Attentat de Nice : quand des enfants meurent ....

Publié le par Claude Borghetto

Je ne vous dirai pas aujourd'hui qu' Actumediation est niçois, comme j'ai pu l'écrire en soutien à la communauté juive , belge ou parisienne .

Actumediation est en colère .

Tout simplement et comme tout le monde .

A l'heure où le bilan des enfants tués ou polytraumatisés à Nice s'alourdit d'heure en heure depuis hier soir, on ne peut que s'interroger.

Soyons clairs et osons dire les choses à la jeunesse musulmane qui , pour certains de ses membres , est sur le point de basculer dans une radicalisation aveugle et sanglante .

Quand on tue un enfant , on est un monstre .

Quand on tue un bébé , on est un barbare .

Détruire des familles , gratuitement , un soir de fête nationale propice aux rassemblements amicaux et familiaux et qui fait lien , dans un acte indicible pour un pseudo mal -être de jeunes lié à un pseudo islamisme est absolument abject.

Rien , strictement rien , ne justifie ce type d'actes qui ne relèvent bien évidemment et qu'exclusivement de la psychiatrie .

Alors , je le dis très simplement , avec mon âme d'éducatrice bienveillante mais ferme :

Vous , jeunes musulmans modérés , vous devez crier votre colère à l'égard de cet islamisme cynique dont vous êtes d'ailleurs les premières victimes et mettre en place les stratégies nécessaires afin d'envoyer un signal fort à la France , nation endeuillée , triste, meurtrie mais qui vous aime et continuera à vous aimer .

La France est comme une mère qui aime tous ses enfants : la bienveillance est de mise , le coeur est large mais la main est ferme .

Cela porte un nom , cela s'appelle de l' Education dont l'étymologie latine est là pour nous rappeler l'essentiel : "educare " qui veut dire "nourrir" , des nourritures intellectuelles mais aussi affectives au sens où l'entend Boris Cyrulnik.

Mais c'est aussi "e-ducere" , c'est à dire "conduire hors de" , "élever" donc permettre à un jeune de "s'élever".

Tout éducateur digne de ce nom est là pour élever et révéler le meilleur d'un jeune : que celui - ci puisse donc, avec l'aide de son "tuteur" , "s'élever" , " se révéler" déjà à lui -même , qu'il devienne acteur social et puisse ainsi choisir son devenir sans être un objet subissant influence et modelage d'organisations obscures.

A vous les jeunes , la balle est dans votre camp: que voulez - vous ?

Courage aux niçois .Toutes nos pensées profondes et émues aux familles des victimes .

Notre coeur est vers vous et avec vous.

Attentat de Nice : quand des enfants meurent ....

Publié dans news

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

audrey 19/07/2016 21:05

L'horreur absolue, ce tunisien était père de famille et il est venu tuer des enfants, un monstre en liberté que personne n'a pu détecter ni enfermer. Combien sont-ils encore prêts à scénariser leur suicide en commettant un crime de masse ?