La douleur irradie, les conflits aussi : arrêtez de supporter , pensez médiation !

Publié le par Claude Borghetto

6h Chambre de Jean 

Sortie ( très pénible)  d'un lit en théorie agréable ( 1000 euros le sommier et 500 euros le matelas) mais en pratique compliqué à cause de cauchemars récurrents ( sa belle mère vient Dimanche).

6h30 Salle de bains 

Encore plus compliqué car Bichette avec laquelle il est marié depuis 7 ans ( vous connaissez la crise des 7 ans ?)  a prévu un brushing qu'en théorie elle a le temps de faire mais pas du tout en pratique.

7h15  Cuisine

Un petit déjeuner rapide  et anxieux car un dossier délicat va être débattu en réunion ce matin.

7h30 Départ ( théorique)

Le voisin , Hubert , bloque comme d'hab la sortie du garage.

Retard prévu 30 mns. Début de palpitations à 7h35.

 

9h15 : arrivée bureau ( 45 mns de retard) 

Très , très , très en retard pour cause de bouchons ( à cette heure là inévitable)  et de voisin mal élevé ( Hubert).

La réunion a commencé avec un patron  au regard mauvais( rapport au retard)  et un client le sourcil interrogateur ( trop interrogateur...)

Tension : 17

12h ( toujours en réunion) : coup de fil de Bichette pour organiser le repas avec Belle - maman. On va mettre un dessert au chocolat que Belle- maman adore .Et que Jean déteste. Conflit de loyauté pour Bichette .

Jean excédé par ( dans l'ordre)  :

1/ Hubert  2/ Bichette 3/ le patron 4/le client 5/ Belle maman 6/ le chocolat

Et la secrétaire qui lui a passé Bichette en pleine réunion.Pour Belle maman, en plus.

Tension : 19

Apparition d'une douleur bizarre vers l'estomac quand Bichette annonce qu'une explication s'impose .Ce soir .Seuls . Mano a mano.

A partir de 14h ( après un sandwich car pas le temps de déjeuner) : rancoeur accumulée car patron en rogne - client perdu ( pas convaincu du tout le client , donc il va voir ailleurs...)

A partir de 18h ( retour maison avec entrée garage impossible car bloquée par Hubert) : rancoeur explosive

18h30 : Jean traite d'abruti Hubert le voisin , se fait remonter les bretelles par Bichette furieuse de l'image donnée dans le quartier.

18H40 : Jean reproche à Bichette de n'avoir jamais été intégré dans sa famille .Et la traite de bourgeoise.

18h50 : Bichette menace de divorcer , ulcérée par les reproches de Jean.

19h :Belle maman appelle au téléphone pour confirmation du dessert au chocolat . Jean explose avec Belle maman.

19h30 : Jean est fâché avec Hubert , Bichette , Belle maman , son patron, son client et sa secrétaire .

Pour une porte de garage bloquée à 7h30.

Vous connaissez le cumul des inégalités ?

En conflit , c'est pareil : il peut y avoir cumul de conflits ( voisinage  , familial , professionnel) .

La douleur irradie , le conflit aussi et ce , quelle que soit sa nature .

Ne laissez pas un conflit vous pourrir la vie , toute la vie .Ne le laissez pas irradier.

Il faut au mieux l'évacuer au pire le contenir .

Sinon , il va envahir toutes les sphères de votre vie : professionnelle , amicale , sociale , familiale...

On revient vers Jean ?

Palpitations , troubles du sommeil , douleurs à l'estomac...

C'est grave , Docteur ?

Oui.

Au mieux ulcère à l'estomac , au pire , je vous laisse deviner....

On peut faire une médiation en quelques heures qui vous coûtera en cofinancement 200 à 300 euros  et sauvera votre estomac.

Vous l'estimez à combien votre santé ?  

Ah !  j'ai compris ! Vous pensez vous en sortir seul.

Vous ne vous en sortirez pas seul.

Mettez votre orgueil de côté , réglez ce conflit à l'aide d'un tiers indépendant et qualifié , le médiateur ,  et passez à autre chose , vite.

Le médiateur vous accueillera avec bienveillance , vos "valises à problèmes" déposées dans son bureau et votre bagage émotionnel pris en compte.

Sans aucun jugement.

Et vous retrouverez Bichette , Hubert  et surtout , surtout , vous sauverez votre estomac.

Oui , je sais , c'est pas facile.

 

Mais bon , on peut essayer , non ?

Commenter cet article