Médiation animale : une table ronde d'intérêt général à Clermont Fd !

Publié le par Claude Borghetto

L'animal était à l'honneur pour la 8e table- ronde du DU Médiation Ecole de Droit-UDA et contrairement à la photo , tout le monde a pu s'exprimer !

La tradition dans le DU Médiation Auvergnat qui organise 4 tables rondes chaque année est d'accorder la dernière table de l'année universitaire à une cause d'intérêt général.

En 2015 , le harcèlement scolaire , en lien avec la médiation , était le sujet choisi , très douloureux pour les victimes et leurs familles et évidemment très préoccupant pour tous les éducateurs .Nous espérons que cette table aura été utile ....

Même utilité évidente pour la 8e table ronde car si l'animal était à l'honneur , c'est bien aussi pour un coup de projecteur sur le travail remarquable réalisé par les accompagnateurs au service de patients ou autres mais dans tous les cas de personnes en difficulté .

Le tiers -animal , "passeur d'émotions" , fascine les médiateurs humains que nous sommes , simples "passeurs de mots " , en toute humilité et c'est donc avec une attention soutenue que l'auditoire a écouté Didier Vernay , neurologue , fondateur du DU RAMA à Clermont Fd qui a démarré cette table- ronde.

Si j'ai souvent comparé le médiateur à un accoucheur , Didier Vernay a lui présenté l'animal comme un " déverrouilleur " ! L'animal montre la façon de procéder , un élan à l'interaction apparaît , l'organisation gestuelle , les postures étant importantes .

Il y a un partage de compétences avec les animaux comme le chien , le chat , le dauphin ou encore le perroquet .

Sans surprise pour les amoureux des animaux , nous avons appris que l'intelligence affective est développée chez les animaux et l'attachement n'est pas réservé aux humains.

Après la mise en route habituelle par Claude Borghetto , Responsable DU Médiation  , intervention passionnée et passionnante de Didier Vernay , neurologue.

Après la mise en route habituelle par Claude Borghetto , Responsable DU Médiation , intervention passionnée et passionnante de Didier Vernay , neurologue.

Laeticia Chamard , Claude Borghetto, Didier Vernay et Cécile Cardon

Laeticia Chamard , Claude Borghetto, Didier Vernay et Cécile Cardon

Claude Borghetto et Laeticia Chamard

Laeticia Chamard , praticienne en relation d'aide par la médiation animale et coach en développement personnel , nous a présenté la pratique de la médiation animale en milieu carcéral.

Des explications sur la spécificité du milieu carcéral étaient nécessaires : le style de vie en détention aggrave, voire crée, les problématiques puisqu'il s'agit d'un lieu où règne la violence , l'infantilisation , la promiscuité , la perte d'autonomie.La stimulation sensorielle diminue , les rapports sociaux sont modifiés.

Un chiffre édifiant : 80% des personnes ont des troubles psychiatriques en prison.

L'objectif est donc de recréer le lien social : il faut "tomber les masques" , se dévoiler et là , le chien apparaît comme un prétexte. Sans surprise , on apprend que le contact physique avec le chien est important (par exemple le toilettage) et la verbalisation tout autant, sachant que les prisonniers ont souvent eu un chien , leur confident dans la rue.

De nombreux effets sont à noter : apaisement sur les détenus , notamment par les caresses , la responsabilisation et la libération de la parole.

Encore plus important en milieu carcéral que dans tout autre milieu ,Laeticia a rappelé que l'animal a un accueil inconditionnel .

Claude Borghetto et Cécile Cardon

Enfin Cécile Cardon , coach professionnel et comportementaliste équin , formatrice et praticienne en relation d'aide par la médiation animale, a présenté l'animal en tant que passerelle entre nos émotions et notre intentionnalité et donc un animal qui devient un vecteur de développement personnel .

Le cheval vit en groupe comme nous et il fascine!

Nous avons appris qu'un langage clair et transparent avec lui s'impose. Animal intuitif mais non rancunier et non manipulateur , il va "discuter", c'est à dire tester .Et Cécile nous prévient : il n'aime pas qu'on soit statique !

Avec le cheval , une activité de groupe est possible et il pourra tenir un rôle d'animal porteur , on l'a deviné , très important dans des maladies comme la SEP ( sclérose en plaques) .

Nous avons vu à travers des exemples concrets, comment un animal permet un autre dialogue avec des personnes en situation de handicap ou fragilisés par la maladie et aussi le sens de la présence animale dans le développement personnel .

Médiation animale : une table ronde d'intérêt général à Clermont Fd !

Bel été à tous !

Et des idée de balades pour l'été !

Et des idée de balades pour l'été !

Publié dans news, table ronde

Commenter cet article