Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Médiation : vous avez un avis ?

Publié le par Claude Borghetto

Aujourd'hui , j'ai décidé de vous faire un cours en cardiologie .

Le coeur , les artères , les risques cardiovasculaires , tout ça , je connais parfaitement .

Oui , parfaitement .

J'ai déjà eu des palpitations  et j'ai déjà pris mon pouls après un footing  sur lequel d'ailleurs je me suis fait  , toute seule , un "pronostic vital engagé" : il battait à une allure totalement anormale et il n'y avait pas George Clooney dans les parages  donc j'étais très inquiète .

Et j'ai  pris , dans la foulée ( c'est le cas de le dire)  la mesure qui s'imposait : arrêter de courir et manger un paquet de pépitos .

Tiens donc ! Je vous sens dubitatif  sur mes compétences médicales....

Allons donc ! Je vous dis que je suis compétente .Point .

Non ? Et pourquoi donc Môssieu ? Parce que je n'ai pas fait médecine ?

Tiens donc ! Pour certains métiers , il faudrait  être qualifié et montrer patte blanche pour exercer ? Ah bon? Dans tous les métiers?

Arrêtez d'expliquer la médiation quand vous n'y connaissez rien .

Pourquoi? Mais parce que là , c'est le pronostic vital de la Médiation qu'on engage !

Je ne fais pas un cours en cardiologie .

Vous ne faites pas un cours en médiation.

Parce que vous avez une longue carrière derrière vous  et que vous savez tout , parce que vous avez les cheveux gris ou blancs  et que vous savez tout , parce que vous êtes un homme  et que vous savez tout , parce que vous êtes à la retraite  et que vous vous ennuyez , parce que vous êtes juristes , parce que vous êtes enseignant et que vous savez tout sur tout , vous expliquez  la médiation ! Stooooop !

Pour expliquer la médiation , il faut être qualifié en médiation, OK ?

Le prochain déjeuner , dîner , petit déjeuner , petit dîner au cours duquel on m'explique la médiation , je fais un AVC.  Ben oui ,  aucun risque , je peux me sauver moi -même , suis cardiologue depuis 10 mns !

Le 29 Juin , j'animerai moi -même le 11e café Médiation du Club Actumediation  et on parlera formation en médiation. Je répondrai à toutes vos interrogations , promis!

Comment ça vous ne viendrez pas ? Je vous ai énervé ?!!

Vous plaisantez ?!!  Vous m'adorez !!

Allez , un p'tit bisou ?

Médiation  : vous avez un avis ?

Partager cet article

Repost 0

Médiation et rugby : faudrait avancer et pas qu'en mêlée....

Publié le par Claude Borghetto

Suis crevée .

J'ai poussé hier pendant 19 mns 55 secondes , un temps  supplémentaire de mêlée incroyable au tournoi des 6 nations, France / Pays de Galles .

Du jamais vu.

Mon avis : la duchesse de Cambridge présente au stade avec son époux William  a plongé l'arbitre anglais , Barnes ,  dans un état émotionnel tel qu'il en a oublié le bon sens pourtant légendaire dans la maison rugby .

Franchement , un essai pénalité , c'était pas vraiment pousser Mémée dans les orties....

En Auvergne , ce matin , on est migraineux et agacé. Les deux .

Là dessus , qu'est ce que je lis ??

La LNR ( ligue nationale de rugby) se présente comme un " médiateur " dans le conflit sur la fusion parisienne Stade Français / Racing.

Choc entre 2 équipes mais pas sur le terrain .Et avec des  pseudo-médiateurs sur de la médiation d'épicerie. 

Parole de supportrice ( les supporters ont toujours raison) : on va avoir des blessés .

Le 1er blessé , le grand blessé , c'est le rugby .C'est à dire vous , moi , nous les supporters et le ballon ovale.

Parce que les Présidents  , ben ils ont déjà changé d'avis ,  eux ! 

Pfffff ! Tout ça pour ça....

Alors Messieurs les Présidents , vous êtes priés de régler vos problèmes récurrents  assez rapidement et surtout définitivement .

La médiation , vous connaissez ?

Vous ne savez pas ce qu'est la médiation et vous n'y comprenez rien ?!!

Je vais vous l'expliquer , moi !

La médiation , c'est un processus structuré ( entretiens individuels puis mêlées) à l'aide d'un tiers neutre , impartial , indépendant  et surtout pas arbitre ,  et qui permet  la création ou la re-création du lien , c'est dire le bon fonctionnement du Top 14 ,  et ce dans une totale confidentialité (  blessures des joueurs , salaires , problèmes d'egos des Présidents etc....) .

ça y est là , vous avez compris?

Parce que vous comprenez , nous en Auvergne , on poireaute  et ça devient un chouia agaçant .Ben oui , ça nous perturbe les joueurs....

Si ça continue ,  je vais créer une 3e association  :

L' ASM 

Association Sportive pour la Médiation.

Parfaitement , Môssieu !

 

Et prière de ne pas m'énerver sinon je vous envoie Debaty , Zirakashvili et Jarvis. Concrètement 362 kgs. De muscles. Ben oui , en Auvergne , on bosse...

Evitez qu'ils vous marchent sur les pieds....

Je crois que Vincent a un peu grossi , en plus , sans doute les chocolats belges....

Sans rancune , Messieurs les Présidents ?

Un p'tit bisou ?

 

Publié dans news

Partager cet article

Repost 0

Portrait de médiateur : Sébastien Chaput

Publié le par Claude Borghetto

Je suis  très heureuse de vous présenter un jeune confrère , membre du Club Actumediation , club de médiateurs Auvergnats indépendants et diplômés.

Sébastien Chaput est en recherche d'emploi donc n'hésitez pas à diffuser largement ce portrait !

Vous pouvez le rencontrer jeudi 11 Mai : il  présentera et animera le 10e café Médiation du Club Actumediation.

Rendez - vous à 18h , jeudi 11 Mai à l'épicerie M à Clermont Ferrand pour discuter avec Sébastien de la médiation pénale.

Sébastien , quel est votre parcours ?

 

 

 

 

Après le baccalauréat j'ai obtenu une Licence en Droit Privé Général, à la Faculté de Droit de Clermont-Ferrand, en 2011. Par la suite, j’ai poursuivi ma formation juridique par un Master en Droit Pénal et Carrière Judicaire, ainsi qu’un Certificat en Sciences Criminelles au sein de l’Université Montesquieu Bordeaux 4, non sanctionnés de diplômes. Ayant dû un temps arrêter mes études, j’ai repris ces dernières en 2015, année au cours de laquelle j’ai obtenu un Diplôme Universitaire en Médiation, sous la direction de Madame Claude Borghetto, ainsi qu’un Master 1 en Sécurité Publique à l’École de Droit de Clermont-Ferrand, Université d’Auvergne.

J’ai également pris l’initiative d’effectuer un stage en médiation pénale, auprès de Madame Nathalie Capel, au sein de l’association « Action Socio-judiciaire Auprès des Victimes et Auteurs d’Infractions Pénales », entité privée, habilitée par le Procureur de la République et dirigée par Madame Cidalia Ribeiro. La réalisation de ce stage m’a permis de découvrir au plus près la pratique de la médiation pénale, qui présente quelques particularités par rapport à la médiation familiale ou d'entreprise. Notamment la présence du Procureur de la République, qui bien qu'implicite se fait malgré tout ressentir. Ce stage m'a également été d'une grande aide pratique quant à la rédaction de mon mémoire dans le cadre du DU. La médiation pénale permet d’offrir aux parties un espace de parole souvent nécessaire, voire indispensable, dans une situation conflictuelle engendrant violences et souffrances, tout en contribuant à la restauration du lien social et au désengorgement des tribunaux. Elle revêt donc un aspect tout à la fois humain, social et juridique très intéressant, ce qui m’a conforté dans l’idée d’exercer en qualité de médiateur pénal.

 

 

 

 

Pourquoi avez - vous fait le choix de vous former  en médiation?

 

 

 

 

 

La médiation étant une discipline à part entière, y être formée est indispensable afin de permettre son application par de véritables professionnels, spécialement diplômés en médiation et disposant donc des techniques indispensables à maîtriser pour un médiateur digne de ce nom. En outre, ces techniques ne peuvent être apprises que par le biais d'une réelle formation, que ce soit un master, un DU ou encore le DEMF en matière familial. De plus la médiation n'étant pas reconnu à sa juste valeur, tout le monde peut se déclarer médiateur du jour au lendemain, et ce avec ou sans formation, ce qui est parfaitement scandaleux! Imagine-t-on un seul instant que n'importe qui puisse se déclarer avocat, notaire ou huissier??! Cela ne vous choquerai-t-il pas? Auriez vous confiance en ces pseudos professionnels non formés et non diplômés? Seraient-t-ils crédibles? J'en doute fort. La formation permet donc à la médiation d'être dispensée par des professionnels qui savent de quoi ils parlent, qui ne confondent pas médiation et conciliation par exemple, qui maîtrisent les techniques et le processus de médiation. Voilà pourquoi la formation en médiation est indispensable, et ce n'est évidemment pas avec des "pseudos formations expresses" de quelques heures seulement que l'acquisition des techniques de médiations et de maîtrise de son processus peuvent se faire.

 

 

 

Quelle image associez-vous à la médiation ?

 

 

 

 

J'associe à la médiation une image de respect mutuel, d'impartialité, de responsabilité, d'indépendance, de neutralité, de bienveillance, de confidentialité, le secret étant garanti pour les médiés. La médiation permet aux individus de retrouver confiance en eux, de leur montrer que nous, médiateurs, leurs faisons également confiance quant à la résolution de leur conflit par eux mêmes.

La médiation me fait penser au calme et à la sérénité d'une mer d'huile, avec bien sûr quelques agitations, la médiation n'est pas une science exacte et les relations humaines ne sont jamais ni lisses ni parfaites, pour aboutir à une destination inattendue. A la différence d'un procès qui me donne l'image d'une longue traversée en pleine mer et en pleine tempête pour une destination le plus souvent loin de toutes attentes.

 

 

Que vous souhaiter pour 2017 ?

 

 

 

 

 

 

Étant d'une formation plutôt pénaliste, un poste de médiateur pénal, ou intervenant socio- judiciaire, pour lequel je suis prêt à suivre les formations dispensées par l'association citoyens et justice, me conviendrait parfaitement.

 

 

 

 

 

 

 

Vous êtes élu Président de la République en 2017 : quelle serait votre mesure phare en médiation?

 

 

 

 

Moi Président de la République, je donnerai ses lettres de noblesses à la médiation. A l'instar de nos partenaires avocats, je ferai de la médiation une véritable profession libérale, et non une simple activité secondaire dans la vie professionnelle d'un médiateur.

Moi Président de la République, j'imposerai la création d'un ordre des médiateurs.

Moi Président de la République, j'imposerai une véritable formation à quiconque souhaite s'inscrire à l'ordre des médiateurs et exercer ès qualité.

 

 

Publié dans galerie de portraits

Partager cet article

Repost 0

La médiation en entreprise à l'honneur du 9e café Médiation du Club Actumediation

Publié le par Claude Borghetto

Nathalie Passelaigue , médiatrice indépendante membre du Club Actumediation , a présenté la médiation en entreprise lors du 9e café médiation du Club. Elle a souhaité la mettre en relation avec cette notion chère aux médiateurs : la responsabilisation.

Un préambule s'imposait sur sur les  causes de conflit en entreprise :

  • la tertiarisation des activités : mondialisation des échanges , développement du numérique, travail en équipes hétérogènes.
  • le positionnement du manager : elle note une évolution des pratiques managériales  en parallèle d'un niveau d'instruction plus élevé.

Nathalie note donc une  modification du seuil de perception du conflit et des peurs dues aux mouvances de l’environnement.

La qualité des relations est un critère de réussite et en même temps les relations sont soumises à plus de pression.

Le conflit est perçu par les professionnels comme très présent dans l’entreprise, négatif, pas toujours pris en compte.

A noter aussi  que la culture occidentale est normée et ne tolère pas le désaccord.

Les personnels ne savent pas comment gérer les émotions et les managers ne sont pas suffisamment formés à la gestion des relations.

 

Le conflit peut  se révéler  d'une très grande violence : on se souvient tous du DRH d'Air France et du directeur du groupe sur le site d'Orly  qui ont dû être évacués  après l'intrusion des salariés lors du CCE. La direction avait alors  annoncé qu'une plainte serait déposée pour violence aggravée. Aie....

Nathalie Passelaigue a alors rappelé que la médiation est bien présente dans le Code du Travail et elle a  rappelé la différence entre conciliation , médiation , arbitrage .

Les cas de harcèlement moral  peuvent relever de la médiation  ainsi que les litiges relatifs à l’exécution ou la rupture du contrat d’apprentissage. La loi du 6 août 2015 (dite « loi MACRON » et  décret du 20 mai 2016 ) encouragent la médiation en matière prud’homale.

Pour Nathalie Passelaigue , les apports positifs du médiateur , tiers neutre, impartial et indépendant sont indéniables : 

  • Responsabilisation des parties amenées à puiser dans leurs ressources pour trouver leurs propres solutions,
  • Développement de l’autonomie,
  • Continuité des relations,
  • Expression des souffrances, libération psychologique.

Merci à tous  pour leur présence et la qualité incontestable des échanges et merci à Nathalie pour ce brillant café !

Prochains rendez - vous du Club :

  • Mercredi 3 Mai à 17h30 sur France Bleu pays d'Auvergne : je serai accompagnée d'Eric Maillaud , Procureur de la République TGI Clermont Fd pour parler de la médiation pénale.
  • Jeudi 11 Mai à 18h à l'Epicerie M à Clermont  pour le café médiation consacré à la médiation pénale animé par Sébastien Chaput. 
La médiation en entreprise à l'honneur du 9e café Médiation du Club Actumediation

Publié dans café médiation

Partager cet article

Repost 0

Message d'une médiatrice à la CGT.

Publié le par Claude Borghetto

1895 : naissance de la CGT.

L'accouchement a été  un peu douloureux  , le 1er bébé est toujours un peu compliqué et la CGT est le 1er syndicat créé après la loi Waldeck- Rousseau de 1884 qui reconnaît la liberté syndicale. 

(https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000692165 )

1995 : le législateur accouche de la loi no 95-125 qui met au monde la médiation.

L'équipe médicale a fait ce qu'elle a pu : le bébé ne se porte pas trop mal mais on constate des retards de croissance anormaux.

(https://www.legifrance.gouv.f/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000350926&dateTexte=20170318 )

Que s'est-il passé?  L'aîné ( la CGT ) serait-il encombrant et bloquerait- il  l'évolution du cadet ( la médiation) ?

Dans une famille , tout le monde doit trouver sa place et ce qui est surprenant , c'est que parfois les aînés pensent systématiquement à la place des autres et si vous leur demandez  pour quelles raisons ils font cela , ils vous répondent , dans un élan  certes protecteur mais un peu autoritaire, que c'est dans l'intérêt des cadets. 

Ah bon?

Alors je vais vous parler avec ma franchise habituelle .

Certains CGTistes , à Clermont - Ferrand , m'apprécient d'ailleurs pour cela : " Pas de faux semblants avec Claude" , ont-ils expliqué aux 150 ans du Conseil de Prud'hommes  de Clermont Fd que j'ai organisé en 2015 avec eux. (http://www.actumediation.com/2015/11/150-ans-du-conseil-de-prud-hommes-de-clermont-fd )

Alors on y va !

Chers amis CGTistes , vous avez une longue histoire derrière vous , faite de  combats , de souffrances au travail ,de victoires , parfois dans les  larmes  et dans les déchirements . 

La France s'est faite par plusieurs révolutions industrielles , comme ses voisins , donc des étapes gravies comme une montagne avec une belle pente escarpée et aussi des virages dangereux .

Vous vous rappelez , avec émotion pour les plus âgés, combien vos aînés ont souffert. Petite-fille d'immigré ouvrier , je ne peux que vous rejoindre dans cette émotion collective et en tant que femme , je ne peux que vous dire merci pour avoir su intervenir , à votre façon , parfois un peu brutale dans les méthodes employées  mais toujours bienveillante à l'égard des femmes.  Merci d'avoir su protéger celles qu'on a considéré pendant longtemps comme des incapables , aux sens juridique et humain du terme .

 

Mais je suis  aussi une petite fille de paysan Auvergnat dont le grand père a fini avec un patrimoine correct  , à force de travail acharné et toujours dans le respect de tous et notamment des salariés agricoles.

Oui , certaines personnes et notamment les paysans ont une belle âme d'entrepreneur .

Voir ces chefs d'exploitation agricole au bord du suicide me rend malade .

Ce que j'essaie de vous dire , chers amis CGTistes , c'est que la souffrance au travail  n'est pas exclusivement réservée aux salariés.

Je vous choque ? Ce n'est pas grave . Entre amis , on ose tout.

Pour vous , un long parcours dans l'amélioration des conditions de travail  et des combats acharnés et justes  de votre part .

Journées de travail de plus de 10h , atteignant parfois 15h.

Je vous comprends.

Une seule journée de repos hebdomadaire et pas de vacances.

Je vous comprends.

Des conditions de travail épuisantes , notamment en travail à la chaîne ( revoyez Les Temps modernes de Charlie Chaplin )  et de nombreux accidents du travail , terrifiants.

Je vous comprends.

Pire : travail des enfants de moins de 8 ans autorisé jusqu'en 1841.L'horreur absolue pour l'éducatrice que je suis .

Un gosse de 8 ans est à l'école , pas à l'usine.  Merci Jules Ferry !

Je comprends tout cela .

J'entends et je comprends votre colère. Mais savez -vous où je suis née ?

A la Clinique des neufs soleils à Clermont Fd, clinique Michelin diront certains.

Ma mère a accouché gratuitement . Paternalisme effrayant ? Ah bon ?

Moi , je ne vois que les frais médicaux que ma mère n'a pas eu à payer et la qualité des soins.

J'étais un beau bébé devenu , évidemment , une très belle femme !! 

Ah , j'ai oublié de vous dire : ma mère enseignait aux Ecoles Michelin. Vous savez , ces écoles qui scolarisaient gratuitement ( Ecoles et fournitures scolaires gratuites ) pas loin de 6000 élèves sur Clermont....

Mon grand père ouvrier aimait beaucoup  l'idée de la gratuité.....

Vous vous êtes battus pour les droits  des salariés : leur autonomie au travail a été un long combat pour vous  et je suis sûre que vous détestez cette image de l'Homme asservi telle que l'a si bien mis en scène Chaplin.

 

La médiation , c'est l'autonomie des personnes puisqu'elles décident de tout dans les moyens mis en oeuvre  et les solutions trouvées   mais vous n'en voulez pas. 

Vous vous êtes battu pour l'égalité  Hommes/ Femmes , fidèles à notre chère devise Républicaine.

La médiation , c'est l'égalité .Le médiateur est garant d'une relation égalitaire entre les parties , quel que soit leur sexe ( homme/femme) et quel que soit leur poids ( TPE/Multinationales). Mais vous n'en voulez pas. 

Vous vous êtes battus pour la liberté.

La médiation , c'est la liberté .Liberté des parties d'arrêter la médiation quand elles veulent et de mettre en place la solution qu'elles veulent .Mais vous n'en voulez pas.

Vous vous êtes battus pour la responsabilisation des uns et des autres .

La médiation responsabilise puisque les parties sont autonomes  mais vous n'en voulez pas .

J'ai parfois l'impression que le rejet de la médiation que certain syndicalistes ont est le même que celui de certains avocats .

Incompréhension? Peur de perdre le pouvoir ? Crainte de perdre le contentieux?

Médiation judiciaire civile : j'ai imposé au juge en charge de l'affaire les avocats pour la rédaction de l'accord .

Dans l'intérêt des parties , pas du mien.

Nous avons besoin de l'expertise juridique des conseils .Les avocats sont des partenaires naturels du médiateur  et incontournables en médiation.

Ce n'est pas une volonté de ma part .C'est un fait indiscutable .

Pourquoi ne pas faire pareil?

Conseil en amont du processus de médiation et aide à la rédaction de l'accord .

J'aime travailler avec les avocats . Je suis  sûre d'aimer le travail avec vous , syndicalistes .

Mais il faut que vous cessiez de vous comporter comme des aînés chapeautant toute la fratrie ! 

Arrêtez de décider pour les autres : vous ne savez pas ce qui est bien pour les autres. 

Vous n'avez pas à décider pour les parties.

Chers amis CGTistes , je vous aime , je vous ai compris mais là , tout de suite ,  je ne vous comprends pas .

Ma porte vous a toujours été ouverte. Elle le restera indéfiniment.

Mon café est bon , paraît-il. Je vous attends.  Pour un dialogue , franc , direct , comme d'habitude , fidèle à moi- même , fidèle à nous -mêmes.

"Sans faux semblants" , comme vous le dites vous même et  si gentiment à propos de moi .

Un pt'tit bisou?

Bien volontiers !

 

Publié dans news

Partager cet article

Repost 0

10e café Médiation du Club Actumediation jeudi 11 Mai 2017

Publié le par Claude Borghetto

10e café Médiation du Club Actumediation jeudi 11 Mai 2017

10e café !

Le Club Actumediation , club de médiateurs  Auvergnats diplômés et  indépendants , fête son 10e café Médiation , déjà ! 

Il fallait donc marquer cela avec un invité particulier !

Fidèle à ses convictions  et aux valeurs humanistes de la médiation , le Club invite pour son 10e café un jeune médiateur en recherche d'emploi  que nous sommes très heureux de vous présenter : Sébastien Chaput .

Parce c'est ça la médiation .

La bienveillance à tous les instants , le lien entre jeunes et moins jeunes médiateurs , l'aide inconditionnelle apportée aux plus jeunes confrères , la recherche permanente de la qualité dans le respect de tous.

Sébastien Chaput abordera un thème qu'il maîtrise parfaitement puisque c'est le sujet de son mémoire pour l'obtention de son DU Médiation  : la médiation pénale .

Vous venez prendre un verre avec nous jeudi 11 Mai entre 18 et 19h à l'épicerie M pour échanger sur la médiation pénale ?

Inscription sur club@actumediation.com

Publié dans café médiation

Partager cet article

Repost 0

Le Club Actumediation sur France Bleu mercredi 3 mai 2017 !

Publié le par Claude Borghetto

Les bonnes habitudes ne se perdent pas !

Et s'il y en a une que le Club adore , c'est bien de parler médiation sur France Bleu , la radio qui aime la médiation !

Nous serons donc mercredi 3 Mai sur France Bleu Pays d'Auvergne à 17h30 pour évoquer le 10e café Médiation du Club ( déjà ! ) , consacré à la médiation pénale et animé par Sébastien Chaput  .

Je serais accompagnée d' un invité prestigieux, Eric Maillaud , Procureur de la République ( TGI de Clermont Fd)  .

 

 

Ce 10e café Médiation consacré à la médiation pénale  , jeudi 11 Mai à 18h , sera animé par Sébastien Chaput , Médiateur diplômé ( Du Médiation Ecole de Droit-UCA) , membre du Club Actumediation , club de médiateurs Auvergnats indépendants et diplômés. 

Promis ? Vous nous écouterez ?

Publié dans news, On parle de nous !

Partager cet article

Repost 0

Où vont les impôts des médiateurs ?

Publié le par Claude Borghetto

Je paie des impôts .

Beaucoup d'impôts.

Enormément d'impôts .

Vous allez me dire que si je paie beaucoup d'impôts , c'est que je travaille beaucoup .

Pas faux mais discutable.

Le hic , c'est que mes impôts de médiatrice indépendante et diplômée  sont utilisés pour la création de médiations institutionnelles (ou pas )  qui ne sont pas de la médiation , qui me font une concurrence déloyale par voie étatique et que je finance .

C'est un sketch ?

Non.

Question : où vont les impôts des médiateurs ? Où vont MES impôts? 

Je veux bien financer les hôpitaux , les routes , le soutien aux  personnes handicapées , la recherche médicale , l'aide aux victimes des attentats , la sauvegarde des rhinocéros blancs ( et même les noirs , les gris ou les bleus),  l'orang - outan de Sumatra ou la tortue de Madagascar. Allez , je suis généreuse : je vous rajoute le pangoulin de Malaisie ! Ben oui , suis Auvergnate donc généreuse.....

Mais je refuse de financer des médiations institutionnelles gratuites , payées par le contribuable donc moi ,  qui sont tout sauf de la médiation  et qui sont faites  par des personnes non qualifiées en médiation . Un comble....

Faut quand même pas pousser mémée dans les orties.....

Ne cherchez pas à négocier , c'est non.

Oui , je suis un chouia agacée. Et pour tout vous dire , je fais partie des Français qui n'ont toujours pas décidé pour qui ils vont voter .

Alors arrêtez de me dire que je suis belle et intelligente , tout le monde sait que c'est faux .

Dites-  moi plutôt ce que vous comptez faire de mes impôts en médiation. 

Un p'tit bisou ?

Non , pas aujourd'hui...

Suis énervée , j'vous dis....

Publié dans news

Partager cet article

Repost 0

La douleur irradie, les conflits aussi : arrêtez de supporter , pensez médiation !

Publié le par Claude Borghetto

6h Chambre de Jean 

Sortie ( très pénible)  d'un lit en théorie agréable ( 1000 euros le sommier et 500 euros le matelas) mais en pratique compliqué à cause de cauchemars récurrents ( sa belle mère vient Dimanche).

6h30 Salle de bains 

Encore plus compliqué car Bichette avec laquelle il est marié depuis 7 ans ( vous connaissez la crise des 7 ans ?)  a prévu un brushing qu'en théorie elle a le temps de faire mais pas du tout en pratique.

7h15  Cuisine

Un petit déjeuner rapide  et anxieux car un dossier délicat va être débattu en réunion ce matin.

7h30 Départ ( théorique)

Le voisin , Hubert , bloque comme d'hab la sortie du garage.

Retard prévu 30 mns. Début de palpitations à 7h35.

 

9h15 : arrivée bureau ( 45 mns de retard) 

Très , très , très en retard pour cause de bouchons ( à cette heure là inévitable)  et de voisin mal élevé ( Hubert).

La réunion a commencé avec un patron  au regard mauvais( rapport au retard)  et un client le sourcil interrogateur ( trop interrogateur...)

Tension : 17

12h ( toujours en réunion) : coup de fil de Bichette pour organiser le repas avec Belle - maman. On va mettre un dessert au chocolat que Belle- maman adore .Et que Jean déteste. Conflit de loyauté pour Bichette .

Jean excédé par ( dans l'ordre)  :

1/ Hubert  2/ Bichette 3/ le patron 4/le client 5/ Belle maman 6/ le chocolat

Et la secrétaire qui lui a passé Bichette en pleine réunion.Pour Belle maman, en plus.

Tension : 19

Apparition d'une douleur bizarre vers l'estomac quand Bichette annonce qu'une explication s'impose .Ce soir .Seuls . Mano a mano.

A partir de 14h ( après un sandwich car pas le temps de déjeuner) : rancoeur accumulée car patron en rogne - client perdu ( pas convaincu du tout le client , donc il va voir ailleurs...)

A partir de 18h ( retour maison avec entrée garage impossible car bloquée par Hubert) : rancoeur explosive

18h30 : Jean traite d'abruti Hubert le voisin , se fait remonter les bretelles par Bichette furieuse de l'image donnée dans le quartier.

18H40 : Jean reproche à Bichette de n'avoir jamais été intégré dans sa famille .Et la traite de bourgeoise.

18h50 : Bichette menace de divorcer , ulcérée par les reproches de Jean.

19h :Belle maman appelle au téléphone pour confirmation du dessert au chocolat . Jean explose avec Belle maman.

19h30 : Jean est fâché avec Hubert , Bichette , Belle maman , son patron, son client et sa secrétaire .

Pour une porte de garage bloquée à 7h30.

Vous connaissez le cumul des inégalités ?

En conflit , c'est pareil : il peut y avoir cumul de conflits ( voisinage  , familial , professionnel) .

La douleur irradie , le conflit aussi et ce , quelle que soit sa nature .

Ne laissez pas un conflit vous pourrir la vie , toute la vie .Ne le laissez pas irradier.

Il faut au mieux l'évacuer au pire le contenir .

Sinon , il va envahir toutes les sphères de votre vie : professionnelle , amicale , sociale , familiale...

On revient vers Jean ?

Palpitations , troubles du sommeil , douleurs à l'estomac...

C'est grave , Docteur ?

Oui.

Au mieux ulcère à l'estomac , au pire , je vous laisse deviner....

On peut faire une médiation en quelques heures qui vous coûtera en cofinancement 200 à 300 euros  et sauvera votre estomac.

Vous l'estimez à combien votre santé ?  

Ah !  j'ai compris ! Vous pensez vous en sortir seul.

Vous ne vous en sortirez pas seul.

Mettez votre orgueil de côté , réglez ce conflit à l'aide d'un tiers indépendant et qualifié , le médiateur ,  et passez à autre chose , vite.

Le médiateur vous accueillera avec bienveillance , vos "valises à problèmes" déposées dans son bureau et votre bagage émotionnel pris en compte.

Sans aucun jugement.

Et vous retrouverez Bichette , Hubert  et surtout , surtout , vous sauverez votre estomac.

Oui , je sais , c'est pas facile.

 

Mais bon , on peut essayer , non ?

Partager cet article

Repost 0

Conflits de voisinage : médiation obligatoire...dans votre intérêt !

Publié le par Claude Borghetto

Paulette ( chez le coiffeur) :

" Il a fermé exprès la porte du garage..quand je suis arrivée ! "

Suzanne , copine de Paulette , sous le casque :

" Nooooon ! Il a pas fait ça , quand même ?!!"

 

"Siiiii !" couine Paulette , écarlate de colère.

Suzanne , tentant une médiation ( désespérée)  à sa sauce perso  :

" Mais peut être qu'il ne t'avait pas vue ?!!"

Paulette , encore plus écarlate et excédée par la pseudo- médiatrice qu'est sa pôv copine:

" Siiiii ! Il l' a fait expreeeees, j'te dis , et il m'a bousillé mes D&G que j'avais trouvées à moins 50 sur Sarenza !"

Et c'est à ce moment précis que la 3e guerre mondiale éclata.

Les historiens retiendront  que tout commença non pas par l'assassinat d'un archiduc , simple héritier d'un empire austro- hongrois , mais par l'assassinat d'une paire de chaussures appartenant à Paulette M , employée à la Poste de Clermont -Ferrand , ne supportant plus son voisin de palier, Jules D , à l'origine du meurtre des chaussures habilement massacrées par la porte du garage car lui non plus ne la supporte plus .

Paulette . Pas la porte du garage.

Quand comprendrez - vous que les conflits voisinage vous pourrissent la vie et qu'aller chercher des pseudos -médiateurs ne vous sert à rien ?

Strictement à rien .

Allez - vous déménager ?

Non , vous n'allez pas déménager : vos gosses ont appris à marcher sur ce parquet , votre  conjoint vous a demandé en mariage dans cette cuisine .C'est peut être pas romantique mais vous y tenez .A votre conjoint et à la cuisine.

Donc vous allez régler le problème une bonne fois pour toutes ...en prenant un médiateur , of course !

Club Actumediation , des médiateurs indépendants et diplômés , c'est ici !

Publié dans news

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>