Médiation commerciale , médiation familiale : mêmes exigences !

Publié le par Claude Borghetto

Je lis ici et là des choses qui me crispent un peu , me laissent perplexe sur la délicate question de l'expertise / compétence en médiation et qui demandent , à mon avis , un rectificatif.

Chers confrères , par pitié, attention à ce que vous écrivez.

Lorsque je lis qu'un "médiateur commercial, par exemple, doit faire respecter une confidentialité totale y compris sur l’existence même de la médiation, alors qu’un médiateur familial n’est pas soumis aux mêmes impératifs de confidentialité" , j'avoue avoir des palpitations. 

La confidentialité  est totale à la fois sur les propos tenus et documents fournis , et ce sur toutes les médiations ( commerciale , familiale , administrative etc...) !

Chers clients , soyez rassurés !

L'espace de médiation est totalement verrouillé, rien ne sortira.

C'est la responsabilité du médiateur qui est ici engagée. Pas de jurisprudence , à ma connaissance , à signaler mais attention ! Cela pourrait venir ....Les conventions d'entrée en médiation le précisent : le médiateur, les parties et leurs conseils sont tenus à cette confidentialité tout au long du processus .Ceux qui travaillent avec moi , et ils se reconnaîtront , le savent : je suis redoutable sur cette question.

On ne parle même pas aux juges-prescripteurs , c'est dire !

Comment voulez-vous libérer la parole si les gens savent que tout est répété ? C'est du bon sens ! 

Médiation familiale : vous voulez mettre l'inceste du grand -père sur la place publique ?

Je vous signale qu'on parle sexualité dans certaines médiations familiales : vous voulez  " balancer " l'impuissance de monsieur à tous vents?

Là , vous allez direct à la procédure....entre les parties et le médiateur !!

Allons , allons , soyons  sérieux.

En médiation  familiale , la confidentialité est la même qu'en commerciale et , par pitié , cessons de faire fuir les clients avec de tels propos !

Le médiateur est un professionnel tenu au secret...professionnel ! C'est clair , non?

Le secret professionnel est un concept  ju-ri-di-que ! Donc entier , total , non négociable et qui ne prend pas plusieurs couleurs au gré... de la couleur des médiations . Je ne comprends même pas qu'on soit obligé d'expliquer cela.

En ce qui concerne le profil des médiateurs , c'est très simple : la médiation est ouverte à tous , aucun profil n'est favorisé et en aucun cas , elle est réservée aux juristes . Par contre , la formation en médiation ( et non pas en Droit comme les conciliateurs de Justice)  est obligatoire ( directive européenne et Code National de Déontologie) . Certains magistrats voire certaines juridictions exigent le diplôme ( je pense à la médiation familiale) : j'en suis ravie car cela installe définitivement la médiation sur la voie de la  professionnalisation.

Par ailleurs , il n'y a pas de " profils, une approche et des compétences radicalement différents" entre médiateurs. Le processus de médiation  est évidemment le même pour toutes les médiations quelle que soit leur nature ( judiciaire ou conventionnelle , commerciale , familiale, etc...) : entretiens préalables ( si possible avec les avocats)  , entretiens individuels et séance de médiation commune appelée plénière ( sans les avocats) puis rédaction de l'accord si possible avec les avocats .

Personnellement , je confie systématiquement la rédaction des accords aux avocats. Pour  moi , c'est très simple : l'avocat a un rôle fondamental en médiation en amont ( conseil) et en aval de la médiation ( rédaction de l'accord) . Je tiens énormément à la qualité de l'articulation entre conseil et médiation et donc à la qualité du partenariat  avocat- médiateur.

Il y a des approches  différentes entre conciliateur ( proposition de solutions) , arbitre ( qui tranche sur le litige) et médiateur ( tiers totalement neutre qui ne suggère rien ) mais pas entre médiateurs. Du moins quand ils sont diplômés.... 

En ce qui concerne le " titre officiel et professionnel de médiateur" , la question est effectivement délicate mais il faut préciser que les médiateurs sont maintenant de plus en plus à être diplômés et que toutes les régions sont équipées en formation diplômante ( DU , Master , DEMF) : http://www.actumediation.com/2017/05/le-club-actumediation-sur-france-bleu-jeudi-22-juin-a-17h30.html

A préciser aussi que les experts sont naturellement les bienvenus en médiation et cela ne pose, bien évidemment , aucun souci.

Par ailleurs , un médiateur qui tranche , cela n'existe pas : c'est le fondement même , l'essence de la médiation qui s'exprime ainsi. Et c'est efficace , of course , puisqu' un accord trouvé par les parties elles mêmes , est un accord qui tient .

Un p'tit bisou?

Oui , si vous arrêtez de faire fuir les clients....

Pfff , je file au jardin , vous m'avez donné la migraine....

Les médiateurs diplômés en Auvergne , c'est ici !

Publié dans news

Commenter cet article