tous d'être venue , pardon à l'Epicerie M ( http://www.epiceriem.fr) d'avoir autant débordé ( mais on est si bien chez eux ...) et petite photo avec ceux qui l'ont bien voulu à la fin  !

 

Alors de quoi a -t-on parlé ?

Mais de formation en médiation , M'dame !

Vous savez bien que c'est mon cheval de bataille : suis motivée de chez motivé pour vous en parler !

Et très fière ! Ben oui , la médiation est le seul mode amiable de résolution de conflits à avoir des diplômes bien définis ! Siiii !

Plein de diplômes en médiation  donc et tous aussi sérieux les uns que les autres : DU Médiation ( A clermont Fd à l'Ecole de Droit- UCA : http://droit.u-clermont1.fr/mediation.html) ,  Master Médiation par exemple à Lyon ou DEMF).

Des formations sérieuses qui s'inscrivent dans la durée ( entre 150 et 200 heures pour un DU , DEMF à environ 570 heures et Master qui dépasse les 800 heures en formation théorique et pratique) , contrairement aux autres modes amiables : aucun diplôme par exemple  pour les conciliateurs ( uniquement une expérience  juridique exigée via le devoir de légalité).

Ce point est évidemment important car la formation diplômante inscrit naturellement la médiation sur la voie assurée de la professionnalisation.

Vous avez un diplôme en médiation comme un ingénieur ou un médecin  a sa qualification par diplôme ( et concours ! ) donc une expertise : vous êtes donc en droit de demander des honoraires au nom de cette expertise . Et de rendre des comptes à vos clients comme un vrai professionnel !

Il est toujours bon de rappeler que la médiation est une vraie discipline et médiateur un vrai métier.

Une discipline issue de 3 disciplines : le Droit , la Psychologie et la Sociologie.On doit aussi compter un travail constant , sur soi même , à travers le training  , c'est à dire un travail en jeux de rôles sous le regard du groupe et d'une caméra (!) qui amène inévitablement une réflexion approfondie sur les postures et notamment celle de tiers neutre très difficile à tenir !

J'ai d'ailleurs  toujours plaisir à rappeler la Résolution du parlement ( 13 Septembre 2011 - considérant no 20) qui " reconnaît l'importance de garantir des normes élevées en matière de formation professionnelle et d'accréditation dans l'UE." Ouf ! C'est dit !

 

Alors n'hésitez pas à rejoindre le grand club des médiateurs diplômés , et à Clermont Fd, c'est au Club Actumediation que ça se passe !

Le club vous retrouve à la rentrée autour de Peri Martin  , médiateur membre du Club, pour le 12e café médiation consacré à la médiation en entreprise !

Rendez- vous jeudi 21 Septembre à 18h à l'épicerie M !

 

 

Bonnes vacances à tous !

Les inscriptions pour le DU Médiation Ecole de Droit-Université d'Auvergne sont ouvertes pour la rentrée de Novembre 2017 !

Partager cet article

Repost0

12e café Médiation du Club Actumediation 21 Septembre 2017- Clermont Fd

Publié le par Claude Borghetto

12e café Médiation du Club Actumediation 21 Septembre 2017- Clermont Fd

Et voilà le 11e café médiation jeudi 29 Juin sera le dernier de la saison avant les grands congés d'été , longue pause de 2 mois au cours de laquelle les membres du Club Actumediation vont , eux aussi , barboter , bronzer et faire la sieste !

Et on se retrouve quand ?

Jeudi 21 Septembre à 18h à  l'épicerie M ( centre ville Clermont Fd) pour repartir sur une nouvelle saison de cafés Médiation instructifs et toujours passionnants ! 

Pour le 12e café Médiation du Club Actumediation , nous nous retrouverons autour de Peri Martin , médiateur diplômé indépendant , membre du Club , ancien directeur financier Europe d'une multinationale.

En homme d'entreprise , Peri abordera naturellement son domaine de prédilection ,  la médiation en entreprise , afin d'engager la réflexion et aussi le débat (!)  sur la délicate question de la gestion du contentieux en entreprise. 

Juristes d'entreprise , avocats d'affaires ,  chefs d'entreprise , étudiants en Droit des affaires, vous êtes forcément concernés par cet arbitrage (c'est le cas de le dire ! )  : médiation ou pas ? Mon entreprise doit- elle engager une procédure , porter l'affaire en justice dans une logique gagnant /perdant  ou... faire appel à un médiateur donc opter pour une logique gagnant / gagnant ?

Tous évidemment à la recherche d'une gestion optimale du contentieux en entreprise !

Peri Martin vous présentera donc un outil d'aide à la décision qui peut , certes , être utilisé par les services juridiques mais pas seulement .

Belles journées ensoleillées à tous !

Prochains Rendez- vous du Club Actumediation , club de médiateurs Auvergnats , indépendants et diplômés :

  • jeudi 22 Juin 2017 à 17h30 sur France Bleu  sur le thème du 11e café Médiation ,  la formation en médiation
  • jeudi 29 Juin 2017 à partir de 18h à l'Epicerie M pour le 11e café Médiation du Club ...avec moi !
12e café Médiation du Club Actumediation 21 Septembre 2017- Clermont Fd

Publié dans café médiation

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 5 > >>