Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ces livres qui nous font du bien : la petite boulangerie du bout du monde de Jenny Colgan

Publié le par Claude Borghetto

Ces livres qui nous font du bien : la petite boulangerie du bout du monde de Jenny Colgan

Vous ne partez pas en vacances et vous rêvez de la Bretagne .

Vous êtes fatigué et vous avez envie de changer d'air , au moins dans votre tête .

Mais attention ! Vous n'avez pas envie de prendre la migraine sur un bouquin à la mode mais que personne ne comprend.

Ces livres qui nous font du bien : la petite boulangerie du bout du monde de Jenny Colgan

Alors il faut vous plonger dans " La petite boulangerie du bout du monde" de Jenny Colgan !

Vous allez adorer ce plongeon très british  au coeur des Cornouailles où l'océan vous ramène à l'essentiel .

Plongeon british mais énergique où l'on suit l'héroïne , Polly , au bord de l'océan ET au bord de sa vie.

Polly est résiliente . Elle ne le sait pas mais va le découvrir lorsqu'elle trouvera refuge  sur la petite île de Mount Polbearne , dans les Cornouailles, vous savez où ?

Dans un phare !

Elle part avec un fidèle compagnon , un labrador par exemple ?

Non. Elle se lie avec un ...macareux !

Elle tombe amoureuse d'un Anglais ?

Mais non ! Trop simple !

Elle emménage dans un phare où le confort est plus que limite , adopte un macareux , tombe in love avec un Américain et ...fait du pain .

C'est un moment de lecture particulier parce que Polly ose faire ce que nous n'oserions même  pas seulement envisager . Mais quand elle pétrit son pain , on la suit dans son délire , son rêve , son voyage parce que la "petite boulangerie" , c'est visiblement ce pourquoi Polly est faite , sa carte d'identité , sa personnalité profonde.

Et le pain , c'est la vie . Pétrir , c'est modeler . Modeler une miche mais modeler aussi sa vie. Faire ce qu'on veut , réaliser son rêve, SE réaliser.

Alors pourquoi on vous conseille " La petite boulangerie du bout du monde"?

Parce que c'est une lecture appropriée pour vos vacances , c'est une "lecture - déconnexion" , un embarquement pour les Cornouailles qui devrait vous plaire !

- Et c'est une belle histoire de résilience ! , rajoute Actumediation , très heureux de ces lectures qui donnent du peps.

Oui ,  lectures au pluriel car Jenny Colgan , forte du succès de la petite boulangerie a poursuivi les aventures de Polly ,et on en est heureux , avec " Une saison à la petite boulangerie" et "Noël à la petite boulangerie".

Bienvenue en Cornouailles et bonne lecture !

Ces livres qui nous font du bien : la petite boulangerie du bout du monde de Jenny Colgan

Actumediation vous recommande aussi " Rendez- vous au Cupcake café "  où Jenny Colgan reste fidèle à son univers de pâtisserie  et se lance dans un projet qui lui fera du bien et à vous aussi !

Partager cet article

Repost0

Experts : êtes - vous VRAIMENT assermentés?

Publié le par Claude Borghetto

Dégât des eaux ? ça vous parle ? Mais si souvenez- vous , l'armoire de Mémé Odette ravagée et que l'expert a estimé "mouillée" donc abîmée sur seulement les pieds....

Incendie ? ça vous parle? Mais si souvenez- vous quand tout a cramé et que l'expert vous a demandé  toutes les factures.....Oui toutes.

Accident de la route ? ça vous parle ? Mais si souvenez- vous quand l'expert vous a dit que , polytraumatisé,  un taux d'IPP à 2% était tout à fait normal et ne vous a octroyé aucun préjudice moral....

Cancer. Ah ! Je vous sens frémir là. Et vous êtes en train de vous dire :  "Non , ils n'ont pas osé ?!!"

Bien sûr que si.

D'une simple migraine , vous passez rapidement avec les experts en mode survie.

Expertise de pacotille réalisée par des pseudos-experts évoluant dans un océan de médiocrité et d'arrogance , les deux allant ensemble.

Je me souviens d'un chef de juridiction bien connu sur Clermont  parti  récemment dans de  lointaines contrées et avec lequel je déjeunais de temps en temps et qui m'expliquait lors d'un déjeuner en tête à tête son indifférence pour ne pas dire son mépris à l'égard des rapports d'experts psys et de m'avouer qu'il ne se fiait qu'à son intuition. 

Paroles de bon sens mais qui devraient alerter  sur une situation critique.

Accusé , levez- vous !

Pour votre défense , qu'avez- vous à dire , à part votre CV de 4 pages dont la moitié est inventée ?

 Assermenté.

Vous êtes soit agréé soit assermenté soit les deux.

L'éthique , la déontologie sont des termes qui vous parlent , non?

Mais quelle éthique personnelle ,  quelle intégrité professionnelle quand vous osez faire une expertise médicale  en 15 mns sans ouvrir le dossier médical du patient cancéreux  et que vous rendez un avis négatif ?

Ah pardon ! Vous avez "pesé" le patient et pris sa tension.

Mais le patient en chimio , il s'en fiche complétement de savoir s'il a grossi , maigri !! Et qui se soucie de ses bourrelets ?!!

On parle de survie , là , réveillez- vous !!

Déontologie : vous connaissez le sens du terme? Non , évidemment....

Les médecins de ma famille et mes amis médecins m'ont expliqué le choix d'abandon du cabinet classique pour certains médecins  qui souhaitent se tourner  vers les expertises médicales, activités beaucoup plus lucratives. 

Actumediation est horrifié.

Comme d'habitude,  cramponné à sa liberté d'expression et fidèle à ses convictions, il dénonce les injustices , particulièrement dans le milieu médical.

Des experts  chez lesquels on constate une inflation  de l'ego stupéfiante ( moi, je sais...), un instinct de domination et un sentiment de supériorité plus ou moins puissants, un penchant naturel pour les jeux de pouvoir, un goût immodéré pour les rapports de force ( je suis celui qui va décider à votre place...)

Arrêtez de regarder Titanic. Vous n'êtes pas les rois du monde.

Et puis , quand les avis d'experts sont contradictoires , le précédent est forcément un abruti , n'est ce pas ?

Irrésistible besoin de mettre des pressions inutiles.

Médusée , j'apprends qu'une patiente en chimio a subi un contrôle médical insupportable avec un médecin agréé.

En chimio , vous avez bien lu.

Le médecin a fait subir un interrogatoire en règle à une femme épuisée moralement et physiquement . Je veux le nom de cet expert .

Inhumain.

En 2025, 1 Français sur 2 aura un cancer . Vous voyez où je veux en venir?

Toute puissance de l'expert ?

Mais non. Personne n'est tout puissant .

-"Tu te souviens quand Mémé a dit à un collabo les yeux dans les yeux : " la guerre finira un jour et on se retrouvera." , m'a dit Actu , songeur.

- Bien sûr que je me souviens....

Experts indignes , vous pouvez avoir peur .

J'ai les noms ! , comme disait notre cher Coluche. N'oubliez jamais la règle d'or des professions libérales :

" 10 ans pour faire une réputation , 10 mns pour la défaire".

Je vous le confirme : j'ai une excellente mémoire et moi aussi , en médiation , je peux proposer des expertises amiables.....Vous voyez où je veux en venir ?

Un p'tit bisou?

Non , j'embrasse pas n'importe  qui...

 

Actumediation vous recommande cette lecture : édifiante !

Publié dans news

Partager cet article

Repost0

Ces livres qui nous font du bien : "Le mal à dire " de Véronique Voorneveld- Brisson

Publié le par Claude Borghetto

Ces livres qui nous font du bien : "Le mal à dire " de Véronique Voorneveld- Brisson

1h du matin - 26° dans ma chambre.

Ruisselante , j'ai tout essayé: brumisateur , ventilo, gant froid et j'en passe ....Ouille, saleté de canicule !

Mon regard , épuisé, se pose machinalement sur la pile de livres en réserve et s'attarde sur un ouvrage offert très gentiment  par ma consoeure , Catherine Guy.

" Le mal à dire "de Véronique Voorneveld - Brisson.

Je tends une main moite pour saisir l'ouvrage : perdue pour perdue , autant que la nuit soit instructive !

Pour tout vous dire , je l'ai lu d'une traite, en 1 nuit et je vous le conseille ! Enfin ... pas la nuit , si possible !!

Véronique a eu un cancer . Du sein.

Et elle nous raconte son combat.

Corps agressé , moral affaibli et aussi , et peut être surtout , violences institutionnelles.

Donc on met au pluriel . Deux combats : celui contre le cancer et celui contre un suivi médical pas évident et même parfois défaillant et celui des fameuses "formalités administratives". Oui , vous avez bien lu , administratives.

Elle aborde avec beaucoup de sincérité la délicate question de la confiance . Certes confiance en soi mais aussi et surtout en autrui et notamment les équipes médicales.

La vie n'est pas acquise , nous dit-elle...Et parfois un regard vers le passé , "la vie d'avant" , nostalgique....Le regard de l'Autre , pas facile : compassion ou pitié ? Il est vrai qu'avec le cancer , c'est un plongeon dans un "océan de gravité et de vagues dévastatrices".

Elle raconte avec pudeur et sincérité le malaise  qui naît d'un manque de suivi médical : chaque patient est unique , paraît-il, et pris au piège dans son protocole par les statistiques nationales.

Pourtant , le temps qui passe pendant la maladie n'est pas un temps perdu  et surtout pas un temps mort car tout prend des proportions importantes. Et cette gestion du temps , une gestion optimale peut devenir une vraie force pour le malade.

Attention avec le mot "force" ! Un malade n'est jamais "fort" et derrière le regard solide du patient se cache la plupart du temps une détresse profonde. Ne soyons pas dupe.

La grande difficulté , nous dit-elle, , c'est aussi les questions sans réponses, les AR chez les médecins, la confusion dans les bilans, l'anonymat des entretiens et aussi  le manque de coordination des soins.

Elle exprime sa révolte à laquelle on adhère pleinement devant le manque de cohésion, l'insuffisance de prise en charge globale du malade : son état général n'est jamais vraiment pris en compte.

L'absence d'énergie et de créativité pénalisent un patient parfois à bout de souffle dans son parcours de soins.

Elle évoque le vide , terrible, qui entoure le patient : silence des médecins qui accentue l'insécurité, absence d'infos qui empêche toute initiative.

Calvaire assuré , nous raconte-t-elle, avec les erreurs administratives et les maladresses humaines couvertes par l'institution.

Un protocole qui manque d'anticipation peut vite devenir atroce pour le malade. D'où sa révolte en l'absence de coordination. Chacun opère dans sa spécialité , certes avec professionnalisme, mais le malade , lui , ne s'y retrouve pas.

La médecine actuelle avec sa juxtaposition de spécialités performantes  ne comble pas les soucis liés aux soins décousus que reçoit le malade.

Médecine protocolaire qui peut être dévastatrice.....

Pourtant le patient a besoin de comprendre .

Un protocole est accepté quand il est compris. Idem pour la maladie.

Absence de mots , d'explications , pour atténuer ces fichus effets secondaires: sport , alimentation? Silence radio.

Un effort pour avoir une présentation agréable , un peu de rouge à lèvres , un coup de blush sur les joues, effet bonne mine garanti...et tout le monde pense que tout va bien et qu'on peut se débrouiller seul ! Aie aie aie....

Elle insiste sur cette nécessité absolue de se donner les moyens de corriger le système , travailler les points faibles, pour atténuer un système appauvri en relations humaines ! 

Vous avez dit carcan administratif ?

Elle évoque le désordre administratif qui relève , selon elle, autant de la maladresse , que de l'irresponsabilité. Et la multiplication des échanges musclés car l'administration est , selon elle, une machine impitoyable.

Défaillance du système qui pompe toute l'énergie si précieuse du malade luttant contre ce satané cancer.

Carcan administratif ? Non. Violence institutionnelle selon l'auteur et on confirme.

Faire valoir ses droits , nous rappelle-t-elle , est un sport de haut niveau. Fichtre ! Faut-il mettre un harnais de sécurité pour parler à l'administration ?

On zappera l'aspect financier qu'on vous laisse découvrir au fil des pages , l'auteure étant totalement écoeurée sur le sujet....

On compatit et on comprend son incrédulité devant les agissements du fameux comité médical ou de l'employeur qu'elle qualifie de "mise en demeure".

Mise en demeure .

Avec un cancer.

Epreuve supplémentaire  que sont les contrôles .

Un cancer , ça se respecte , non ?

L'auteure évoque tout le bien apporté par la médecine complémentaire : l'homéopathie pour elle, la microkiné pour d'autres , réflexologie plantaire pour les chimios, hypnose pour les douleurs etc...

Des professionnels très à l'écoute avec lesquels on se sent accueilli et compris.

Les proches essaient souvent de tempérer la rage , la révolte , l'impuissance qui submergent le patient.

Mais qui peut réellement comprendre ce qui se passe ? Ceux qui l'ont déjà vécu. Et c'est tout.

L'auteure évoque sa colère face aux soucis administratifs , colère évidemment nocive  dans la mesure où elle mine le moral. Longue et pitoyable bataille , nous dit-elle,  qui laisse certes la tête haute mais le corps chancelant.

Elle témoigne donc sur le droit à l'écoute , au respect, à la dignité du malade, en appelant à la conscience collective , sociale et humaine pour traiter une maladie , le cancer , dont on sait qu'elle est sociologiquement terrorisante.

Aller chercher au plus profond de soi ses ressources, remettre en cause ses croyances, accepter de changer pour avancer et surtout survivre. Cela paraît simple mais ne l'est pas.

L'auteure nous dit s'être défendue contre la froideur et la lenteur de l'administration. Tout devient trop lourd et excessif à gérer.

Et celui qui aide à tout avaler, médicaments comme complications , c'est le médecin généraliste, celui qui gère la surcharge émotionnelle, les plaintes devant les incohérences médicales et les soucis administratifs , qui prend le temps de l'écoute pendant 1h voire plus. Pour 23 euros avant impôts.

Aucun médecin référent dans la globalité et la durée. Terrible.

Vous avez dit "guérison"?

Aucun médecin ne prononce le terme ; on a même entendu un médecin dire à la maman d'une jeune patiente : "Madame , on ne guérit jamais d'un cancer."

Point barre . Débrouillez-vous avec ça !

Administration coûteuse en temps passé , compliquée et parfois cassante. Institution peu compréhensive et déshumanisante selon l'auteure.

Des pièces administratives toujours manquantes , un parcours truffé d'erreurs administratives , un stress inutile et destructeur.

Et il faut justifier son état .

Justifier son état ! Avec un cancer ?!!

Que dire d'un expert médical  qui vous dit , avec le sourire, qu'il a l"'intuition" que vous serez en pleine forme dans 2 mois pour justifier , sans lire votre dossier médical, un temps partiel thérapeutique non renouvelable ? 

L'auteure souligne des médecins mandatés pour contrôler et non écouter la souffrance.

Stress inutile et destructeur. Enervement corrosif, nous dit-elle.

Elle nous délivre , le couteau entre les dents , sa rage face à l'acharnement à ficher les personnes, à traquer la moindre fraude. Incidences désastreuses sur les patients . On s'en doute....

Exprimer toute cette souffrance l'a libérée, elle le reconnaît . Poids et rôle des mots sur les maux. Un grand classique.

Alors pourquoi mettre cet ouvrage puissant mais violent émotionnellement dans la catégorie "Ces livres qui nous font du bien"?

Parce que Véronique Voorneveld- Brisson a osé parler , exprimer pour toutes celles qui endurent un cancer du sein , les confusions , maladresses des uns et des autres et qui épuisent et laissent exsangues les patientes.

Elle brise l'omerta et Actumediation , blog libre et indépendant , ne peut qu'apprécier.

"Tu te souviens quand Mémé disait des jeunes qu'il leur faudrait une bonne guerre  pour leur remettre les idées en place ? " , me dit Actu , songeur.

- Oui , bien sûr....Mémé avait connu 2 guerres et le fascisme...., ai-je répondu à Actu.

-Et bien , je pense qu'il faudrait à certains un bon cancer, me dit-il , doctement.

- C'est épouvantable !  Tu ne peux pas dire une chose pareille !  m'écriai-je.

- Si. Parce que certains ont besoin d'une leçon de vie.

Merci , chère Véronique , pour ce travail d'écriture remarquable qui traduit si bien le ressenti des patientes auxquels j'associe naturellement les hommes, et merci , ma chère Catherine , pour ce magnifique cadeau !

Un p'tit bisou?

Non , énoooorme , le bisou !

Rappel : en 2025, un Français sur deux aura un cancer....

Partager cet article

Repost0

Mon père , ce roc

Publié le par Claude Borghetto

"Ok Google"

ça , c'est ce que j'entends à longueur de journée  quand mon cher Papa surfe sur sa tablette Galaxy Samsung 007 et plus particulièrement sur les sites de Casto , Brico et compagnie qu'il affectionne particulièrement !

Papa n'imagine pas une minute d'être dépassé technologiquement  ! La tête toujours pleine de projets , il m'a demandé , pour la Fête des Pères ...des pots de peinture !

Mon Père , ce roc .

Un jour , on m'a dit que j'étais solide comme un roc . Je sais de qui je le tiens.

Mais je ne sais pas si je l'ai assez dit à mon père .

A tous les papas ultra protecteurs comme le mien , luttant contre vents et marées pour toujours être présent ,  sans cesse sur le pont pour leur enfants , j'adresse  de jolies pensées en ce jour de fête des Pères  et notamment  à mon cher Papa mille bisous de reconnaissance pour sa présence attentive , sa solidité ,  son amour et son humour infinis qui me font tant de bien !

Ah oui ! J'ai oublié de vous dire : Papa est un jeune homme de 87 ans et il tient bon  ! 

Un papa est dans le coeur de ses enfants à vie. N'oubliez jamais cela , messieurs , même si parfois vous en doutez .

On vous aime . Profondément . Eternellement .

Bonne fête à tous les Papas !

Un p'tit bisou?

Of course ! Enoooorme !

 

Mon père , ce roc

Publié dans news

Partager cet article

Repost0

Maman , ce soldat inconnu.....

Publié le par Claude Borghetto

Une fête des mères un peu particulière cette année , n'est ce pas , ma chère Maman ? On ne peut pas dire que l'année écoulée a été de tout repos.....

Et pourtant , tu as toujours été là, à mes côtés , solide comme un roc !

Maman , ce soldat inconnu .

Les Mamans , des soldats pas toujours reconnus !

Toujours présentes , dans l'ombre ou la lumière, le réconfort ou le sermon salvateur, parfois les deux à la fois , inquiètes mais rassurantes , protectrices acharnées, les cheveux blancs soigneusement arrangés dans une coupe dynamique et qui exprime la volonté farouche de garder le cap !

Les Mamans , quelles guerrières de la vie !

Ma chère Maman , au coeur de la tempête , tu es ma boussole. Garder le cap avec toi n'est que facilités.

A toutes les Mamans ,  soldats inconnus dont l'engagement n'est pas toujours reconnu, Actumediation envoie des milliers de papillons de toutes les couleurs pour leur dire : c'est votre journée et chaque papillon représente  un joli merci pour tout ce que vous nous apportez au quotidien !

Au fait , vous savez pourquoi Dieu a créé les Mamans ?

Parce qu'Il ne peut pas être partout !

Merci Maman , je t'aime.

 

Un p'tit bisou?

Of course  ! Enfin , un papillon....

Publié dans news

Partager cet article

Repost0

Actumediation soutient Toulouse contre le Leinster !

Publié le par Claude Borghetto

- Tu as fait quoi ? s'est écrié Actumediation éberlué.

- J'ai fait un pari sur ASM / Toulouse avec un supporter Toulousain la semaine dernière dans le cadre du Top 14 et je l'ai perdu .

 - Ah mince ! Et c'est quoi l'objet du pari ?

- Un post élogieux sur Toulouse.

- Mmmm.......Tu sais que je vis en jaune et bleu? m'a demandé, l'oeil noir, Actu.

- Oui.

- Tu sais qu'ici, sur ce blog c'est à dire chez moi, on défend l'ASM ? ( http://www.actumediation.com/tag/actumediation%20soutient%20l%27asm%20!/)

- Oui

- Et tu ne penses pas avoir un petit souci avec moi en défendant Toulouse ?

- si. Mais je sais aussi que tu as horreur de l'injustice et tu as déjà défendu Guy Novès.

- C'est vrai , m'a dit Actu , songeur .

Bon allez , on y va , on écrit de jolies choses sur le Stade Toulousain!

Alors c'est quoi le Stade Toulousain pour un supporter acharné de l'ASM comme Actumediation ?

D'abord c'est le respect , immense , incontournable à l'égard de Guy Novès . Pourquoi ? Parce que c'est lui. Parce que c'est nous.

Nos valeurs de simplicité, courage et humilité se rejoignent . Bravo et merci à Guy pour tous ces matchs magnifiques que Toulouse nous a offert pendant son ère !

Le public ne s'y trompe pas d'ailleurs....

Donc , on est ravi que Guy ait trouvé un écho favorable à ses soucis aux Prud'hommes !

Et puis , il y a le Stade Toulousain , magnifique en ce moment sous l'ère Mola et là aussi, Actumediation est content de voir un Club pouvoir rivaliser avec son ASM adoré !

Bravo aux joueurs , bravo au staff Toulousain !

-Bon , le match contre le Leinster est quand ? m'a demandé Actu.

- Dans 1 heure, lui ai-je répondu.

Bon , quand faut y aller , faut y aller !

Allez Toulouse ! a tonné Actumediation qui a toutefois voulu rester en jaune.

Et puis on apprécie ce geste ....

Partager cet article

Repost0

Il est venu le temps des cathédrales : reconstruisons Notre Dame de Paris avec la Fondation du Patrimoine !

Publié le par Claude Borghetto

15 Avril 1963 : dans une petite chapelle  battue par les vents Auvergnats à 1000 m d'altitude, mes parents se marient, avec force , foi et enthousiasme.

15 Avril 2019 : Notre Dame de Paris est en flammes et mes parents assistent , ensemble , médusés et impuissants, au calvaire de Notre Dame , plaçant leur foi totale et confiante dans les Sapeurs Pompiers de Paris.

Mes parents ont fêté hier leurs 56 ans de mariage , main dans la main , en ce jour terrible.

Aujourd'hui , 16 Avril 2019 , tous ensemble , main dans la main, nous allons reconstruire NOTRE Dame de Paris.

Notre Dame , c'est nous, notre histoire , nos vies.

C'est le roman national qui brûlait hier , notre solidité face aux aléas de la vie qui était ébranlé.

Combien de personnes croyantes ou pas ont poussé la porte de Notre Dame pour s' y retrouver , seules , face à elles- mêmes, à leurs soucis , parfois terribles mais immédiatement apaisés par la puissance du lieu , la solennité de l'endroit, la solidité rassurante des pierres ?

A Notre Dame , nous avons vécu , ado, en car scolaire,  notre première visite à Paris.

Vers Notre Dame , notre esprit s'est envolé pendant les cours de Français, au collège , vers Esmeralda et notre compassion vers Quasimodo. Merci à Victor Hugo pour toutes ces belles émotions et nos premiers émois littéraires !

Sur Notre Dame, nous avons vu et revu en famille , entre amis , la comédie musicale Notre Dame de Paris.

Il est venu le temps des cathédrales !

Il est venu le temps de reconstruire !

Actumediation , blog libre et indépendant , est viscéralement attaché à sa neutralité et notamment religieuse.

Aujourd'hui , mardi 16 Avril 2019 , Actumediation brise sa neutralité pour Notre Dame de Paris , souhaite une douce et réparatrice semaine Sainte à tous les Catholiques et en particulier les Parisiens,  et vous engage , croyants  et non croyants, parisiens et provinciaux , Français ou pas , à participer à la collecte nationale de la Fondation du Patrimoine qui s'ouvre ce jour .

En avant Notre Dame !

Publié dans news

Partager cet article

Repost0

Journée des Droits de la Femme : un homme et une femme , Karl et Simone.....

Publié le par Claude Borghetto

Comment ne pas parler de Simone Veil en cette journée des Droits de la Femme ?

Pour ce qu'elle a fait .

Pour ce qu'on lui doit.

Parce qu'on la respecte.

Mais aujourd'hui , Actumediation souhaite associer la Femme, Simone, à l'Homme, Karl.

La Juive à l'Allemand.

Ce qui semble irréconciliable mais qui l'est.

Par la seule volonté humaine.

Simone Veil portait souvent "l'uniforme" Chanel , le fameux tailleur , notamment en tweed , symbole de l'élégance à la Française et d'émancipation des femmes. 

Celui que Coco Chanel a créé en supprimant corset , taille et en raccourcissant la jupe pour libérer les femmes. Et en allant jusqu'au pantalon qui était alors interdit aux femmes...jusqu'en 2013 !! ( https://www.liberation.fr/france/2013/02/04/le-pantalon-n-est-plus-interdit-pour-les-parisiennes_879145)

Alors, lorsque Karl , l'Allemand , habille Simone , la Juive, pour son entrée à l'Académie, Actumediation , blog libre et indépendant, est forcément ému.

Parce qu'on ne peut pas parler des Femmes en évitant les hommes.

Parce que l'égalité , c'est du Droit.

Parce que la complémentarité , c'est la vie.

Karl Lagerfeld avait tenu de jolis propos en 2017 au départ de Simone :

«Simone Veil, pour moi, était autre chose qu'un personnage de mode et je refuse même de parler de son look car elle a fait des choses bien plus importantes dans la vie. Grâce à elle, aucune femme ne meurt plus dans les mains d'une faiseuse d'anges et cela n'a pas de prix. Je suis très fier d'avoir fait son habit pour l'Académie Française… »

Un homme , une femme, un Allemand , une Juive ,  Karl , Simone , chabadabada..

Publié dans news

Partager cet article

Repost0

Ces livres qui nous font du bien- Cupidon a des ailes en carton de Raphaelle Giordano

Publié le par Claude Borghetto

 

- On parle de quel bouquin pour la Journée de la Femme? ,  me demande Actumediation , bizarrement intéressé par la question.  Je l'interpelle donc, dans la foulée, sur le sujet .

- Ben , me répond-il , y a pas la Journée des blogs donc je m'intéresse à celle de la Femme.

- Oui , évidemment, vu comme ça....

Raphaëlle Giordano , ça vous parle ?

Oui , bien sûr ! Souvenez- vous !

Alots on attend évidemment comme le Messie le bouquin de Raphaëlle en se disant qu'en cas de trafalgar un chouia méchant , on pourra se réfugier dans ses jolies pages !

 

Vous savez bien , ces moments , rares fort heureusement mais puissants quand même,  où seul le plaid, le chat et la camomille nous font tenir le coup !

 

Bon alors, qu'est ce qu'elle raconte Raphaëlle , dans son nouveau bouquin? me questionne , un peu impatient, Actu.

Ben, elle raconte Meredith amoureuse d'Antoine , pleine de fragilité , d'interrogations sur son Amour , ses failles, sa vulnérabilité .

Et part d'un constat : qu'elle peut améliorer son "amourability".

Houla ! Vous allez me dire . Késako?!!!

Meredith a la trentaine , n'a visiblement pas , en famille (ou n'a pas su trouver ) les ressources nécessaires pour se construire , s'aimer et donc aimer Antoine.

Ben oui , il faut s'aimer avant d'aimer.

Et pour s'aimer , elle a besoin de s'accomplir .

Elle est artiste notre petite Mérédith.... qui a d'ailleurs changé de prénom , c'est dire si elle s'appréciait....

Alors on est partant pour la suivre dans son love tour , qui va être un peu plus long que prévu , avec quelques méandres sentimentales , méandres le mot est faible....

Pourquoi ce livre un 8 Mars ?  me demande Actu.

Parce que Mérédith , notre héroïne , c'est un cas classique !

Manque de confiance en elle , volonté de s'accomplir dans son activité professionnelle envers et contre tout mais pour des raisons complexes , crise sentimentale et j'en passe.

On se surprend même à penser que si elle ne veut pas d'Antoine , nous , on veut bien le récupérer.Parce qu'Antoine , les preuves d'amour , lui , il en envoie de la page 1 à la page 374. C'est pas mignon , ça ?

Alors comme Georges (Clooney) nous a fait une infidélité avec une avocate de 35 kgs , nous, on veut bien faire de la récup avec Antoine. Si si !  On veut bien. La récup , c'est bon pour la planète et là , dans le cas présent , c'est surtout bon pour nous !

Dans un style différent de la 2e vie, Raphaëlle Giordano nous envoie à la tête les affres de son héroïne, Mérédith , ses incertitudes sur l'Amour,  son besoin absolu de se réaliser au boulot qui évidemment relève de la création artistique, ses croyances fortes et très , très encombrantes .

On le recommande alors ? me demande Actu.

Mais oui , bien sûr ! Ce bouquin vous fera du bien si vous avez besoin d'élan !

Et parce que c'est la Journée des droits de la Femme et non de la Femme , on vous dit : foncez ! 

Foncez lire Mérédith qui réclame , elle ,  le droit de prendre son temps Et dans son Amour pour Antoine ET dans sa réalisation professionnelle  !

Un p'tit bisou?

Ben oui ! On va pas vous refuser ça aujourd'hui , allons !

Partager cet article

Repost0

8 Mars 2019 - Portrait de femme : Odette , Madame Tout le monde

Publié le par Claude Borghetto

 - Tu viens prendre un thé à la maison , Claude ?

- Oui , avec plaisir ! ça me changera les idées....

Comment refuser un thé à Odette F. , Auvergnate de 80 ans , qui respire la bienveillance de la tête aux pieds?

Oui , les 150 000 cheveux d'Odette envoient des signaux de gentillesse et de bienveillance en permanence  sous une permanente moyennement impeccable mais qu'aucun coiffeur ne lui reprocherait tellement ce bout de femme est sympathique !

Confortablement installée dans la cuisine d'Odette , je refuse le thé pour m'installer tout aussi confortablement dans une camomille.

Et Odette commence à raconter .

Agricultrice Auvergnate , je ne compte plus les associations auxquelles elle appartient . Effet de la camomille ?

Non , Odette est  tout simplement ultra engagée. Tout la passionne et tout mérite son attention.

Puis , lentement mais sûrement ,  sa verveine et ma camomille  nous basculent dans le registre de la confidence .

Et là , j'apprends , stupéfaite , qu'Odette soigne , depuis de nombreuses années,  son mari d'un cancer . Se fait du souci pour la famille recomposée de son fils et des petits- enfants encombrés par une nouvelle histoire conjugale de leur papa qui s'entremêle à leur histoire familiale et donc s'y impose...avec bruits et fracas !

Odette me demande de mes nouvelles , longuement.

Puis me parle de sa fille. Calmement . Sereinement.

Cancer du poumon non fumeur , cancer foie puis cancer des os.

Et de m'expliquer avec enthousiasme les bienfaits du sport adapté que sa fille pratique à la Ligue et à Jean Perrin trois fois par semaine.

Odette.

Celle qui porte tout et tous.

Celle qui est toujours là , présence solide et efficace , dans sa ferme , avec sa jolie cuisine aménagée , dans un bois chaleureux . Celle qui attend les réparations de son perron avec intérêt mais sans impatience.

- Ben oui , Claude, la sécheresse a dû faire bouger les fondations ! , m'explique-t-elle.

En colère contre la météo ? Même pas .

Angoissée à l'idée de perdre son mari , sa fille ?

Certainement . Mais elle n'en montre rien .

Je finis ma camomille, en silence . Prévue pour durer une demi heure ,la visite aura duré  plus de 2h. 

Qu'est -ce qu'on est bien dans la cuisine d'Odette !

Parce qu'on y est vraiment bien, chez Odette. C'est un cocooning psychologique , un magma de tendresse et solidité , une véritable couverture chauffante à elle toute seule , Odette !

Et puis , je me retire , après avoir envoyé trois bisous à la vache Marguerite qui ne me connaît pas mais me répond joyeusement et tranquillement.

Odette et Marguerite .

Deux Auvergnates .

Deux forces tranquilles mais quand même  , pour moi qui ne suis absolument pas impressionnable , je dois dire qu'Odette me laisse sans voix.

Au fait , Odette , comment allez- vous ?

Parce que je crois que vous avez oublié de me le dire...

A toutes les Odette , les Madame Tout le monde , piliers de leur famille , rocs parmi les rocs , patientes sans être dociles, passionnées et passionnantes , courageuses , parfois téméraires, résistantes et résilientes , engagées dans les associations , investies dans leurs boulots , Actumediation envoie des millions de bisous pour la journée de la Femme 2019 !

Avec une recommandation : vous n'avez pas à tout supporter .

Je répète : vous n'avez pas à tout supporter .

Un p'tit bisou?

Of course ! A vous toutes !

Et le programme dans le Puy de Dôme , c'est ici !

 

Publié dans news

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>