Laissons la médiation aux médiateurs !

Publié le par Claude Borghetto

Tous les médiateurs ou presque ont été confrontés à cette explication de texte lors d'un déjeuner, dîner ou tout simplement au hasard d'une rencontre : on leur explique la médiation , avec force de détails , comme on apprend à un enfant à tenir une cuillère (!), lentement mais sûrement ....

Pourquoi diable vouloir expliquer la médiation aux médiateurs ?

Cet engouement au demeurant fort sympathique pour notre discipline devient, au final, suspect: ne serait-ce pas défendre ,quelque part , l'idée que la médiation ne s'apprend pas , qu'elle est une simple posture qui relèverait simplement et uniquement de l'inné ? Vous auriez les qualités pour être médiateur ( ou pas) et cela fait de vous un professionnel .

J'avoue être comme tout le monde : je me fatigue très vite quand on m'explique mon métier ......

Pour être psy , faut-il simplement savoir écouter ?

Pour être enseignant , faut-il simplement savoir parler ?

Non , bien sûr ! Tout le monde reconnaît pour ces métiers la nécessité de se former voire , pour les enseignants, d'avoir le cumul diplômes/concours/expérience !

On reconnaît la compétence du magistrat , de l'avocat , du psy ou de l'enseignant et il ne viendrait à personne d'expliquer son métier à son contrôleur fiscal : il y a des risques qu'on ne prend pas ....

Alors pourquoi ne pas considérer la médiation, nouvelle discipline , de la même façon, et donc reconnaître les qualités professionnelles et pas seulement humaines des médiateurs qualifiés ?

Pitié ...Arrêtons d'expliquer la médiation aux médiateurs !

Sachons nous mettre à l'écoute des médiateurs qualifiés , acceptons l'idée qu'ils puissent nous apprendre quelque chose et entrons avec enthousiasme dans cette nouvelle et magnifique discipline qu'est la médiation !

Et puissent les médiateurs s'asseoir dans un dîner, tranquillement, sans avoir à subir d'explication de texte sur leur activité !

Le médiateur stoïque.....

Le médiateur stoïque.....

Publié dans formation, news

Commenter cet article